Acétate de 3-méthylbutyle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Acétate d'isoamyle
Image illustrative de l’article Acétate de 3-méthylbutyle
Image illustrative de l’article Acétate de 3-méthylbutyle
Formule topologique de l'acétate d'isoamyle
Identification
Nom UICPA acétate de 3-méthylbutyle
Synonymes

acétate d'isoamyle
acétate d'isopentyle
éthanoate de 3-méthylbutyle

No CAS 123-92-2
No ECHA 100.004.240
No CE 204-662-3
FEMA 2055
InChI
Apparence liquide incolore, d'odeur caractéristique[1].
Propriétés chimiques
Formule brute C7H14O2  [Isomères]
Masse molaire[3] 130,1849 ± 0,0072 g/mol
C 64,58 %, H 10,84 %, O 24,58 %,
Moment dipolaire 1,86 D[2]
Propriétés physiques
fusion −79 °C[1]
ébullition 142 °C[1]
Solubilité dans l'eau à 20 °C : 2 g l−1[1]
Paramètre de solubilité δ 16,6 J1/2 cm−3/2 (≤20 °C)[2]
Masse volumique 0,87 g cm−3[1]
d'auto-inflammation 360 °C[1]
Point d’éclair 25 °C (coupelle fermée)[1]
Limites d’explosivité dans l’air 1,0 %vol100 °C) -7,5[1]
Pression de vapeur saturante à 20 °C : 0,53 kPa[1]
Viscosité dynamique 0,888 mPa s à 20 °C[4]
Thermochimie
Cp
Propriétés optiques
Indice de réfraction  : 1,3981[2]
Précautions
SGH[6]
SGH02 : Inflammable
Attention
H226, EUH066,
SIMDUT[7]
B2 : Liquide inflammable
B2,
NFPA 704
Transport
-
   1104   
Inhalation vapeur irritante
Écotoxicologie
LogP 2,13[1]
Seuil de l’odorat bas : 0,0034 ppm
haut : 209 ppm[8]

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'acétate de 3-méthylbutyle, plus connu sous le nom d'acétate d'isoamyle, ou acétate d'isopentyle, est un ester, l'un des six isomères de l'acétate d'amyle. C'est un composé organique formé à partir d'alcool isoamylique et d'acide acétique. C'est un liquide incolore, qui est peu soluble dans l'eau mais beaucoup plus dans les solvants organiques. L’acétate d'isoamyle a une odeur forte (similaire à celles des jus de fruits) qui est également décrite comme semblable à l’arôme de banane ou de poire. L'huile de banane est un terme qui désigne souvent l'acétate d'isoamyle pur.

Description[modifier | modifier le code]

L'acétate d'isoamyle est un ester de l’acide acétique et de l'alcool isoamylique se présentant sous la forme d'un liquide transparent incolore, à l'odeur de banane ou encore d'« arlequin ». Il est présent dans les pommes mûres. Il est utilisé dans la fabrication de peintures, ou comme agent de saveur. C'est aussi la phéromone d'alarme de l'abeille.

Formule semi-développée : Ethanoate d'isopentyle.svg

Synthèse[modifier | modifier le code]

Isoamyl acetate synthesis.png

La réaction est équilibrée, lente et athermique.

Synthese ethanoate d'isopentyle2.svg

Par contre, ici, la réaction est totale, rapide et exothermique.

Production par la levure[modifier | modifier le code]

Dans la fermentation alcoolique d'un moût rosé ou lors de la macération carbonique, il est possible d'obtenir une production naturelle d'acétate d'isoamyle qui participe aux caractéristiques de fraîcheur aromatique des vins ainsi obtenus : leurs arômes sont alors dits fermentaires. Les arômes perçus peuvent être la banane, la fraise ou la framboise.

Propriétés physiques[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
  • Densité de vapeur (air=1) : 4,49
  • Concentration à saturation : 5 000 ppm
  • Coefficient de partage (eau/huile) : 0,0054
  • Limite de détection olfactive : 0,025 ppm
  • Facteur de conversion (ppm → mg/m3) : 5,325
  • Taux d'évaporation (éther=1) : 12,2

Applications[modifier | modifier le code]

L’acétate d'isoamyle est utilisé pour conférer un arôme de bananes aux aliments. L’huile de poire se rapporte généralement à une solution d'acétate d'isoamyle dans de l'éthanol que l'on utilise comme un arôme artificiel. Il est également utilisé en tant que solvant pour des vernis et laques de nitrocellulose. En raison de son agréable odeur et de sa faible toxicité, l'acétate d'isoamyle est aussi utilisé pour tester l'efficacité des respirateurs ou des masques à gaz.

Toxicité[modifier | modifier le code]

Il n'existe que peu de documents sur les effets des acétates de pentyle chez l’homme[9]. Ce sont principalement des produits irritants pour les yeux et les voies respiratoires. Pas de données disponibles chez l’homme pour les effets génotoxiques, cancérogènes ou reprotoxiques.

Toxicologie professionnelle[modifier | modifier le code]

Des mesures de prévention[9] sont préconisées pour le stockage et la manipulation. À l'embauche, les atteintes oculaires ou broncho-pulmonaires chroniques seront identifiées. L'examen clinique pourra être complété par une épreuve fonctionnelle respiratoire de base en vue d'une comparaison avec les examens réalisés par la suite. Les porteurs de lentilles de contact utiliseront des verres correcteurs lors de travaux qui pourraient les exposer à des vapeurs ou des aérosols d'acides.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i et j ACETATE D'ISOAMYLE, fiche(s) de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée(s) le 9 mai 2009
  2. a b et c (en) Yitzhak Marcus, The Properties of Solvents, vol. 4, Angleterre, John Wiley & Sons, , 239 p. (ISBN 0-471-98369-1)
  3. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  4. a b et c (en) Hiannie Djojoputro et Suryadi Ismadji, « Density and Viscosity Correlation for Several Common Fragrance and Flavor Esters », Journal of Chemical & Engineering Data, vol. 50, no 2,‎ , p. 727-731 (DOI 10.1021/je050001c)
  5. (en) Carl L. Yaws, Handbook of Thermodynamic Diagrams, vol. 2, Huston, Texas, Gulf Pub. Co., (ISBN 0-88415-858-6)
  6. Numéro index 607-130-00-2 dans le tableau 3.1 de l'annexe VI du règlement CE no 1272/2008 (16 décembre 2008)
  7. « Acétate d'isoamyle » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 25 avril 2009
  8. « Isoamyl acetate », sur hazmap.nlm.nih.gov (consulté le 14 novembre 2009)
  9. a et b « Acétates de pentyle : Fiche toxicologique n° 175 », INRS, .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]