Serinde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Serinde ou Sérinde est une région de l'ouest de la Chine qui fait partie de l'Asie centrale et correspond actuellement à la Région autonome ouïghoure du Xinjiang. Le terme Serinde combine Seres (Chine) et Inde. C'est une entité archéologique majeure de l'Asie centrale, couvrant le territoire de l'ancien Turkestan oriental (l'actuelle Région autonome ouïghoure du Xinjiang, dont la capitale est Urumqi). Les deux grandes voies commerciales de la Route terrestre de la soie, de chaque côté du désert du Taklamakan, qui recouvre une grande partie de cette région, étaient aussi de grands axes de diffusion du bouddhisme d'ouest en est. Kucha (entre Kashgar et Turfan) était l'étape capitale de la route nord, tandis que la route sud passait par Khotan, Keriya et Niya puis le sud du Lop Nor. Les deux routes aboutissaient à Dunhuang.

Peuplé par les Yuezhi, venus des steppes et fuyant les xiongnu qui y créent l'Empire kouchan, ils développèrent l'art connu sous le nom d'art serindien. Cet art s'est développé à partir du IIe siècle jusqu'au XIe siècle dans cette région. Il est très fortement marqué par la présence du bouddhisme, dans un moment important pour le développement du bouddhisme mahāyāna.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Xavier Tremblay, Pour une histoire de la Sérinde : le manichéisme parmi les peuples et religions d'Asie Centrale d'après les sources primaires, Wien, Verlag der Österreichischen Akademie der Wissenschaften,‎ , 337 p. (ISBN 9783700130345, OCLC 51210472)