Équipe de France masculine de handball au Championnat d'Europe 1998

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Équipe de France M au Championnat d'Europe 1998
Drapeau de la France

Fédération Fédération française de handball

Organisateur(s) Drapeau de l'Italie Italie
Participation(s) 3e
Meilleure performance 6e place en 1994
Sélectionneur Drapeau : France Daniel Costantini
Capitaine ?

Résultat 7e place
Meilleur(s) buteur(s) Jérôme Fernandez, 25 buts
Équipe de France

Cet article relate le parcours de l'Équipe de France masculine de handball lors du Championnat d'Europe 1998 organisé en Italie du 29 mai au . Il s'agit de la 3e participation de la France aux Championnats d'Europe.

La France vise une place parmi les cinq premiers, synonyme de qualification pour le Championnat du monde 1999 en Égypte. Mais les Français réalisent une assez mauvaise compétition, n'étant en mesure de ne prendre en phase de poule que trois points (match nul face à Lituanie et victoire d'un but face à l'Italie) contre trois défaites face à la Suède, l'Allemagne et la Yougoslavie. Si elle termine avec une victoire face à la Croatie dans le match pour la 7e place, elle devra toutefois passer par la loterie des éliminatoires pour accéder au Championnat du monde 1999 et y obtenir une place qualificative pour les Jeux olympiques de Sydney en 2000.

Qualification[modifier | modifier le code]

La France doit passer par les qualifications pour participer à la compétition. Placée dans la poule 3, elle termine aisément première de sa poule avec 5 victoires et un match nul lors de son dernier match et obtient ainsi l'une des deux places qualificatives[1],[2] :

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Drapeau : France France 11 6 5 1 0 158 124 34
2 Drapeau : République tchèque Rép. tchèque 6 6 2 2 2 141 146 -5
3 Drapeau : Slovénie Slovénie 6 6 3 0 3 161 155 6
4 Flag of Israel.svg Israël 1 6 0 1 5 133 168 -35
Équipe 1 Score Équipe 2
France Drapeau : France 30 - 17 (15 - 9)[3] Flag of Israel.svg Israël
Israël Flag of Israel.svg 21 - 27 (11 - 12)[3] Drapeau : France France
Slovénie Drapeau : Slovénie 23 - 27 (8 - 12) Drapeau : France France
France Drapeau : France 26 - 24 (10 - 11) Drapeau : Slovénie Slovénie
France Drapeau : France 28 - 19 (17 - 7) Drapeau : République tchèque Rép. tchèque
Rép. tchèque Drapeau : République tchèque 20 – 20 (12 - 6) Drapeau : France France

Matchs de préparation[modifier | modifier le code]

La phase de préparation s'effectue en plusieurs étapes :

