Pierre Henriet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pierre Henriet
Illustration.
Pierre Henriet en 2022.
Fonctions
Député français
En fonction depuis le
(5 ans, 1 mois et 20 jours)
Élection 18 juin 2017
Réélection 19 juin 2022
Circonscription 5e circonscription de la Vendée
Législature XVe
Groupe politique LREM (2017-2022)
RE (depuis 2022)
Prédécesseur Hugues Fourage
Conseiller municipal de Saint-Pierre-le-Vieux

(6 ans, 1 mois et 24 jours)
Élection
Maire Christian Henriet
Président de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques
En fonction depuis le
Législature XVIe (Cinquième République)
Prédécesseur Cédric Villani
Biographie
Date de naissance (30 ans)
Lieu de naissance Fontenay-le-Comte (Vendée)
Nationalité française
Parti politique LREM
Horizons (depuis 2021)
Diplômé de Université de Nantes

Pierre Henriet, né le à Fontenay-le-Comte (France), est un homme politique français. Il est député de la 5e circonscription de la Vendée depuis .

Éléments personnels[modifier | modifier le code]

Pierre Henriet, né le [1], est originaire de Saint-Pierre-le-Vieux, commune dont son père, Christian Henriet, est le maire[2].

Il a été professeur de mathématiques. Il est titulaire d'un master en philosophie des sciences de l’université de Nantes[3] et a entamé en 2015 un doctorat en épistémologie au Centre atlantique de philosophie. Le titre provisoire de sa thèse est : « De la distinction des nanosciences et des nanotechnologies. Épistémologie de la construction d’une discipline entre ordre et purification[4]».

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Alors étudiant, il annonce sa candidature isolée pour les élections municipales de 2014 à Saint-Pierre-le-Vieux[5]. Figurant au sein de la liste « Unis pour Saint-Pierre-le-Vieux » conduite par Christian Henriet[6], son père, il est élu à l’issue du premier tour[7]. Après le scrutin, il devient conseiller municipal chargé de l’action culturelle et du tourisme[7].

Député de la Vendée[modifier | modifier le code]

Après avoir œuvré dans la campagne d’Emmanuel Macron[2], La République en marche (LREM) l’investit dans la cinquième circonscription de la Vendée dans une première vague d’investitures, le , à la suite de l’élection de celui-ci[3]. Au premier tour des élections législatives, il arrive en tête en réunissant 39,13 % des suffrages exprimés[8]. Il s’impose au second tour face à Hugues Fourage (Parti socialiste), député sortant, avec 53,36 % des voix.

Le 19 juin 2022, Pierre Henriet est réélu avec 60,94%[9] des voix et s'impose face à la candidate du Rassemblement national Isabelle Mangin.

Le mardi 19 juillet 2022, Pierre Henriet est élu président de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST), il succède à Cédric Villani.

Polémique[modifier | modifier le code]

Après avoir invectivé la députée Mathilde Panot en la traitant de « folle » et de « poissonnière » au cours d'une séance parlementaire le , il est sanctionné le par la Conférence des présidents de l'Assemblée nationale d'un rappel à l'ordre avec inscription au procès-verbal, assorti d'une retenue d'un quart sur son indemnité de parlementaire, soit 1 405 euros sur le mois[10]. Mathilde Panot avait appelé à une sanction contre lui : « c'est notre institution qui ne doit pas laisser passer ça. Il y a beaucoup trop de sexisme à l’Assemblée nationale[11]. » Pierre Henriet avait présenté ses excuses à Mathilde Panot, mais en niant une dimension sexiste à son propos, affirmant qu'il avait voulu dénoncer un type de comportement comme il le fait également pour ses collègues masculins[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « M. Pierre Henriet - Vendée (5e circonscription) - Assemblée nationale », sur www2.assemblee-nationale.fr (consulté le )
  2. a et b Michèle Besson, « Pierre Henriet, En marche ! pour la 5e », Ouest-France,‎ .
  3. a et b Céline Bardy et Gaëlle Colin, « Deux candidats La République en marche en Vendée », Ouest-France,‎ .
  4. « CV Pierre Henriet - Centre Atlantique de Philosophie », sur www.caphi.univ-nantes.fr (consulté le )
  5. « Pierre Henriet, étudiant, brigue la mairie », Ouest-France,‎ .
  6. « La liste Unis pour Saint-Pierre-le-Vieux dévoilée », Ouest-France,‎ .
  7. a et b « Un premier poste de maire pour Christian Henriet », Ouest-France,‎ .
  8. Michèle Besson, « Fontenay-Luçon : Pierre Henriet gagne la première manche », Ouest-France,‎ .
  9. « Législatives 2022 en Vendée. Pierre Henriet finalement réélu avec une large avance »
  10. Romain Herreros, « Pierre Henriet, qui avait traité Mathilde Panot de "poissonnière", va perdre un quart de ses indemnités », sur Le HuffPost, (consulté le ).
  11. « Cette députée LFI accuse un collègue LREM d'injure sexiste dans l'hémicycle », sur Le HuffPost, (consulté le ).
  12. A. G., « Après l'avoir traitée de "poissonnière", le député Pierre Henriet répond à Mathilde Panot », sur Paris Match, (consulté le ).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]