Aquin (Haïti)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Aquin
Aquin (Haïti)
Eglise Saint Thomas d'Aquin
Administration
Pays Drapeau d'Haïti Haïti
Département Sud
Arrondissement Aquin
Maire Sovillaume Mathurin
Code postal HT8311
Code commune 0731
Démographie
Gentilé Aquinois, Aquinoise
Population 94 773 hab. (est. 2009)
Densité 148 hab./km2
Géographie
Coordonnées 18° 17′ nord, 73° 24′ ouest
Altitude m
Superficie 638,59 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Haïti
Voir sur la carte administrative d'Haïti
City locator 14.svg
Aquin
Géolocalisation sur la carte : Haïti
Voir sur la carte topographique d'Haïti
City locator 14.svg
Aquin

Aquin (en créole haïtien : Aken) est une ville portuaire et commune d'Haïti située dans le département du Sud. Elle est également le chef-lieu de l'arrondissement d'Aquin. Elle se trouve au sud de l'île de Saint-Domingue, à 37 km à l'est-nord-est des Cayes par vol d'oiseau et 55 km par voie terreste. Cependant la distance du vol d'oiseau entre Aquin et Port-au-Prince est de 89 km et 137 km par voie terreste

En 1950, sa population était de 41 716 habitants[1]. Sa population est estimée à 94 773 habitants en 2009[2]. La ville est connue pour sa diversité culturelle et son fort métissage.

Géographie[modifier | modifier le code]

Plusieurs petites rivières y coulent, et sur une île au milieu de l'une d'elles se trouvent les ruines d'un ancien fort anglais[3].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

La commune est peuplée de 94773 habitants[2] (recensement par estimation de 2009).

Administration[modifier | modifier le code]

La commune est composée de 10 sections communales de :

  • Macéan (dont le quartier « Vieux-Bourg d'Aquin ») C'est la première section communale d'Aquin, elle contient les quartiers en dehors du Vieux Bourg d'Aquin, tels que: Plaine Dassema, Quartier, Carrefour 44, Saint Castor, « Masseillan », Mélinette, Pascal, Dabon, Basse Terre, Duverger, Citron, Clos, Boucan Mapou, Baptiste, Ticoma, La Rou Pays, Labardie, Morne Duverger, Calvaire Miracle, Morne Michau, Duverger, Tete L'Etang, Lucrèce, Morne Dubois, Maducaque et Grondel.

Limites de Macéan[modifier | modifier le code]

Macéan, autrement doté du nom de la Plaine d'Aquin, est limité au nord-ouest par Mare à Coiffe, au Nord para Bellevue, au Nord-est par La Colline, à l'Ouest par Brodequin, à l'Est par Flamands et au Sud par la Mer des Caraïbes. La superficie de Macéan est de 83.25 km² sa population est de 7076 habitants en 2015.

  • Bellevue
  • Brodequin
  • Flamands
  • Mare-à-Coiffe
  • La Colline : située dans le département du Sud, plus précisément dans l'arrondissement d'Aquin. Elle est la plus grande des sections communales et du plus seul grand quartier d’Aquin: Vieux-Bourg d’Aquin. Elle est bornée au nord par Fond-des-nègres, au sud par Flammant, à l’est par Fond-des-Blancs, et à l’ouest par Carrefour-La-colline qui est la porte d’entrée de cette sixième section.
  • Fond-des-Blancs dont le quartier « Fonds-des-Blancs » comptant une population d'origine diverse (Africaine, Européenne, Indienne, Asiatique, quoique les descendants des Polonais soient majoritaires) et on compte un fort taux de métissage comparé au reste de l'île) est devenue commune (v. l'article Fond-des-Blancs).
  • Guirand
  • Frangipane
  • Colline-à-Mongons

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est dans cette commune qu'a eu lieu le dernier combat entre Rigaud et Toussaint, prinicipalement dans le quartier de de Vieux-Bourg d'Aquin[4]

Aquin est l'une des villes les plus anciennes du pays, existant depuis le XVe siècle, elle est d’origine indienne. A cette époque, elle portait le nom de Yaquimo. Sa date d’élévation au rang de commune n’est pas connue, les Espagnols arrivés en 1492 déplacèrent la ville de l’endroit où elle se trouvait (à l’époque indienne) pour la placer du coté de Gros-Lime, là où les rivières de Boirond et de Brodequin se rencontrèrent. Laissée plus tard aux Français, ces derniers l’ont appelée Aquin [5].

