Hinche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hinche
Administration
Pays Drapeau d'Haïti Haïti
Département Centre
Arrondissement Hinche
Démographie
Population 109 916 hab. (est. 2009)
Densité 187 hab./km2
Géographie
Coordonnées 19° 09′ nord, 72° 01′ ouest
Altitude 228 m
Superficie 588,4 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haïti

Voir la carte administrative d'Haïti
City locator 14.svg
Hinche

Géolocalisation sur la carte : Haïti

Voir la carte topographique d'Haïti
City locator 14.svg
Hinche

Hinche (Ench en créole haïtien; Hincha en espagnol) est une commune d'Haïti située à environ 30 km de la frontière de la République dominicaine, chef-lieu du département du Centre et de l'arrondissement de Hinche.

7330.080.- Profil de la ville de Hinche[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

La commune est peuplée de 109 916 habitants (recensement par estimation de 2009)[1].

Administration[modifier | modifier le code]

La commune est composée des sections communales de :

  • Juanaria
  • Marmont
  • Aguahedionde (rive droite ; dont le quartier « Los Palis »)
  • Aguahedionde (rive gauche)

Statuts et Histoire[modifier | modifier le code]

  • Fondée en 1503.
  • Ville espagnole, elle passa à l’administration française en 1794 grâce au génie militaire de Toussaint Louverture et fut du coup élevée au rang de commune.
  • « C’est à Hinche que furent arrêtés, le 20 novembre 1790, Vincent Ogé et 23 autres de ses compagnons d’armes après l’insuccès de leur glorieuse levée de bouclier. » (Source: Rouzier, S. Dictionnaire géographique et administratif universel d’Haiti. Tome 3. Port-au-Prince : Aug A. Heraux , 1927; p. 24.).
  • Lors de l’indépendance dominicaine, elle fit partie du territoire voisin. Un an plus tard, une colonne de la garde nationale de Marmelade l’enleva aux dominicains.
  • Près d’un siècle plus tard, une campagne tendant à faire de la ville un arrondissement débuta: « Dans la séance du 12 novembre 1888 de l’Assemblée Constituante, le constituant Saint-Fleur Pierre, de Vallière, proposa de faire de Hinche un arrondissement relevant du département de l’Artibonite. En même temps, le Gouvernement provisoire du Nord consacra une disposition analogue et créa définitivement l’arrondissement militaire de Hinche avec Hinche pour chef-lieu et Maïssade pour commune. » (Loc. cit.)
  • Pillée plusieurs fois par les cacos au début de l’occupation américaine.
  • Dixième ville d’Haiti.
  • Chef-lieu du Département du Centre.
  • Arrondissement avec trois autres communes.
  • Cité de Charlemagne Péralte
  • Siège du diocèse de Hinche érigé le 20 avril 1972: .- Siège vacant
  • Anciens Évêques:
    1. Jean-Baptiste Décoste (1925-1980)
    2. Léonard Pétion Laroche 1918-2006
    3. Louis Kébreau, S.D.B.  .- Transféré au Cap-Haïtien le 1er mars 2008)
    4. Simon Pierre Saint-Hilien (1951-2015)

La ville de Hinche a été disputée entre Haïti et la République Dominicaine, elle a été déclarée haïtienne depuis les accords de 1929, révisés par un traité de 1936.

Tourisme et attractions[modifier | modifier le code]

Bassin Zim[modifier | modifier le code]

Grottes et la chute d’eau situées à quelques 8 km de Hinche.

D’une hauteur de quelques 20 mètres, cette dernière se déverse dans un profond bassin formant une piscine naturelle. L’intérieur des grottes est orné de pictogrammes dont certains remonteraient aux premiers habitants de l’île.

Les grottes et la chute d’eau sont considérées par plus d’uns comme un endroit gardé par des esprits. Avec ses attributs mystiques, elles  procureraient fortune et guérison aux âmes pures.

Bassins supérieurs du Bassin Zim au nord de Hinche sur la rivière Guayamouc.
Bassins supérieurs du Bassin Zim au nord de Hinche sur la rivière Guayamouc.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • François Marie Laroche, ingénieur architecte, originaire de la Vallée de Jacmel, neveu de l'évêque Mgr Léonard Pétion Laroche (1982 - 1998) a construit à Hinche la Cathédrale de l'Immaculée-Conception. La Cathédrale fut inaugurée en 1997. Cet édifice est certainement le plus imposant de la ville.[1]
  • Oreste Zamor (1861-1915), Président d'Haïti du 8 février au 27 octobre 1914
  • Charlemagne Péralte (1886-1919), né à Hinche, leader nationaliste qui s'est opposé à l'occupation américaine de 1915 à 1934.

Chavannes Jean Baptiste, fondateur du mouvement Paysan de Papaye, la plus grande et la plus ancienne organisation paysanne haïtienne. MPP est membre de la Via campesina (l'organisation Paysanne Mondiale), MPP est fondé depuis 1973.

