Mappa mundi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mundi.
La carte de Hereford, fin du XIIIe siècle, cathédrale de Hereford (Angleterre).

Une mappa mundi (en latin : ˈmappa ˈmʊndiː ; pluriel : mappae mundi) désigne toute carte du monde (ou « mappemonde », mot français qui en est dérivé) réalisée en Europe au Moyen Âge. Ces cartes varient en taille et en complexité, allant de simples cartes schématiques de quelques centimètres à des cartes très élaborées pouvant couvrir un mur — la plus grande connue avait un diamètre de 3,5 m. Le terme vient des mots mappa (étoffe, nappe) et mundi (du monde) du latin médiéval.

Environ 1 100 mappae mundi ayant survécu au Moyen Âge sont connues, parmi lesquelles 900 illustrent des manuscrits, tandis que les autres sont des documents indépendants.

Types de mappae mundi[modifier | modifier le code]

Diagramme (en anglais) illustrant les principales catégories de mappae mundi.

Les mappemondes sont de différents types bien distincts, dont les trois principaux[1] sont :

  • Les mappemondes hémisphériques
  • Les mappemondes œcuméniques (généralement sous deux formes : en trois parties (carte en T ou « carte T-O ») ou en quatre partie ; certains les considèrent, comme dans l'image ci-contre, comme deux types différents)
  • Les mappemondes mixtes

Les cartes du monde médiévales contiennent des éléments provenant d'autres sources comme les portulans, tandis que la Géographie de Claude Ptolémée est parfois considérée comme un type à part, appelé « mappe monde transitionnelle ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Des formes reconnues et classées », sur BnF (consulté le 25 février 2016).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Peter Barber (éd.), The Map Book, Londres, 2005
  • (de) Anna-Dorothee von den Brincken, « Fines terrae: die Enden der Erde und der vierte Kontinent auf den mittelalterlichen Weltkarten », MGH Schriften, no 36, Hanovre, 1992
  • (en) Alfred W. Crosby, The Measure of Reality: Quantification in Western Europe, 1250-1600, Cambridge University Press, Cambridge, 1996
  • (en) Evelyn Edson, Mapping Time and Space: how medieval mapmakers viewed their world, Londres, 1997
  • (de) Brigitte Englisch, Ordo orbis terrae: Die Weltsicht in den Mappae mundi des frühen und hohen Mittelalters, Berlin, 2002
  • (en) J. B. Harley et David Woodward (éds.) The History of Cartography, University of Chicago Press, Chicago et Londres, 1987
    vol. I : Cartography Prehistoric, Ancient, and Medieval Europe and the Mediterranean
    vol. II : Cartography in Prehistoric, Ancient, and Medieval Europe and the Mediterranean

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :