Armorial des ducs de Bretagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cette page constitue un armorial des ducs de Bretagne : elle donne les armoiries (figures et blasonnements) des nobles issus de la maison de Bretagne. Pour les familles nobles et notable de Bretagne, voir l'Armorial des familles de Bretagne.

Le trône[modifier | modifier le code]

Figure Nom du prince et blasonnement
Blason Pierre Ier de Bretagne.svg Armoiries Bretagne - Arms of Brittany.svg ducs de Bretagne

de 1213 à 1316 : échiqueté d'or et d'azur à la bordure de gueules, au franc-quartier d'hermine brochant [1].

après 1316 : D'hermine plain[1].

Blason Bretagne (héritiers anciens).svg Blason Bretagne (héritiers).svg les héritiers

à partir de Jean Ier : échiqueté d'or et d'azur à la bordure engrelée de gueules, au franc-quartier d'hermine brochant[réf. nécessaire].

à partir de Jean V : d'hermine au lambel de gueules[1].


Les souverains[modifier | modifier le code]

Figure Nom du prince et blasonnement
Blason Pierre Ier de Bretagne.svg Pierre Mauclerc (1191), baillistre de Bretagne (1213-1237) et comte de Richmond (1219-1235).

Échiqueté d'or et d'azur à la bordure de gueules, au franc-quartier d'hermine brochant[1], portés ensuite par :

Armoiries Bretagne - Arms of Brittany.svg Jean III (1286 † 1341), duc de Bretagne

D'hermine plain[1], portés ensuite par :

Les raisons du changement d'armoiries sont exposées dans l'article drapeau de la Bretagne.

Blason Anne de Bretagne (1476-1514).svg COA french queen Anne de Bretagne.svg Anne de Bretagne (1477 † 1514), fille de François II de Bretagne et Marguerite de Foix duchesse de Bretagne, puis, en 1491 et en 1499, reine de France

avant 1491 : Écartelé d'hermine et d'or à 3 pals de gueules[réf. nécessaire].

après 1491 : Parti d'azur à trois fleurs de lys d'or et d'hermine[2].

Blason FR duc de Bretagne (Bourbon).svg

Blason Claude de France 1514.svg COA french queen Claude de France.svg

Claude de France (1499 † 1524), fille de Louis XII de France et Anne de Bretagne duchesse de Bretagne, puis, en 1514, reine de France

avant 1514 : Écartelé d'azur à trois fleurs de lys d'or et d'hermine[réf. nécessaire].

après 1514 : Parti d'azur aux trois fleurs de lys d'or au lambel d'argent et écartelé d'azur à trois fleurs de lys d'or et d'hermine[réf. nécessaire].

après 1515 : Parti d'azur à trois fleurs de lys d'or et écartelé d'azur à trois fleurs de lys d'or et d'hermine[réf. nécessaire].

Blason dauphine fr Bretagne.svg François III (1518 † 1536), dauphin, duc de Bretagne, fils de François Ier de France et Claude de France duchesse de Bretagne, puis, en 1514, reine de France

Écartelé aux 1 et 4, contre-écartelé aux 1 et 4 d'azur aux trois fleurs de lys d'or et aux 2 et 3 d'or au dauphin d'azur, crêté, barbé, loré, peautré et oreillé de gueules ; aux 2 et 3, contre-écartelé aux 1 et 4 d'azur aux trois fleurs de lys d'or et aux 2 et 3 d'hermine[3], porté ensuite par :

  • Henri (1519 † 1559), son frère, dauphin et duc de Bretagne à partir de 1536, avant de devenir roi de France (Henri II) en 1549

Les cadets de Dreux-Bretagne[modifier | modifier le code]

Figure Nom du prince et blasonnement
Jean de Richmond (1266-1333).svg Jean, (12661334), comte de Richmond (1306-1334), fils de Jean II de Bretagne.

Échiqueté d'or et d'azur à la bordure de gueules chargée de léopards d'or, au franc-quartier d'hermine brochant[1].

