Archibald MacLeish

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Archibald MacLeish
Archibaldmacleish.jpeg
Fonction
Bibliothécaire de la bibliothèque du Congrès
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 89 ans)
BostonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Père
Andrew MacLeish (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Martha Hillard MacLeish (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Ada MacLeish (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique
Membre de
Distinctions
Archives conservées par
Œuvres principales
J.B., Conquistador, Collected Poems, 1917-1952, The Eleanor Roosevelt Story, Land of the Free,

Archibald MacLeish, né le à Glencoe (banlieue de Chicago) dans l'État de l'Illinois et mort le à Boston dans l'État du Massachusetts, est un poète, dramaturge, essayiste et professeur d'université américain qui a également été bibliothécaire de la Bibliothèque du Congrès des États-Unis de 1939 à 1944. Il fait partie du premier conseil des chanceliers de l'Academy of American Poets et dès 1933, il est membre de l'American Academy of Arts and Letters.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Archibald Mac Leish est le fils de Andrew MacLeish, un marchand prospère d'origine écossaise et de Martha Hillard MacLeish, une professeure du Vassar College, puis présidente du Rockford College devenu la Rockford University (en)[1],[2],[3],[4].

De 1907 à 1911, il fait ses études secondaires à la Hotchkiss School (en) de Lakeville, dans l'État du Connecticut, puis il est accepté à la Yale University (1911 - 1915), après l'obtention de son diplôme, il est admis à la fraternité Phi Beta Kappa. Puis il fait ses études de droit à Harvard[1],[2],[3],[5],[6],[7].

Il interrompt ses études de droit en 1917 et se porte volontaire pour rejoindre l'armée US en France comme ambulancier, puis il devient officier d'artillerie, à la fin de la guerre il est démobilisé avec le grade de capitaine, il reprend ses études de droit à Harvard où il obtient son Master of Arts en 1919. Lors de ses études à Harvard, il est le rédacteur en chef de la Harvard Law Review[1],[2],[5].

En 1923, il part en France, il y reste jusqu'en 1929[1],[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Vue aérienne de la Bibliothèque du Congres.

De retour aux États-Unis, il travaille pour la revue Fortune Magazine, il y écrit divers articles politiques et culturels et cela jusqu'à sa nomination par Franklin D. Roosevelt au poste de bibliothécaire de la bibliothèque du Congrès[8] poste qu'il occupe de 1939 à 1944. Aidé par Luther H. Evans, son bibliothécaire en chef adjoint, il fait de la Bibliothèque du Congrès l'une des plus prestigieuses bibliothèques mondiales[1],[2],[9],[5].

Il saura fédérer les grandes bibliothèques des États-Unis pour qu'elles deviennent des sources d'études pour les historiens, les démographes et les analystes des services de renseignement[1],[2],[5].

De 1944 à 1946, il sert dans l'administration de la Maison Blanche sous Roosevelt et Harry S. Truman, avant de se consacrer à sa carrière universitaire et à l'écriture. En 1949, il est nommé professeur titulaire de la chaire Boylston Professorship of Rhetoric and Oratory (en) de l'université Harvard, poste qu'il occupe jusqu'en 1962[1],[2].

Engagements[modifier | modifier le code]

Ses engagements au sein du Parti démocrate, ses sympathies pour le marxisme et des écrivains de gauche comme Erskine CaldwellUpton SinclairMalcolm Cowley (en)[10]Clifford OdetsLangston HughesCarl Sandburg, Carl Van Doren (en) [11]Donald Ogden StewartJohn Dos PassosLillian HellmanDashiell Hammettetc. lui valent des tracasseries pendant le maccarthysme qu'il combat[2],[12].

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 1916, il épouse Ada Taylor Hitchcock, une chanteuse lyrique qui a étudié le chant et la musique avec Nadia Boulanger[1],[2],[13].

Œuvres[modifier | modifier le code]

L'ensemble des œuvres d'Archibald Mac Leish jusqu'en 1973 a été inventorié par le livre d'Edward Joseph Mullaly : Archibald MacLeish: A Checklist[14].