La commune connait un séisme de magnitude de 7,5, le , qui a détruit beaucoup de maisons et fait 10 morts environ. Le centre-ville est fortement touché, plusieurs maisons détruites sans oublier ses sections communales[style à revoir][réf. nécessaire].

Économie[modifier | modifier le code]

Le port exporte du tabac, du sucre de canne, du café, du bois ainsi que du coton[6],

Réputé dans le domaine de la pêche, En 2017 les autorités ont inauguré un débarcadère à Aquin[7] pour continuer de fournir les fruits de mer dans les meilleures conditions.

Éducation[modifier | modifier le code]

La commune comporte plusieurs écoles, Collège Notre Dame du Sacré-Coeur d'Aquin est la premièce école ayant avoir tous les cycles à savoir le kindergarten, le fondamentale, et le secondaire. Avenirs de la Société Haïtienne - ASH est une association qui organise les activités à base éducative et instructive pour les écoliers comme conférence, Génie etc....

Liste de quelques écoles[modifier | modifier le code]

  • École Notre-Dame du Sacré-Cœur d'Aquin
  • Lycée Pierre Sully 
  • Collège Saint-Thomas d'Aquin
  • Collège Rénovateur
  • Collège Fraternité de Vieux-Bourg
  • Quina college
  • École Yanetty
  • École MEBSH d'Aquin
  • École Armée du Salut d'Aquin
  • École Notre-Dame de la Mer
  • École Nationale de Garçons
  • École Mixte Télusma de Vieux Bourg d'Aquin
  • École Bon Samaritain d'Aquin
  • École le Rossignol

Evénements, culture, touriste[modifier | modifier le code]

Tous les ans depuis l'année 2008, la Fondation Aquin solidarité (FAS) organise un évènement très influent dans cette commune dénommée « Destination Aquin, Festival international Musiques et Danses traditionnelles ». Il réunit beaucoup d'artiste de divers continent du monde[8].
L'organisation de cet évènement, dans la plus grande ville du pays en thème de superficie, est très bénéfique pour le touriste dans le département du sud[9].

Personnalités publiques[modifier | modifier le code]

  • David Saint- Preux (Ancien deputé)[10].
  • Eden Berandoive (Miss Haïti 2020)[11].
  • Jean Robert Bossé (député à la 50e législature)[12].

Communications[modifier | modifier le code]

La route nationale 2 allant de Port-au-Prince aux Cayes la traverse de part en part.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Columbia-Lippincott Gazeteer, page 86
  2. a et b [PDF] (fr) Population totale, par sexe et population de 18 ans et plus estimées en 2009, au niveau des différentes unités géographiques sur le site de l'Institut haïtien de statistique et d'informatique (IHSI)
  3. (en) « Un guide touristique sur Haïti »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  4. Géographie de l'île d'Haiti, p. 109.
  5. « Description de la commune d'Aquin », sur Jeune Haïti (consulté le )
  6. (en) The Columbia Gazetteer of North America, 2000.
  7. « Inauguration d'un débarcadère à Aquin. », sur Haïti libre (consulté le )
  8. « Au cœur du Festival Destination Aquin », sur RFI (consulté le )
  9. « Festival Aquin : Une vraie machine touristique pour la région Sud! », sur rezonodwes (consulté le )
  10. « David St Preux », sur haiti reference (consulté le )
  11. « 5 fait interessant sur Eden Berandoive », sur Loop News (consulté le )
  12. « Coronavirus, l'ancien député à la 50e legislature, jean-robert bosse testé positif », sur Haïti Standard (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Beaubrun Ardouin, Géographie de l'île d'Haiti : précédée du précis et de la date des événements les plus remarquables de son histoire, Port-au-Prince, imprimerie du Gouvernement, , 184 p. (BNF 30025714), p. 109

Liens externes[modifier | modifier le code]