  • du 10 au 15 mars : Supercup en Allemagne. La France termine deuxième après avoir été battue deux fois par l'Allemagne, en phase de groupes puis en finale[4] :
    • Phase de groupes (groupe A)
      • 10 mars 1998, 18h00, Ludwigshafen : France bat Croatie 28 à 21 (18-8)
      • 11 mars 1998, 18h00, Ludwigshafen : France bat Roumanie 30 à 12 (15-7)
      • 13 mars 1998, 20h00, Karlsruhe : Allemagne bat France 27 à 22 (14-9)
    • Demi-finale, 14 mars 1998, 13h00, Stuttgart : France bat RF Yugoslavie 24 à 22 (9-12)
    • Finale, 15 mars 1998, 15h00, Stuttgart: Allemagne bat France 19 à 18 (8-11)
  • 9 et 10 mai : France-Pologne à Vittel puis à Nancy
  • du 13 au 17 mai : tournoi d'Espagne avec l'Egypte, l'Autriche et l'Espagne[5]. Gardiens de buts : C. Gaudin (31 ans, Hameln/All), B. Varloteaux (26 ans, Chambéry), F. Franck (28 ans, Paris SG). Joueurs de champ : P. Cazal (27 ans, Montpellier), G. Gille (21 ans, Chambéry), G. Kervadec (26 ans, Magdebourg/All), C. Burdet (23 ans, Montpellier), D. Dinart (21 ans, Montpellier), A. Golić (24 ans, Montpellier), O. Girault (25 ans, Massy), S. Zuzo (21 ans, Massy), J. Fernandez (21 ans, Toulouse), S. Joulin (27 ans, Eisenach/All), P. Léandri (23 ans, Dunkerque), S. Stoecklin (29 ans, Minden/All), J. Richardson (28 ans, Groswallstadt/All).
  • du 21 au 23 mai : 12e Tournoi de Paris-Bercy[6] avec le Japon, la Tunisie et l’Allemagne
    • 1re journée[7] : France bat Japon 29 à 17
    • 2e journée[7] : France bat Tunisie 33 à 22 (17-6).
      • France : GB : Franck (60 minutes). Fernandez (6 dont 1 pen.), Dinart (1), Burdet (2), Gille (4), Plantin (2), Léandri (3), Golić (3 dont 1 pen.), Girault (4), Zuzo (1), Richardson (1), Stoecklin (4), Cazal (2)
      • Tunisie : GB : Sanaa (30 min.), Mestiri (30 min.). Jlidi (2), Ad.Belhareth (3 dont 1 pen.), Ben Amor (3 dont ? pen.), Messaoudi (1), Madi (4 dont 1 pen.), Jerou (4), Ben Chouika (3), Seboui (1), Bousnina (1).
    • 3e journée[8] : France et Allemagne 25 à 25 (11-13). Les marqueurs français : Fernandez (8 buts, dont 2 pen.), Dinart (1), Gille (3), Plantin (1), Kervadec (4), Stoecklin (8).
    • Classement final[8] : 1. France, 5 pts (+ 23) ; 2. Allemagne, 5 pts (+ 21) ; 3. Tunisie, 2 pts ; 4. Japon, 0.

Effectif[modifier | modifier le code]

Effectif de l'équipe de France au Championnat d'Europe 1998[9] (âge au 7 juin 1998)
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nom Date de naissance Taille Poids Sél. Buts Club
1 GB Christian Gaudin (1967-1-26 ) (31 ans) 196 cm 92 kg 150 0 Drapeau : Allemagne SG Hameln
12 GB Francis Franck (1970-3-17 ) (28 ans) 193 cm 83 kg 24 0 Drapeau : France PSG-Asnières
16 GB Benoît Varloteaux (1971-6-10 ) (26 ans) 191 cm 95 kg 1 0 Drapeau : France SO Chambéry
2 ARG Jérôme Fernandez (1977-3-7 ) (21 ans) 198 cm 93 kg 2 8 Drapeau : France Spacer's Toulouse
3 ARG Didier Dinart (1977-1-18 ) (21 ans) 197 cm 102 kg 8 12 Drapeau : France Montpellier Handball
4 ARD Cédric Burdet (1974-11-15 ) (23 ans) 195 cm 92 kg 9 29 Drapeau : France Montpellier Handball
5 DC Guillaume Gille (1976-7-12 ) (21 ans) 192 cm 96 kg 31 103 Drapeau : France SO Chambéry
6 ALD Stéphane Plantin (1971-12-16 ) (26 ans) 182 cm 70 kg ? ? Drapeau : France Spacer's Toulouse
7 P Guéric Kervadec Capitaine (1972-1-9 ) (26 ans) 196 cm 105 kg 115 310 Drapeau : Allemagne SC Magdebourg
9 ALD Pascal Léandri (1974-9-26 ) (23 ans) 175 cm 75 kg 7 11 Drapeau : France US Dunkerque
10 ALG Andrej Golić (1974-2-10 ) (24 ans) 183 cm 81 kg - - Drapeau : France Montpellier Handball
11 ALG Olivier Girault (1973-2-22 ) (25 ans) 183 cm 83 kg 10 23 Drapeau : France Massy Essonne Handball
14 P Semir Zuzo (1976-8-11 ) (21 ans) 200 cm 100 kg 25 25 Drapeau : France Massy Essonne Handball
17 DC Jackson Richardson (1969-6-14 ) (28 ans) 185 cm 82 kg 232 473 Drapeau : Allemagne TV Großwallstadt
18 ARD Stéphane Stoecklin (1969-1-12 ) (29 ans) 185 cm 82 kg 206 756 Drapeau : Allemagne GWD Minden
19 ARD Patrick Cazal (1971-4-6 ) (27 ans) 186 cm 92 kg ? ? Drapeau : France Montpellier Handball
Réservistes (non retenus pour la compétition)
? ALG Stéphane Cordinier Blessure (1970-4-17 ) (28 ans) 179 cm 74 kg 67 112 Drapeau : France PSG-Asnières
? GB Yohann Delattre (1968-1-24 ) (30 ans) 185 cm 75 kg 60 0 Drapeau : France Lille Villeneuve d'Ascq
? P Bertrand Gille (1978-3-24 ) (20 ans) 187 cm 96 kg 1 0 Drapeau : France SO Chambéry
? ARD Bernard Latchimy (1971-9-10 ) (26 ans) 194 cm 80 kg 29 43 Drapeau : Allemagne SG Wallau-Massenheim
? ALD Stéphane Joulin Blessure (1971-1-6 ) (27 ans) 180 cm 74 kg 59 188 Drapeau : Allemagne ThSV Eisenach
? ARG Yannick Reverdy (1976-4-2 ) (22 ans) 194 cm 97 kg 12 15 Drapeau : France US Ivry
? ARG Marc Wiltberger Blessure (1969-5-8 ) (29 ans) 192 cm 88 kg 87 172 Drapeau : Allemagne SG Wallau-Massenheim
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)