Recueils de poèmes[modifier | modifier le code]

  • Songs for a Summer's Day : A Sonnet-Cycle, New Haven, Connecticut, Yale Univ. Press, , 18 p. (OCLC 634415706),
  • Tower of Ivory, New Haven, Connecticut, Yale University Press, , 94 p. (OCLC 682138560, lire en ligne),
  • The Happy Marriage : And other Poems, Boston, Massachusetts, Houghton Mifflin Company, , 79 p. (OCLC 2067456),
  • The Pot of Earth, Boston & New York, Houghton Mifflin Company, , 68 p. (OCLC 1150985057, lire en ligne),
  • The Hamlet of A. MacLeish, Boston, Massachusetts, Houghton Mifflin Company, , 45 p. (OCLC 2064379),
  • Streets in the Moon, Cambridge, Massachusetts, Riverside Press, , 101 p. (OCLC 6637220),
  • Einstein, Paris, France, Black Sun Press, , 29 p. (OCLC 13184746),
  • New Found Land : Fourteen Poems, Boston, Massachusetts, Houghton, , non paginé (OCLC 1336210797),
  • Conquistador, Boston & New York, Houghton Mifflin Company, , 132 p. (OCLC 579533902, lire en ligne),
  • Frescoes for Mr. Rockefeller's City, New York, John Day, , 28 p. (OCLC 463066874),
  • Poems : 1924-1933, Boston & New York, Houghton Mifflin Company, , 320 p. (OCLC 1070242775, lire en ligne),
  • Public Speech : Poems, New York, Farrar & Rinehart, , 48 p. (OCLC 1036767830, lire en ligne),
  • Land of the Free USA : A Collection of Photographs, with Accompanying Text in Verse, Londres, Boriswood Ltd, , 93 p. (OCLC 562242419),
  • America Was Promises : A Poem, New York, Duell, Sloan & Pearce, , 32 p. (OCLC 909409204, lire en ligne),
  • « Colloquy for the States : A Poem », The Atlantic,‎ (OCLC 5909805),
  • Actfive : And other Poems, New York, Random House, , 63 p. (OCLC 1035312),
  • Songs for Eve, Boston, Massachusetts, Houghton Mifflin, , 58 p. (OCLC 288883),
  • Collected Poems, Boston, Massachusetts, Houghton Mifflin, , 440 p. (OCLC 1148608655, lire en ligne),
  • The Wild Old Wicked Man and Other Poems, Boston, Massachusetts, Houghton Mifflin Company, , 70 p. (ISBN 9780491002622, lire en ligne),
  • The Human Season : Selected Poems, 1926-1972, Boston, Massachusetts, Houghton Mifflin, , 186 p. (ISBN 9780395139431, lire en ligne),
  • New & Collected Poems : 1917-1976, Boston, Massachusetts, Houghton Mifflin, , 520 p. (ISBN 9780395244272, lire en ligne),
  • Land Of The Free, Boston, Massachusetts, Da Capo Press, , 93 p. (ISBN 9780306800801),
  • Collected Poems : 1917-1982 (préf. Richard B. McAdoo), Boston, Massachusetts, Houghton Mifflin, , 552 p. (ISBN 9780395394175, lire en ligne),

Essais et conférences[modifier | modifier le code]

Correspondance[modifier | modifier le code]

  • R.H. Winnick (dir.), Letters of Archibald MacLeish : 1907 to 1982, Boston, Massachusetts, Houghton Mifflin, , 504 p. (ISBN 9780395321591, lire en ligne),

