Barbara W. Tuchman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’histoire
Cet article est une ébauche concernant l’histoire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Barbara W. Tuchman
William Shirer (Left), Barbara Tuchman (Center), and John Eisenhower at the Conference on Research and World War II and the National Archives, June 14-15, 1971.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
GreenwichVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Père
Maurice Wertheim (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Parentèle
Henry Morgenthau (oncle)
Henry Morgenthau senior (grand-père (d))
Robert M. Morgenthau (en) (cousin germain)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Distinctions

Barbara Wertheim Tuchman (30 janvier 1912 – 6 février 1989) est une historienne américaine. Elle doit sa notoriété à The Guns of August, l'histoire du prologue de la Première Guerre mondiale, qui obtint le prix Pulitzer de l'essai en 1963[1]. Elle a aussi reçu le prix Pulitzer de l'essai pour Stilwell and the American Experience in China: 1911-1945, une biographie du général Joseph Stilwell[1].

Publications[modifier | modifier le code]

Livres traduits en français :

  • Août 14 [The Guns of August, 1962], Paris, Presses de la Cité, 1962
  • Le secret de la Grande Guerre [The Zimmermann Telegram, 1959], Paris, Fayard, 1965
  • L'autre avant-guerre, 1890-1914 [The Proud Tower. A Portrait of the World before the War, 1890-1914, 1966], Paris, Presses de la Cité, 1967
  • Un lointain miroir. Le XIVe, siècle des calamités [A Distant Mirror. The Calamitous 14th Century, 1978], Paris, Fayard, 1991
  • La marche folle de l'histoire. De Troie au Vietnam [The March of Folly. From Troy to Vietnam, 1984], Paris, Robert Laffont, 1992
En anglais
  • Stilwell and the American Experience in China: 1911-1945, 1972

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Ernest Becker, « The Pulitzer Prizes | General Nonfiction », sur Pulitzer.org (consulté le 27 novembre 2012)