Blason Pierre de Léon (1269-1312).svgBlason Pierre de Léon (1269-1312) 2.svg Pierre (12691312), vicomte de Léon (1306-1334), fils de Jean II de Bretagne.

avant 1316 : Échiqueté d'or et d'azur à la bordure de gueules chargée de besants d'argent, au franc-quartier d'hermine brochant[1].

après 1316 : D'hermine à la bordure de gueules, chargée de besants d'argent[réf. nécessaire].

Blason région fr Limousin.svg Guy VII (1287 † 1331), comte de Penthièvre et vicomte de Limoges, fils d'Arthur II, duc de Bretagne

D'hermine à la bordure de gueules[1].

Blason Jeanne de Penthièvre.svg Jeanne de Penthièvre (1319 † 1384), comtesse de Penthièvre et vicomtesse de Limoges, fils Guy VII, comte de Penthièvre et vicomte de Limoges

Parti d'hermine plain et d'hermine à la bordure de gueules[réf. nécessaire].

Armoiries Jean de Montfort.svg Jean (1294 † 1345), comte de Montfort, fils d'Arthur II, duc de Bretagne

D'hermine à la bordure de gueules, chargé de léopards d'or[1].

Blason Arthur III de Bretagne (1393-1425) comte de Richemont.svg Arthur III de Bretagne (1393 † 1458), Comte de Richmond, fils de Jean IV, avant de devenir, en 1457, duc de Bretagne

D'hermine au lambel de gueules, les trois pendants chargés de trois léopards d'or[1].

Blason Pierre II de Bretagne (1418-1457) Comte de Guingamp.svg Pierre II de Bretagne (1418 † 1457), comte de Guingamp, fils de Jean V, avant de devenir, en 1450, duc de Bretagne

D'hermine au lambel d'azur, les trois pendants chargés de trois fleurs de lys d'or[1].

Blason Richard d'Etampes.svg Richard (1395 † 1438), comte d'Étampes, de Vertus, de Benon et de Mantes, fils de Jean IV, duc de Bretagne, et de sa troisième épouse Jeanne de Navarre, père de François II de Bretagne.

D'hermine à la bordure engrelée de gueules[1].

Blason François II de Bretagne (1435-1488) Comte d'Etampes.svg François II de Bretagne (1435 † 1488), comte d'Étampes, fils de Richard d'Étampes, avant de devenir, en 1450, duc de Bretagne

D'hermine au lambel d'azur chargé d'une fleur de lys d'or et surchargé d'un lambel d'argent[1].

La Maison de Machecoul[modifier | modifier le code]

Figure Nom du prince et blasonnement
Blason Olivier de Braine.svg Olivier Ier de Machecoul (1231 – 1279), dit Olivier de Braine, seigneur de Machecoul, fils de Pierre Ier de Bretagne dit Pierre Mauclerc.

D'argent à trois chevrons de gueules[4].

La Maison illégitime d’Avaugour des comtes de Goëllo[modifier | modifier le code]

Figure Nom du prince et blasonnement
Blason François 1er (de Bretagne) d'Avaugour (1462-1510).svg François Ier d'Avaugour, comte de Vertus comte de Goëllo et baron d'Avaugour. (1462-1510), fils de François II de Bretagne.

Ecartelelé aux I et IV d'hermine, les II et III contre-ecartelés : aux I et IV du contre-écartelé d'azur aux trois fleurs de lys d'or au lambel d'argent, aux II et III du contre-ecartelé d'argent à la guivre d'azur couronnée d'or hissante de carnation ; sur le tout d'argent au chef de gueules[5].

Sources[modifier | modifier le code]

  • Ottfried Neubecker, Roger Harmingues, Le Grand livre de l'héraldique, Bordas, (réimpr. 1982), 288 p. (ISBN 2-04-012582-5)
  • Jiri Louda et Michael Maclagan, Les Dynasties d'Europe, Bordas, (réimpr. 1993), 308 p. (ISBN 2-04-027013-2)

Notes et références[modifier | modifier le code]