Interview[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Nobodaddy : A Play, Cambridge, Massachusetts, Dunster House, , 67 p. (OCLC 1650755),
  • Panic : A Play in Verse, Boston & New York, Houghton Mifflin Company, , 120 p. (OCLC 575434858, lire en ligne),
  • The Fall of the City : A Verse Play for Radio, New York, Farrar & Rinehart, , 40 p. (ISBN 9781199897077),
  • Air Raid : A Verse for Radio, Londres, John Lane, , 36 p. (OCLC 4976057),
  • The American story : Ten Radio Scripts, New York, Duell, Sloan and Pearce (réimpr. 1960) (1re éd. 1944), 256 p. (OCLC 1077914781, lire en ligne),
  • The Trojan Horse, éd. Houghton Mifflin, 1952,
  • This Music Crept by Me Upon, Cambridge, Massachusetts, Harvard University Press, , 52 p. (OCLC 587390776, lire en ligne),
  • J.B. : A Play in Verse, Boston, Massachusetts, Houghton Mifflin Company (réimpr. 1 janvier 1986) (1re éd. 1 janvier 1958), 164 p. (ISBN 9780395083536, lire en ligne),
  • Three Short Plays : The Secret of Freedom. Air Raid. The Fall of the City, New York, Dramatists Play Service (réimpr. 9 septembre 2021) (1re éd. 1961), 92 p. (ISBN 9781013417887, lire en ligne),
  • Herakles, Boston, Massachusetts, Houghton Mifflin Company, , 120 p. (ISBN 9781125139530, lire en ligne),
  • An Evening’s Journey to Conway Massachusetts, éd. Houghton Mifflin, 1967,
  • Scratch : A Play, Boston, Massachusetts, Houghton Mifflin, , 134 p. (ISBN 9780395123461, lire en ligne),
  • The Great American Fourth of July Parade : A Verse Play for Radio, Pittsburgh, Pennsylvanie, University of Pittsburgh Press, , 72 p. (ISBN 9780822933007, lire en ligne),
  • Six Plays, Boston, Massachusetts, Houghton Mifflin Harcourt, , 248 p. (ISBN 9780395284193, lire en ligne),

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Archives[modifier | modifier le code]

Les archives d'Archibald Mac Leish sont consultables et accessibles à la Bibliothèque du Congrès[19], à la Beinecke Rare Book and Manuscript Library[20], à la bibliothèque de l' université du Massachusetts à Amherst[21], à la Nahman-Watson Library du Greenfield Community College (Massachusetts) (en)[22] et au Mount Holyoke College Archives and Special Collections[23].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Notices dans des encyclopédies ou manuels de référence[modifier | modifier le code]

  • (en-US) Jay Parini (dir.), American Writers : A Collection of Literary Biographies, New York, Charles Scribner's Sons, , 648 p. (OCLC 776808527, lire en ligne), p. 1-25,
  • (en-US) Denis Donoghue (dir.), Seven American Poets from MacLeish to Nemerov: An Introduction, Minneapolis, Minnesota, University of Minnesota Press, , 335 p. (ISBN 9780816607396, lire en ligne), p. 16-54,
  • (en-US) Ian Scott-Kilvert (dir.), Poets: American And British, volume 2, New York, Scribner Book Company, , 1149 p. (ISBN 9780684806051, lire en ligne), p. 815-836,
  • (en-US) John A. Garraty (dir.), American National Biography, vol. 14: Lovejoy - McCurdy, New York, Oxford University Press, USA, , 953 p. (ISBN 9780195127935, lire en ligne), p. 269-271. Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article,
  • (en-US) Encyclopedia of World Biograhy : Supplement A-Z, vol. 10, Detroit, Michigan, Gale Cengage, , 549 p. (ISBN 9780787637200, lire en ligne), p. 109-110,
  • (en-US) R. Baird Shuman (dir.), Great American Writers: Twentieth Century, volume 7, New York, Marshall Cavendish Corporation, , 1011 p. (ISBN 9780761472407, lire en ligne), p. 891-908,
  • (en-US) John Y. Cole (dir.), Encyclopedia of the Library of Congress : For Congress, the Nation & the World, Washington D.C., Bernan Press, , 579 p. (ISBN 9780890599716, lire en ligne), p. 323-325. Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article,
  • (en-US) Demetres P. Tryphonopoulos & Stephen J. Adams (dir.), The Ezra Pound Encyclopedia, Westport, Connecticut, Greenwood Press, , 349 p. (ISBN 9780313304484, lire en ligne), p. 189-190,
  • (en-US) Jeffrey H. Gray, James McCorkle & Mary Balkun (dir.), The Greenwood Encyclopedia Of American Poets And Poetry, vol. 4. M -- R, Westport, Connecticut, Greenwood Press, , 1409 p. (ISBN 9780313330124, lire en ligne), p. 997-999,
  • (en-US) Susan Clair Imbarrato & Carol Berkin (dir.), Encyclopedia of American Literature, vol. 3. Into the modern 1896-1945, New York, Facts on File, , 427 p. (ISBN 9780816064762, lire en ligne), p. 185-186,
  • (en-US) Rosemary M. Canfield Reisman (dir.), Critical Survey of Poetry: American Poets-Volume 3, Pasadena, Californie, Salem Press, , 1827 p. (ISBN 9781587655869, lire en ligne), p. 1244-1254,
  • (en-US) Carl Rollyson & Karen Garvin (dir.), The Twenties in America, Ipswich, Massachusetts, Salem Press, , 1144 p. (ISBN 9781587658556, lire en ligne), p. 547-548,

