Annick Billon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Billon.
Annick Billon
Fonctions
Sénatrice française
En fonction depuis le
(3 ans, 2 mois et 12 jours)
Élection 28 septembre 2014
Groupe politique UDI-UC (2014-2017)
UC (depuis 2017)
Conseillère communautaire des Sables-d’Olonne-Agglomération
En fonction depuis le
(11 mois et 6 jours)
Président Yannick Moreau
Prédécesseur Création de la structure
Conseillère communautaire de la communauté de communes des Olonnes

(8 ans, 8 mois et 20 jours)
Élection
Réélection 30 mars 2014
Président Louis Guédon
Yannick Moreau
Successeur Suppression de la structure
Conseillère municipale de Château-d’Olonne
En fonction depuis le
(16 ans, 8 mois et 25 jours)
Élection
Réélection
Maire Jean-Yves Burnaud
Joël Mercier
Biographie
Nom de naissance Annick Marie Françoise Lagadeuc
Date de naissance (50 ans)
Lieu de naissance Antony (Seine)
Nationalité Française
Parti politique NC (avant 2013)
UDI (depuis 2013)
Profession Cadre commercial

Annick Lagadeuc, épouse Billon, née le à Antony[1], est une femme politique française membre de l’Union des démocrates et indépendants.

Biographie[modifier | modifier le code]

C'est la première femme sénatrice de Vendée. De plus, elle est adjointe au maire du Château-d'Olonne chargée de l'urbanisme ainsi que vice-présidente de la communauté de communes des Olonnes. Vice-présidente du syndicat départemental Trivalis chargée de la gestion du traitement des déchets, elle est membre de la commission de l'aménagement du territoire et du développement durable, membre de la délégation aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes et membre de la délégation sénatoriale aux entreprises.

Elle co-préside le groupe d'études mer et littoral au Sénat avec le sénateur des Côtes-d'Armor, Michel Vaspart.

Elle est nommée le par le Premier ministre en mission parlementaire pour six mois, dans le cadre de la commission Avenir des trains d'équilibre du territoire. Cette mission comptait trois sénateurs. Au cours de ces six mois, la commission a auditionné cent-cinquante-cinq personnes, et rendu un rapport au secrétaire d'État Alain Vidalies, rapport qu'elle a refusé de signer, ne partageant, ni le diagnostic, ni les préconisations.

Membre de la délégation aux droits des femmes, elle a été co-rapporteure dans le cadre d'un rapport d'information Femmes et santé, les enjeux d'aujourd'hui, lors du projet de loi de modernisation de notre système de santé. Ce rapport d'information a été adopté par la délégation le , il faisait l'objet de vingt-huit recommandations.

Membre de la délégation aux entreprises, elle a rédigé un rapport d'information, dans le cadre de la loi travail intitulé Droit du travail : ce dont les entreprises ont besoin.

Les principales propositions adoptées par le Sénat, mais balayées par le 49-3, poursuivaient trois objectifs majeurs :

  • la réforme du droit du travail,
  • l'amélioration de la sécurité juridique et économique,
  • la possibilité pour les entreprises de s'adapter pour se développer.

Les principales préconisations étaient :

  • inciter le juge à moduler dans le temps les effets de ses décisions en droit du travail,
  • instaurer un système de question préjudicielle renvoyant l'interprétation des accords collectifs aux partenaires sociaux de manière systématique, au cours de contentieux,
  • consacrer le rescrit en droit du travail, pour les entreprises de moins de 300 salariés,
  • réaffirmer dans le code du travail les missions d'information et de conseil qui doivent être une priorité pour les inspecteurs du travail,
  • établir un barème et plafonner les indemnités en cas de licenciement sans cause réglée et sérieuse.

Elle soutient François Fillon pour la primaire présidentielle des Républicains de 2016.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Annick Billon », Who’s Who, fiche mise à jour le [lire en ligne].

Lien externe[modifier | modifier le code]