Clifford Odets

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Clifford Odets
Description de cette image, également commentée ci-après
Clifford Odets en 1937
Naissance
Philadelphie, Pennsylvanie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 57 ans)
Los Angeles, Californie
Activité principale
Dramaturge, scénariste, réalisateur

Clifford Odets est un dramaturge américain, né le à Philadelphie (Pennsylvanie), mort le à Los Angeles (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Le père de Clifford Odets[1], [2] né Gorodetsky, est un Juif d'origine russe[3] qui a modifié son nom pour Odets à son arrivée aux États-Unis. Sa mère, Pearl Geisinger est une Juive d'origine roumaine[4].

Clifford Odets abandonne tôt ses études[5], quitte ses parents et s'installe dans le quartier new-yorkais de Greenwich Village dans l'espoir de devenir acteur. Il se joint d'abord à une petite troupe appelée Poet's Theatre, dirigé par Harry Kemp (en). Il fait également de la radio et signe des critiques de théâtre pour diverses publications. Dans le cadre de ses fonctions de critique, il assiste en 1926 à une représentation sur Broadway de Junon et le Paon de Seán O'Casey. Dès lors, le théâtre engagé et contestataire de O'Casey aura une influence durable sur son œuvre dramatique à venir. D'une personnalité dépressive, il fait trois tentatives de suicide durant cette période[6].

Après avoir décroché quelques petits rôles dans des productions sur Broadway, il devient, en 1931, l'un des membres du Group Theatre (en) de New York[7] dont le travail se fonde sur les techniques d'interprétation de Constantin Stanislavski, développées ensuite par Lee Strasberg sous le terme la Méthode. À la demande de Strasberg, Odets devient le premier dramaturge du Group Theatre. En janvier 1935, Waiting for Lefty[8] prend l'affiche. Pièce en un acte, elle met en scène une réunion syndicale de chauffeurs de taxi en grève, situation dramatique inspirée par un fait réel. Contre toutes attentes, la pièce obtient un remarquable succès en Amérique comme à l'étranger. Le mois suivant, en février 1935, commencent les représentations de Awake and Sing! (1935), où la famille juive des Berger est tiraillée entre le désir d'un engagement politique et la crainte de perdre sa sécurité et sa quiétude. Tout comme Waiting for Lefty, Awake and Sing! dénonce les abus de capitalisme et l'exploitation des travailleurs, alors que l'Amérique subit de plein fouet la tourmente économique de la Grande Dépression. Odets devient ainsi le grand dramaturge de la gauche américaine. Quatre des pièces qu'il écrit ensuite sont de gros succès et sont adaptés au cinéma (voir la liste des œuvres ci-bas).

À partir de 1936, les succès qu'il obtient à Broadway attirent l'attention des producteurs d'Hollywood. Sa carrière de scénariste, bien payée, mais peu satisfaisante sur le plan artistique (il refuse souvent que son nom soit apposé sur des scénarios écrits et réécrits par des équipes d'écrivains), lui permet néanmoins de signer quelques scénarios marquants, notamment Rien qu'un cœur solitaire (None but the Lonely Heart), film qu'il réalise lui-même en 1944 et dont il rédige le scénario d'après un roman de Richard Llewellyn ; Deadline at Dawn (1946), de Harold Cluman, d'après le roman éponyme de William Irish ; Le Grand Chantage (Sweet Smell of Success, 1957), d'Alexander Mackendrick, d'après la nouvelle Tell Me About it Tomorrow d'Ernest Lehman, avec Burt Lancaster et Tony Curtis.

En 1953, Odets fait l'objet d'une enquête initiée par Joseph McCarthy et se voit convoqué devant la Commission des activités antiaméricaines. Il renie alors ses liens avec le communisme et coopère en donnant des noms. Grâce à cela, il n'est pas porté sur la « liste noire ». Cet événement a cependant un retentissement sur son inspiration, parce qu'il s'en veut d'avoir agi ainsi. Il n'écrit ensuite qu'une seule pièce, en 1954, Le Pêcher en fleurs.

Il a été l'époux de l'actrice Luise Rainer (8 janvier 1937 - 14 mai 1940) et de Betty Grayson (14 mai 1943 - janvier 1952).

Clifford Odets décède des suites d'un cancer en août 1963[9].

Il repose au Forest Lawn Memorial Park de Glendale[10].

Œuvre sélective[modifier | modifier le code]

Pièces de théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) Margaret Brenman-Gibson, Clifford Odets, American Playwright: The Years 1906-1940, New York, Atheneum,
  2. Encyclopædia Universalis, « CLIFFORD ODETS », sur Encyclopædia Universalis (consulté le 21 mai 2019)
  3. (en) « Clifford Odets », sur www.jewishvirtuallibrary.org (consulté le 21 mai 2019)
  4. (it) « Odets, Clifford », sur Enciclopedia Treccani
  5. (en-US) « Clifford Odets », sur Spartacus Educational (consulté le 21 mai 2019)
  6. « Clifford Odets Facts », sur biography.yourdictionary.com (consulté le 21 mai 2019)
  7. (en) « Clifford Odets | American dramatist », sur Encyclopedia Britannica (consulté le 21 mai 2019)
  8. (en-US) « Clifford Odets | Encyclopedia.com », sur www.encyclopedia.com (consulté le 21 mai 2019)
  9. (en-US) « Stage Left », The New Yorker,‎ (ISSN 0028-792X, lire en ligne, consulté le 21 mai 2019)
  10. (en-US) « Clifford Odets », sur Find a grave

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Famous American Plays of the 1930s, par Harold Clurman, éd. Dell, 1968
  • Clifford Odets: the thirties and after, par Edward Murray, éd. F. Ungar Publisher. Company, 1968
  • Clifford Odets: Playwright, par Gerald Weales, éd. Pegasus, 1971
  • Clifford Odets, American Playwright: The Years 1906-1940, par Margaret Brenman-Gibson, éd. New York, Atheneum, 1982.
  • Days with the Group Theatre: An Interview with Clifford Odets, par Robert H.Hethmon, pour la revue Michigan Review Quaterly, Volume XLI, n° 2, éd. Spring, 2002
  • Clifford Odets and American Political Theatre (Contributions in Drama and Theatre Studies), par Christopher J. Herr, éd. Praeger, 2003

Liens externes[modifier | modifier le code]