Essais et biographies[modifier | modifier le code]

Articles[modifier | modifier le code]

  • (en-US) Harriet Monroe, « Archibald MacLeish », Poetry, Vol. 38, No. 3,‎ , p. 150-155 (6 pages) (lire en ligne Inscription nécessaire),
  • (en-US) Llewellyn Jones, « Archibald MacLeish: A Modern Metaphysical », The English Journal, Vol. 24, No. 6,‎ , p. 441-451 (11 pages) (lire en ligne Inscription nécessaire),
  • (en-US) Arthur Mizener, « The Poetry of Archibald MacLeish », The Sewanee Review, Vol. 46, No. 4,‎ octobre / décembre 1938, p. 501-519 (19 pages) (lire en ligne Inscription nécessaire),-
  • (en-US) Edwin Honig, « History, Document, and Archibald MacLeish », The Sewanee Review, Vol. 48, No. 3,‎ juillet / septembre 1940, p. 385-396 (12 pages) (lire en ligne Inscription nécessaire),
  • (en-US) Hyall Howe Waggoner, « Archibald MacLeish and the Aspect of Eternity », College English, Vol. 4, No. 7,‎ , p. 402-412 (11 pages) (lire en ligne Inscription nécessaire),
  • (en-US) Eleanor M. Sickels, « Archibald MacLeish and American Democracy », American Literature, Vol. 15, No. 3,‎ , p. 223-237 (15 pages) (lire en ligne Inscription nécessaire),
  • (en-US) Benjamin DeMott, « Archibald MacLeish, The Art of Poetry No. 18 », The Paris Review, numéro 58,‎ (lire en ligne),
  • (en-US) Nancy L. Benco, « Archibald MacLeish: The Poet Librarian », The Quarterly Journal of the Library of Congress, Vol. 33, No. 3,‎ , p. 232-249 (18 pages) (lire en ligne Inscription nécessaire). Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article,
  • (en-US) Kurt S. Maier, « A Fellowship in German Literature: Thomas Mann, Agnes Meyer, and Archibald MacLeish », The Quarterly Journal of the Library of Congress, Vol. 36, No. 4,‎ , p. 385-400 (16 pages) (lire en ligne Inscription nécessaire),
  • (en-US) William Heyen, Anthony Piccione & Archibald MacLeish, « The Shine of the World: A Conversation with Archibald MacLeish », The Massachusetts Review, Vol. 23, No. 4,‎ , p. 681-704 (24 pages) (lire en ligne Inscription nécessaire),
  • (en-US) David McCord, « Archibald Macleish », Proceedings of the Massachusetts Historical Society, Third Series, Vol. 94,‎ , p. 93-98 (6 pages) (lire en ligne Inscription nécessaire),
  • (en-US) John William Ward, « Archibald MacLeish & Education », The Massachusetts Review, Vol. 23, No. 4,‎ , p. 673-679 (7 pages) (lire en ligne Inscription nécessaire),
  • (en-US) Frederick J. Stielow, « Librarian Warriors and Rapprochement: Carl Milam, Archibald MacLeish, and World War II », Libraries & Culture, Vol. 25, No. 4,‎ , p. 513-533 (21 pages) (lire en ligne Inscription nécessaire),
  • (en-US) John Timberman Newcomb, « Archibald MacLeish and the Poetics of Public Speech: A Critique of High Modernism », The Journal of the Midwest Modern Language Association, Vol. 23, No. 1,‎ , p. 9-26 (18 pages) (lire en ligne Inscription nécessaire),
  • (en-US) Nathaniel Tripp, « The Father Thing : Archibald MacLeish was hard for a boy to catch up to », The New York Times Books,‎ (lire en ligne),
  • (en-US) Carter Wilson, « Prose Rhythm, Whatever That May Be (Lessons Learned from Archibald MacLeish) », Southwest Review, Vol. 101, No. 1,‎ , p. 122-129 (8 pages) (lire en ligne Inscription nécessaire),

