Anne Applebaum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Anne Applebaum
Image dans Infobox.
Anne Applebaum en 2013.
Biographie
Naissance
Nationalités
Américaine
Polonaise (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Domiciles
Formation
Activités
Rédactrice à
Conjoint
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Membre de
Site web
Distinctions
Liste détaillée

Anne Elizabeth Applebaum, née le à Washington, est une journaliste et écrivaine, lauréate du prix Pulitzer en 2004, qui a écrit sur le communisme et le développement de la société civile dans Europe de l'Est, l'Union soviétique et la Russie. Depuis 2006, elle est éditorialiste et membre de la rédaction du Washington Post.

Biographie[modifier | modifier le code]

Anne Applebaum est diplômée de la Sidwell Friends School en 1982. Elle fréquente l'université Yale, puis la London School of Economics et le St Antony's College d'Oxford, avant de s'installer à Varsovie en 1988. En tant que journaliste pour The Economist, elle a couvert les changements sociaux et politiques en Europe de l'Est, avant et après la chute du mur de Berlin en 1989. En 1992, elle est récompensée par le Charles Douglas-Home Memorial Trust Award.

En 1996, elle publie son premier roman Between East and West pour lequel elle remporte le prix Adolph Bentinck.

Son œuvre la plus connue est sa synthèse sur l'histoire du Goulag, saluée par la critique, et qui comble un vide non négligeable dans l'historiographie. Publié en 2003 au terme de plusieurs années de recherches et d'enquête sur les lieux, le livre dédié « à ceux qui ont raconté ce qui est arrivé » a été traduit en de nombreuses langues et lui a valu le prix Pulitzer, la plus haute distinction journalistique américaine. Sa traduction française, Goulag. Une histoire, a paru en 2005.

En 2012, elle publie son troisième livre Iron Curtain: The Crushing of Eastern Europe 1944–56. Pour The Guardian, c'est « une synthèse magistrale des recherches récentes expliquant la période stalinienne et post-stalinienne en Pologne, en RDA et en Hongrie. Le livre d'Applebaum poursuit un objectif de recherche autant qu'un objectif politique, même si en cette occasion ses visées politiques ne se démarquent pas significativement de ses travaux de recherche. En tant que tenante d'une vision de droite de la Guerre froide et directrice des études politiques au sein du think tank néo-conservateur Legatum, elle est visiblement désireuse d'enfoncer un nouveau clou dans le cercueil des vieilles gauches américaine et européenne qui ont une habituelle tendance à trouver des excuses au communisme soviétique »[1].

En 2011 Applebaum devient membre (adjunct fellow) du think tank néo-conservateur the American Enterprise Institute [2] et directrice du Forum Transitions du Legatum Institute (division du think tank Legatum) qui travaille sur des projets examinant les défis et les chances d'un changement politique et économique radical[3]. En désaccord avec sa position pro-Brexit, elle quitte Legatum en 2016 et rejoint la London School of Economics. Cette même année, elle soutient Hilary Clinton à l’élection présidentielle dont Donald Trump sort vainqueur, mettant en garde dans un article remarqué du Washington Post contre les dangers du populisme.[4]

Anne Applebaum est, depuis le 27 juin 1992[5], l'épouse de Radosław Sikorski, député européen, ancien ministre des Affaires étrangères de Pologne et président de la Diète, la Chambre basse du Parlement polonais, de 2014 à 2015. Elle a deux enfants et, depuis 2013, possède la nationalité polonaise.

Publications[modifier | modifier le code]

Originales en anglais[modifier | modifier le code]

  • (en) Between East and West : Across the Borderlands of Europe, Pantheon, , 314 p. (ISBN 978-0-679-42150-4)
  • (en) Gulag : A History of the Soviet Camps, Allen Lane, , 624 p. (ISBN 978-0-7139-9322-6)
  • (en) Gulag Voices : An Anthology, Yale University Press, , 192 p. (ISBN 978-0-300-15320-0)
  • (en) Iron Curtain : The Crushing of Eastern Europe 1944-1956, Allen Lane, , 656 p. (ISBN 978-0-7139-9868-9)
  • (en) Red Famine : Stalin's War on Ukraine, Allen Lane, , 512 p. (ISBN 978-0-241-00380-0)
  • (en) Twilight of Democracy : The Seductive Lure of Authoritarianism, Doubleday, , 224 p. (ISBN 978-0385545808)

Traductions en français[modifier | modifier le code]

  • Goulag : une histoire [« Gulag: A History »] (trad. Pierre-Emmanuel Dauzat), Paris, Bernard Grasset, (1re éd. 2003), 718 p. (ISBN 978-2-246-66121-4)
  • Rideau de fer : l’Europe de l'Est écrasée [« Iron Curtain : The Crushing of Eastern Europe 1944-1956 »] (trad. Pierre-Emmanuel Dauzat), Paris, Bernard Grasset, , 608 p. (ISBN 978-2-246-80482-6)
  • Famine rouge : la guerre de Staline en Ukraine [« Red Famine: Stalin's War on Ukraine »] (trad. Aude de Saint-Loup et Pierre-Emmanuel Dauzat), Grasset, , 512 p. (ISBN 978-2-246-85491-3)
  • Démocraties en déclin : Réflexions sur la tentation autoritaire [« Twilight of Democracy:The Seductive Lure of Authoritarianism »] (trad. Aude de Saint-Loup et Pierre-Emmanuel Dauzat), Grasset, , 240 p. (ISBN 978-2246855125)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Iron Curtain: The Crushing of Eastern Europe 1944-56 by Anne Applebaum – review, theguardian.com, 26 octobre 2012
  2. Brooke Leonard, « Turning Abkhazia into a War », National Interest, New York City,‎ (lire en ligne[archive], consulté le )
  3. People Site officiel de Legatum
  4. Anne Applebaum, « Why we need a President Clinton », sur The Washington Post,
  5. « Weddings », sur The New York Times,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]