Aude Samama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un auteur <adj> de bande dessinée image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un auteur français de bande dessinée.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Samama.

Aude Samama (née le ) est une auteure de bande dessinée et illustratrice française. Elle a la particularité de ne travailler qu'en peinture, dans un style rappelant aussi bien l'expressionnisme[1] que la bande dessinée picturale de Lorenzo Mattotti ou Alberto Breccia[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après un passage par l'École européenne supérieure de l'image d'Angoulême, Aude Samama publie son premier ouvrage de bande dessinée en 2002 chez Frémok tout en commençant à travailler en parallèle pour l'illustration jeunesse[1]. Fin 2005, elle finalise une biographie de la chanteuse de blues Bessie Smith, publiée en février 2006 dans la collection « BD Jazz » des Éditions Nocturne. De janvier 2006 à décembre 2009, elle est en résidence à la maison des Auteurs du CIBDI[1]. Elle y réalise plusieurs albums dont deux publiés en 2008, une biographie de la chanteuse fadiste Amália Rodrigues toujours chez Nocturne, et L'Intrusion un huis clos sombre tout en étant « fin et sensible[3] » publié chez Rackham.

En 2009, elle publie en collaboration avec le scénariste Denis Lapière Amato, son premier ouvrage diffusé par un éditeur important, Futuropolis. Cet ouvrage est de nouveau un huis clos trouble où Samama se livre selon un critique de Télérama à une « superbe épure expressionniste[4] ». Suit l'année suivante aux Impressions nouvelles Lisbonne, dernier tour, plus remarqué pour son dessin que pour le scénario ésotérique de l'Argentin Jorge Zentner[5], puis en 2011 une biographie du compositeur Sergueï Rachmaninov, de nouveau chez Nocturne.

En 2012, Futuropolis publie sa seconde collaboration avec Lapière, À l'ombre de la gloire, biographie croisée du boxeur juif mort en déportation Young Perez et de sa compagne au début des années 1930 Mireille Balin, actrice célèbre des années 1930 qui, à la suite de sa relation avec un jeune officier de la Wehrmacht fut battue et violée par des membres des FFI et jugée par un tribunal d'épuration avant de mourir dans la misère et l'oubli en 1968. L'album est remarqué pour sa justesse malgré un sujet difficile et pour la beauté sobre des illustrations[6]

Publications[modifier | modifier le code]

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

Illustration[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Aude Samama sur le site du CIBDI.
  2. Aude Samama sur le site de Frémok.
  3. Constant (2008)
  4. Loiseau (2009)
  5. Ory (2010)
  6. Taugis (2012), Roure (2012).

Documentation[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]