Stéphane Buchou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Stéphane Buchou
Illustration.
Stéphane Buchou en 2017.
Fonctions
Député français
En fonction depuis le
(3 ans, 4 mois et 1 jour)
Élection
Circonscription 3e circonscription de la Vendée
Législature XVe
Groupe politique LREM
Prédécesseur Yannick Moreau
Conseiller municipal de Notre-Dame-de-Monts
En fonction depuis le
(12 ans, 7 mois et 1 jour)
Élection
Réélection
Maire Raoul Grondin
Biographie
Date de naissance (46 ans)
Lieu de naissance Strasbourg
Nationalité Française
Parti politique EM (2016-2017)
LREM (depuis 2017)
Diplômé de Université de Nantes
École de management de Normandie
Profession Cadre supérieur

Stéphane Buchou, né le à Strasbourg, est un homme politique français.

Membre de La République en marche et soutenu par sa formation politique, il est élu député de la troisième circonscription de la Vendée le .

Éléments personnels[modifier | modifier le code]

Originaire de Notre-Dame-de-Monts[1], il réside en 2017 sur la commune de La Barre-de-Monts[2]. Vivant en concubinage, il est beau-père de deux enfants[3].

Recruté par Oryon, il gère l’« office du commerce » de La Roche-sur-Yon à partir de [4].

Lors de la campagne législative de 2017, il est directeur adjoint au sein de Cocktail Vision, société de communication basée à La Roche-sur-Yon[2].

Ancien président de l’office de tourisme municipal de Notre-Dame-de-Monts[1], il était également vice-président du club de football des Écureuils des Pays de Monts, basé à Saint-Jean-de-Monts[5].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Conseiller municipal[modifier | modifier le code]

Aux élections municipales de 2008, Stéphane Buchou apparaît sur la liste « Bien vivre à Notre-Dame » conduite par Daniel Laidin à Notre-Dame-de-Monts[6], et se fait élire à l’issue du second tour[7]. Tête de la liste « Notre-Dame, horizon 2020 » aux élections municipales de 2014[8], n’ayant récolté que 16,67 % des suffrages exprimés, il est le seul de la liste à siéger au conseil municipal pour la mandature suivante[9].

Député de la Vendée[modifier | modifier le code]

À partir d’[3], il devient le secrétaire départemental d’En marche dans la Vendée[10],[11]. À la suite de l’élection d’Emmanuel Macron, La République en marche (LREM) l’investit dans la troisième circonscription de la Vendée dans une première vague d’investitures, le [12],[13]. Au premier tour des élections législatives, il arrive en tête en réunissant 39,13 % des suffrages exprimés[14]. Face à Florence Pineau (Les Républicains), il est élu à l’issue du second tour avec 60,16 % des voix[15].

Activité parlementaire[modifier | modifier le code]

Le , jour de la création du groupe, Stéphane Buchou s’affilie comme membre du groupe La République en marche[16].

Il est membre de la commission du Développement durable et de l’Aménagement du territoire depuis le .

Détail des mandats[modifier | modifier le code]

Mandats[modifier | modifier le code]

Fonctions politiques[modifier | modifier le code]

La République en marche[modifier | modifier le code]

  • Secrétaire départemental d’En marche (2016-2017) puis de La République en marche (2017) dans la Vendée (d’ à ).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Stéphane Buchou, tête de liste de Notre-Dame, horizon 2020 », Ouest-France,‎ .
  2. a et b M. M., « Stéphane Buchou, La République en marche », Ouest-France,‎ .
  3. a et b Mattieu Marin, « Stéphane Buchou, le nouveau député du littoral », Ouest-France,‎ .
  4. « Un nouveau manager à l’office du commerce », Ouest-France,‎ .
  5. « Débat houleux aux Écureuils des pays de Monts », Ouest-France,‎ .
  6. « Daniel Laidin, chef de fil de “Bien vivre à Notre-Dame” », Ouest-France,‎ .
  7. « Raoul Grondin devient le nouveau maire », Ouest-France,‎ .
  8. « Notre-Dame, horizon 2020, présente sa liste », Ouest-France,‎ .
  9. « Stéphane Buchou : « Un résultat honorable » », Ouest-France,‎ .
  10. « Les partisans de Macron sont en marche », Ouest-France,‎ .
  11. Mathieu Charrier, « Stéphane Buchou, LREM, dans la 3e », Ouest-France,‎ .
  12. Céline Bardy et Gaëlle Colin, « Deux candidats La République en marche en Vendée », Ouest-France,‎ .
  13. Maxime Ferrer, Mathilde Damgé, Pierre Breteau, Laura Motet, Sophie Dupont, Vincent Nouvet, Jérémie Baruch, Maxime Vaudano, Anne-Aël Durand, Adrien Sénécat, Maxime Delrue et Eléa Pommiers, « Législatives : l’auberge espagnole des candidats de La République en marche », Le Monde,‎ .
  14. Matthieu Marin, « Vendée littorale : les suées de la droite face à LREM », Ouest-France,‎ .
  15. Matthieu Marin et Laurence Monard, « Littoral : la candidate LR battue même chez elle », Ouest-France,‎ .
  16. Maxence Kagni et Jason Wiels, « Composition, déclaration politique, parité : découvrez les groupes politiques de l’Assemblée », LCP,‎ (lire en ligne).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]