Légende
———

Dernière mise à jour : 27 mars 2019 Consultez la documentation du modèle

Wiltberger, Joulin, Cordinier ont dû déclarer forfait pour cause de blessures[10]. Ajoutés aux méformes ou mises à l'écart, huit joueurs ont intégré le groupe avant le début de l'Euro[10]. Stéphane Plantin, victime lors du Tournoi de Bercy d'une grosse béquille à la cuisse, a accompagné l'équipe de France[11],[12] mais n'a finalement pas joué pendant la compétition. Enfin, Benoît Varloteaux (entorse du poignet droit), Jackson Richardson (blocage articulaire au genou droit) et Guillaume Gille (blocage articulaire au pied droit) ont été légèrement blessé avant le match face à l'Italie mais ont ensuite pu tenir leur rang[10].

Résultats[modifier | modifier le code]

Phase de poule (Groupe A)[modifier | modifier le code]

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Drapeau : Suède Suède 8 5 4 0 1 130 111 19
2 Drapeau : Allemagne Allemagne 8 5 4 0 1 125 102 23
3 Drapeau : République fédérale de Yougoslavie RF Yougoslavie 6 5 3 0 2 125 121 4
4 Drapeau : France France* 3 5 1 1 3 110 125 -15
5 Flag of Lithuania.svg Lituanie* 3 5 1 1 3 100 115 -15
6 Drapeau : Italie Italie 2 5 1 0 4 106 122 -16
Date Équipe 1 Score Équipe 2
29 mai France Drapeau : France 20 – 20 Flag of Lithuania.svg Lituanie
30 mai France Drapeau : France 22 – 25 Drapeau : Suède Suède
1er juin France Drapeau : France 23 – 22 Drapeau : Italie Italie
3 juin France Drapeau : France 23 – 30 Drapeau : Allemagne Allemagne
4 juin France Drapeau : France 22 – 28 Drapeau : République fédérale de Yougoslavie RF Yougoslavie

* La France et la Lituanie se retrouvent avec le même nombre de points (3), une différence de but particulière nulle (match nul) et la même différence de but globale (-15). La France prend alors la 4e place au nombre de buts

Match nul face à la Lituanie : la première fausse note[modifier | modifier le code]

Face à l'équipe à priori la plus adorable de la poule A[11], l'équipe de France gâche, dans les dernières secondes, l'occasion de signer son premier succès. Une entrée en matière décevante.

