Annick Billon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Annick Billon
Fonctions
Sénatrice française
En fonction depuis le
(6 ans, 1 mois et 26 jours)
Élection 28 septembre 2014
Groupe politique UDI-UC (2014-2017)
UC (depuis 2017)
Conseillère communautaire des Sables-d’Olonne-Agglomération
En fonction depuis le
(3 ans, 10 mois et 20 jours)
Président Yannick Moreau
Prédécesseur Création de la structure
Conseillère communautaire de la communauté de communes des Olonnes

(8 ans, 8 mois et 20 jours)
Élection
Réélection 30 mars 2014
Président Louis Guédon
Yannick Moreau
Successeur Suppression de la structure
Conseillère municipale de Château-d’Olonne

(17 ans, 9 mois et 13 jours)
Élection
Réélection
Maire Jean-Yves Burnaud
Joël Mercier
En fonction depuis le
(1 an, 10 mois et 25 jours)
Maire Yannick Moreau
Biographie
Nom de naissance Annick Marie Françoise Lagadeuc
Date de naissance (53 ans)
Lieu de naissance Antony (Seine)
Nationalité Française
Parti politique NC (avant 2013)
UDI (depuis 2013)
Profession Cadre commercial

Annick Lagadeuc, épouse Billon, née le à Antony[1], est une femme politique française membre de l’Union des démocrates et indépendants (UDI).

Biographie[modifier | modifier le code]

C'est la première femme sénatrice de Vendée[2]. Elle est membre de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication, membre de la délégation aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes et membre de la délégation sénatoriale aux entreprises.

Depuis la loi organique n°2014-125 du 14 février 2014 interdisant le cumul de fonctions exécutives locales avec le mandat de député ou sénateur, elle est déléguée communautaire et membre de la Commission "Urbanisme" des Sables d'Olonne Agglomération. Auparavant, elle était adjointe au maire du Château-d'Olonne chargée de l'urbanisme jusqu'en (reste conseillère municipale)[3] ainsi que vice-présidente de la communauté de communes des Olonnes[4] et vice-présidente du syndicat départemental Trivalis chargée de la gestion du traitement des déchets.

Elle co-préside le groupe d'études mer et littoral au Sénat avec le sénateur des Côtes-d'Armor, Michel Vaspart.

Elle est nommée le par le Premier ministre en mission parlementaire pour six mois, dans le cadre de la commission Avenir des trains d'équilibre du territoire. Cette mission comptait trois sénateurs. Au cours de ces six mois, la commission a auditionné cent-cinquante-cinq personnes, et rendu un rapport au secrétaire d'État Alain Vidalies, rapport qu'elle a refusé de signer, ne partageant, ni le diagnostic, ni les préconisations.

Membre de la délégation aux droits des femmes, elle a été co-rapporteure dans le cadre d'un rapport d'information Femmes et santé, les enjeux d'aujourd'hui, lors du projet de loi de modernisation de notre système de santé. Ce rapport d'information a été adopté par la délégation le , il faisait l'objet de vingt-huit recommandations.

Membre de la délégation aux entreprises, elle a rédigé un rapport d'information, dans le cadre de la loi travail intitulé Droit du travail : ce dont les entreprises ont besoin [5].

Le 26 octobre 2017, elle succède à Chantal Jouanno à la présidence de la délégation aux droits des femmes.[6]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Annick Billon », Who’s Who, fiche mise à jour le [lire en ligne].
  2. Sénat français, « Mme Annick Billon, sénatrice de la Vendée (Pays de la Loire) - Sénat », sur www.senat.fr (consulté le 21 mars 2018)
  3. « Château-d’Olonne. Annick Billon ne sera plus adjointe au maire », sur www.ouest-france.fr, (consulté le 9 janvier 2019)
  4. « Portrait », sur annickbillon.fr (consulté le 9 janvier 2019)
  5. Droit du travail : ce dont les entreprises ont besoin.
  6. « Délégation aux droits des femmes : compte rendu de la semaine du 23 octobre 2017 », sur www.senat.fr (consulté le 15 janvier 2020)