  • Jules François Jean-Gilles, Général dans l'Armée d'Haïti contribua à la construction de la Citadelle avec Henri Christophe.
  • Azénoff Jean-Gilles, Père fut nommé Sénateur par le Président Florvil Hyppolite.
  • Samuel Jean-Gilles, Député de Hinche, fut le premier à autoriser le fonctionnement du Protestantisme à Hinche.
  • Mlle Claire Brisson, Institutrice pendant plus de 40 ans.
  • Joseph Azénoff Jean-Gilles (28 février 1911-16 octobre 2006) Homme de Lois finit sa carrière à la Cour de Cassation de la République.
  • Ultimo Compère, ancien Sénateur, fut le premier à déclarer que Hinche doit bénéficier du courant électrique de Péligre
  • Dr Kyss Jean Mary, PDG de l'Hermitage hotel, Pdt de la Chambre de Commerce et d'Industrie et membre de l'Initiative Citoyenne de Hinche (ICH), a pris part aux premières démarches relatives à l'électrification de Hinche à partir de Péligre.
  • Georges Garnier, membre de l'ICH, Délégué départemental / Centre, pris aussi part aux démarches d'électrification.
  • Yves Thomas W. Jean-Gilles (3 mars 1967-........) candidat à la Députation aux élections de 2010, victime de tentative d'assassinat à Hinche... Porte Paroles de l'ICH au niveau des instances de Port-au-Prince dans le cadre du projet d'électrification de Hinche à partir de Péligre. (Voir Le Nouvelliste des 15, 22, 29 juillet et août 2009).
  • Jules Jean ex commissaire, ex président de la cour d'appel de Hinche (1975 à 2005).
    • Oreste Zamor (1861-1915) Hinchois: Né en 1861 Président d’Haiti du 8 février 1914 – 27 octobre 1914
    • Charlemagne Péralte (1886 – 1919) Hinchois: Né le 7 octobre 1886 Patriote et héros haitien.

GOUVERNEMENT

  • Délégation départementale
  • Mairie:

HINCHE ET LES AUTRES VILLES

Distance des autres villes et communes[modifier | modifier le code]


  • Cap-Haitien : 87 km.
  • Cayes : 324 km.
  • Fort-Liberté : 131 km.
  • Gonaives : 96 km.
  • Mirebalais : 56,8 km
  • Port-au-Prince : 137 km.

Médias de la ville[modifier | modifier le code]


  • Seven Stars
  • Super Continentale
  • Voix du Plateau Central
  • Télé Smart

Patronne de la ville[modifier | modifier le code]


  • Immaculée Conception fêtée le 8 décembre (Voir: Les Paroisses d’Haiti)

Publications sur Hinche[modifier | modifier le code]


  • Acacia, Michel. Révolte, subversion et développement chez Jacques Roumain : actes du colloque international « Penser avec Jacques Roumain aujourd’hui » (Port-au-Prince : 28, 29, 30 novembre 2007 / Cap-Haïtien, Cayes, Gonaïves, Port-de-Paix, Hinche, Fort-Liberté, Saint-Marc, Verrettes, Marchand-Dessalines : du 1er au 10 décembre 2007). [Port-au-Prince] : Éditions de l’Université d’État d’Haïti, 2009
  • Gaillard, Roger. Hinche mise en croix. [Port-au-Prince : s.n.], 1982.
  • Haiti. Direction générale des travaux publics. Contrat du chemin de fer des Gonaïves à Hinche, avec embranchement sur Gros-Morne. Sanctionné par le Corps législatif le 10 août 1905. Port-au-Prince, Imprimerie nationale d’Haiti, 1905.
  • Haiti. Direction générale des travaux publics. Ville de Hinche. Port-au-Prince : Direction Générale des Travaux Publics, 1928.
  • Institut haïtien de statistique et d’informatique. Section de cartographie. Département Centre, Arrondissement Hinche, Commune Hinche, Hinche, échelle 1/2 000. [Port-au-Prince] : Institut haïtien de statistique et d’informatique, [1982]
  • Louis, Coeurlida. Factors associated with late presentation for HIV care among patients in Hinche, on Haiti’s Central Plateau. [New Haven, Conn. : s.n.], 2005. Note: Thèse doctorale. Yale university

Les hôpitaux du Département du Centre[modifier | modifier le code]

  • Centres Hospitaliers du département
    1. Hôpital de la Nativité♦ Directeur: ♦ No. de lits:
      • Belladère Tél.: ≅
    2. Hôpital Sainte Thérèse♦ Directeur: Dr Sonson Pierre ♦ No. de lits:
      • Rue des Lattes, Hinche Tél.: ≅
    3. Hôpital Universitaire de Mirebalais♦ Directeur: ♦ No. de lits: ≥300 ≅

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Population totale, par sexe et population de 18 ans et plus estimées en 2009, au niveau des différentes unités géographiques sur le site de l'Institut haïtien de statistique et d'informatique (IHSI) [PDF]
  1. Source et crédit: Haiti-Reference