29 mai 1998
16h00
Drapeau : France France 20-20
(9-10)
Flag of Lithuania.svg Lituanie Patinoire, Bolzano
Spectateurs : 1 500 spectateurs environ
Arbitrage : Drapeau : Espagne Gallego et Lamas

Stéphane Stoecklin (8)

Rapport

Vilaniskis (6)

Averti×3  Suspension×4

Averti×3  Suspension×4

  • Drapeau : France France
    • Gardiens : Franck (14 min, 2 arrêts), Gaudin (46 min, 5 arrêts dont 1 pen.).
    • Buteurs : Stoecklin (8 dont 1 pen.), Gille (4), Girault (4), Richardson (2), Burdet (1), Fernandez (1), Dinart, Léandri, Zuzo.
    • 3 avertissements, 4 exclusions temporaires : Dinart (16e), Girault (25', 52e), Burdet (40e). 8 ballons perdus.
  • Flag of Lithuania.svg Lituanie
    • Gardiens Savonis (43 min, 6 arrêts), Vaskevic (17 min, 3 arrêts).
    • Buteurs : Vilaniskis (6 dont 1 pen.), Marcinkovicius (4), Bucys (3 dont 1 pen.), Rasikevicius (2), Klimciauskas (2), Savukynas (2), Galkauskas (1).
    • 3 avertissements, 4 exclusions temporaires : Gedvilas (14e, 47e), Galkauskas (32e), Marcinkevicius (51e). 14 ballons perdus.
  • Evolution du score : 1-0 (2e), 1-2 (4e), 5-3 (9e), 6-6 (14e), 6-7 (18e), 8-9 (26e), 8-10 (29e), 12-13 (35e), 16-13 (40e), 17-17 (46e), 19-17 (49e), 20-18 (58e), 20-20 (60e).

Défaite face à la Suède : du mieux mais...[modifier | modifier le code]

« J'ai dit aux joueurs que j'étais fier de leur prestation. Ils ont été vaillants parfois même brillants ». Daniel Costantini, en dépit de la défaite, a noté de l'amélioration dans l'esprit des Bleus. Mais les blessures de Richardson (genou), Gille (pied) et Varloteaux (poignet) ont de quoi inquiéter.

30 mai 1998
16h00
Drapeau : France France 22-25
(13-13)
Drapeau : Suède Suède Patinoire, Bolzano
Spectateurs : 4 600 spectateurs environ
Arbitrage : Drapeau : Croatie Vladimir Vujnovic, Petar Mladinic

Jérôme Fernandez (6)

Rapport FFHB
Le Parisien

Magnus Wislander (6)

Averti×3  Suspension×2

Averti×3  Suspension×3


  • Drapeau : France France
    • Gardiens : Gaudin (30 min, 7 arrêts dont 1 pen.), Varloteaux (30 min, 9 arrêts dont 1 pen.).
    • Buteurs : Fernandez (6), Golić (5 dont 2 pen.), Gille (4), Stoecklin (3), Kervadec (2), Burdet (1), Dinart (1), Zuzo, Léandri, Richardson
    • 3 avertissements, 2 exclusions temporaires : Dinart (23e), Kervadec (54e). 5 ballons perdus.
  • Drapeau : Suède Suède
  • Evolution du score : 1-0 (2e), 1-3 (6e), 3-5 (10e), 6-8 (15e), 7-10 (20e), 10-11 (25e), 13-12 (28e), 14-17 (40e), 17-20 (45e), 18-22 (48e), 21-22 (52e), 21-24 (56e).

Victoire face à l'Italie : première victoire laborieuse[modifier | modifier le code]

Les absences de Richardson et Gille, victimes de blocages articulaires respectivement au genou droit et au pied droit[10], ont pesé sur une équipe de France encore mise en difficulté face pourtant à de modestes italiens. « Nous sommes parmi les meilleurs de la D2 de cet Euro » commente laconiquement Daniel Costantini.