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h (en-US) John A. Garraty (dir.), American National Biography, vol. 14: Lovejoy - McCurdy, New York, Oxford University Press, USA, , 953 p. (ISBN 9780195127935, lire en ligne), p. 269-271
  2. a b c d e f g h et i (en-US) Nancy L. Benco, « Archibald MacLeish: The Poet Librarian », The Quarterly Journal of the Library of Congress, Vol. 33, No. 3,‎ , p. 232-249 (18 pages) (lire en ligne Inscription nécessaire)
  3. a et b (en-US) « ARCHIBALD MACLEISH IS DEAD; POET AND PLAYWRIGHT WAS 89 », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le ).
  4. « ARCHIBALD MACLEISH », sur universalis.fr, Encyclopædia Universalis (consulté le ).
  5. a b c et d (en-US) John Y. Cole (dir.), Encyclopedia of the Library of Congress : For Congress, the Nation & the World, Washington D.C., Bernan Press, , 579 p. (ISBN 9780890599716, lire en ligne), p. 323-325
  6. (en) « Archibald MacLeish | American author, educator, and public official », Encyclopedia Britannica,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  7. (en-US) « Alumni Accomplishments - The Hotchkiss School », sur hotchkiss.org (consulté le ).
  8. (en-US) « Archibald MacLeish, Ninth Librarian of Congress, Was Born », sur americaslibrary.gov (consulté le ).
  9. (en-US) Nancy Benco, « Archibald MacLeish (1892-1982) », sur Library of Congres,
  10. (en-US) « Malcolm Cowley », sur Poetry Foundation, (consulté le ).
  11. (en) « Carl Van Doren | American critic », Encyclopedia Britannica,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  12. (en-US) John Simkin, « Archibald MacLeish », sur Spartacus Educational,
  13. (en-US) « Archibald MacLeish », sur washingtonart.com (consulté le ).
  14. (en-US) Edward Joseph Mullaly, Archibald MacLeish: A Checklist, Kent, Ohio, Kent State University Press, , 120 p. (ISBN 9780873381321, lire en ligne)
  15. (en-US) « 1933 Pulitzer Prizes », sur www.pulitzer.org (consulté le )
  16. a et b (en-US) « J. B., by Archibald Macleish », sur pulitzer.org (consulté le ).
  17. (en-US) « Archibald MacLeish », sur poets.org, Academy of American Poets, (consulté le ).
  18. (en-US) « Search Results for “ARCHIBALD MACLEISH” – American Academy of Arts and Letters », sur artsandletters.org (consulté le ).
  19. Archibald MacLeish, Archibald MacLeish, Archibald MacLeish et Archibald MacLeish, Archibald MacLeish papers (lire en ligne)
  20. (en-US) « Collection: Archibald MacLeish collection | Archives at Yale », sur archives.yale.edu (consulté le )
  21. (en-US) « Archibald MacLeish Papers, 1938-1982 Finding Aid », sur Bibliothèque de l' université du Massachusetts à Amhers (consulté le )
  22. (en-US) « Archibald MacLeish Collection », sur Nahman-Watson Library (consulté le )
  23. « Collection: Archibald MacLeish papers | Mount Holyoke and Hampshire College archives », sur aspace.fivecolleges.edu (consulté le )