Fonds-des-Nègres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fonds-des-Nègres
Administration
Pays Drapeau d'Haïti Haïti
Département Nippes
Arrondissement Miragoâne
Démographie
Population 30 387 hab. (est.2009)
Densité 329 hab./km2
Géographie
Coordonnées 18° 21′ nord, 73° 14′ ouest
Altitude 396 m
Superficie 92,23 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Haïti
Voir sur la carte administrative d'Haïti
City locator 14.svg
Fonds-des-Nègres
Géolocalisation sur la carte : Haïti
Voir sur la carte topographique d'Haïti
City locator 14.svg
Fonds-des-Nègres

Fonds-des-Nègres (Fondènèg en créole haïtien) est une commune d'Haïti; située dans le département des Nippes et dans l'arrondissement de Miragoâne.

L'endroit qui est généralement appelé "Plateau de Fonds-des-nègres" a initialement été connu par un large public surtout livresque grâce au livre "Fonds-des-Nègres" de Marie Chauvet.

Il est un endroit assez fréquenté dans la région du Sud car il comporte le troisième plus grand marché agricole du pays. Il est a proximité d'un site touristique extraordinaire appelé Saint Grégoire utilisé surtout pour ses vertus dits thérapeutiques et mystiques car beaucoup de pèlerins fréquentent cet endroit qui est en réalité une grotte.

Géographie[modifier | modifier le code]

Fonds-des-Nègres est depuis 2003, à la faveur de la création du département des Nippes, la réunion de plusieurs communes. Son territoire est formé de zones qui appartenaient aux communes de Miragoâne (ville et pemerle) et à la commune de l'Anse à Veau (Bouzi et Cocoyers-Duchêne).

La commune est à peine en train de construire sa ville à partir de l'ancien bourg appelé Morne Brice, récemment des rues sont nommées et de nouvelles routes sont construites.

Fonds-des-Nègres est situé à quelques kilomètres d'une autre commune encore plus jeune créée en 2015, dépendant du département du Sud appelée Fonds-des-Blancs.

Démographie[modifier | modifier le code]

La commune est peuplée de 30 387 habitants[1](recensement par estimation de 2009).

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune a été fondée à l'initiative de Bretrand d'Ogeron en 1673[2] par des flibustiers et des boucaniers de la Tortue pour y implanter des cultures de tabac et de cannes à sucre [3].

Au milieu du XVIIIe siècle, elle était principalement peuplée d'esclaves. Lors d'un recensement de 1749, sur ses 5 150 habitants, 200 était blancs, 450 affranchis et 4 500 esclaves[4].

A cette période, Fond-des-Nègres n'est qu'un petit bourg entouré de plantations qui « rivalisaient entre elles de richesses et de prospérité » [5]. Elle fait partie du disctrict d'Aquin[6].

Entre le 3 et le 9 juin 1770, comme une partie d'Haïti, la commune subit un tremblement de terre[7].

La commune de Fond-des-Nègres comporte plusieurs paroisses: celle de Pemerle est dédiée à Saint Joseph, celle de Bouzi est dédiée à Sainte Catherine, celle de la ville de Fonds-des-Nègres est fondée avant 1712, par des Carmes, et consacrée à Notre-Dame du Mont Carmel. L'église paroissiale est déplacée en 1732 de Chapelle Marie vers le centre de Fond-des-Nègres.

Elle a été cartographiée au moins à partir de 1780[8].

Administration[modifier | modifier le code]

La commune est composée des sections communales de :

  • Bouzi (dont le quartier « Bouzi »)
  • Fonds-des-Nègres (ou Morne Brice)
  • Pemerle
  • Cocoyers-Duchêne

Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] (fr) Population totale, par sexe et population de 18 ans et plus estimée en 2009, au niveau des différentes unités géographiques sur le site de l'Institut haïtien de statistique et d'informatique (IHSI)
  2. Richard (1836-1884) Auteur du texte Cortambert, Nouvelle histoire des voyages et des découvertes géographiques : dans tous les temps et dans tous les pays / par Richard Cortambert,... (lire en ligne), p. 339
  3. Émile (1828-1911) Auteur du texte Levasseur, Histoire du commerce de la France. 1re partie. Avant 1789 / par É. Levasseur,..., 1911-1912 (lire en ligne)
  4. L'Ile de Saint-Domingue au XVIIIe siècle, conférence faite le 28 janvier 1884 , par M. H. Castonnet Des Fosses,..., (lire en ligne), p. 36
  5. Henri (1846-1898) Auteur du texte Castonnet des Fossés, La perte d'une colonie : la révolution de Saint-Domingue / par H. Castonnet Des Fosses,..., (lire en ligne), p. 18
  6. Mathieu (1753-1837) Auteur du texte Dumas, Rapport fait par M. Dumas, commissaire rapporteur de la commission chargée de présenter un plan d'organisation pour Saint-Domingue : prononcé à l'assemblée coloniale de la partie française de Saint Domingue, le 12 mai 1792, (lire en ligne)
  7. « Gazette du commerce », sur Gallica, (consulté le ), p. 588
  8. « Plan d'une partie d'Aquin, Fond des Nègres, Fond des Blancs, Miragoane et Nipes », sur Gallica, (consulté le )

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Moreau de Saint-Méry, Description topographique, physique, civile, politique et historique de la partie française de l'isle Saint-Domingue, Philadelphie, Paris, Hambourg, 1797-1798, (réédition, 3 volumes, Paris, Société française d'histoire d'outre-mer, 1984), pp. 1189–1202.
  • Marie Chauvet, Fonds-des-Nègres, Port-au-Prince, Éditions Henri Deschamps, 1961.