1er juin 1998
20h00
Drapeau : France France 23-22
(11-10)
Drapeau : Italie Italie Patinoire, Bolzano
Spectateurs : 2 500 spectateurs environ
Arbitrage : Drapeau : Grèce Migas et Bavas

Stéphane Stoecklin (6)

Rapport

Ricci (7)

Averti×3  Suspension×4

Averti×1  Suspension×1

  • Drapeau : France France
    • Gardiens : Gaudin (51 min, 9 arrêts), Franck (9 min, 4 arrêts).
    • Buteurs : Stoecklin (6), Fernandez (5), Burdet (4), Golić (4 dont 3 pen.), Cazal (3), Kervadec (1), Dinart, Girault, Zuzo, Léandri.
    • 3 avertissements, 4 exclusions temporaires : Stoecklin (19e), Fernandez (29e), Dinart (34e), Burdet (58e). 9 ballons perdus.
  • Drapeau : Italie Italie
    • Gardiens : Trojer (22 min, 3 arrêts), Mestriner (38 min, 7 arrêts).
    • Buteurs : Ricci (7), Flego (5), Massotti (4 dont 2 pen.), Guerrazzi (2), Tarafino (2), Tabanelli (1), Fonti (1), Permunian, Prantner, Boschi.
    • 1 avertissement, 1 exclusion temporaire : Guerrazzi (41e). 13 ballons perdus.
  • Evolution du score : 1-2 (3e), 3-2 (9e), 6-4 (17e), 10-9 (28e), 14-12 (36e), 15-15 (41e), 19-16 (48e), 19-19 (51e), 22-19 (56e), 22-21 (57e), 23-22 (59e)

Défaite face à l'Allemagne : bien trop forte[modifier | modifier le code]

En dépit d'une belle réaction d'orgueil, la France avec les retours sur le parquet de Richardson, Gille et Varloteaux, s'incline sévèrement mais logiquement face à des Allemands toujours aussi impressionnants depuis le début de la compétition.

3 juin 1998
20h00
Drapeau : France France 23-30
(11-13)
Drapeau : Allemagne Allemagne MeranArena, Merano
Spectateurs : 3 000 spectateurs environ
Arbitrage : Drapeau : Croatie Vladimir Vujnovic, Petar Mladinic

Stéphane Stoecklin (4)

Rapport

Kretzschmar (8), Stephan (8)

Averti×3  Suspension×3

Averti×3  Suspension×3


  • Drapeau : France France
    • Gardiens : Varloteaux (53 min, 9 arrêts), Gaudin (7 min, 0 arrêt).
    • Buteurs : Stoecklin (4), Gille (3), Golić (3 dont 2 pen.), Cazal (3), Kervadec (3), Girault (2), Richardson (2), Fernandez (2), Burdet (1), Dinart.
    • 3 avertissements, 3 exclusions temporaires : Dinart et Girault (47e), Richardson (44e). 12 ballons perdus.
  • Drapeau : Allemagne Allemagne
  • Evolution du score 2-0 (6e), 3-1 (9e), 4-4 (14e), 5-6 (18e), 6-9 (21e), 10-10 (25e), 11-16 (35e), 12-19 (40e), 13-21 (42e), 17-22 (46e), 18-26 (52e), 23-30 (60e).

Défaite face à la Yougoslavie : pas de qualification directe...[modifier | modifier le code]

En dépit d'une bonne première mi-temps, les Bleus craquent en seconde période et s'inclinent logiquement face à des Yougoslaves sans génie mais volontaires. La cinquième place de l'Euro et la qualification directe pour le Mondial 99 s'envole.

4 juin 1998
18h00
Drapeau : France France 22-28
(14-14)
Drapeau : République fédérale de Yougoslavie RF Yougoslavie MeranArena, Merano
Spectateurs : 1 500 spectateurs environ
Arbitrage : Drapeau : Allemagne Bülow, Lübker

Guillaume Gille (6)

Rapport

Nenad Maksić (8)


  • Drapeau : France France
    • Gardiens : Gaudin (59 min, 9 arrêts), Franck (1 min, arrêt 1 pen.).
    • Buteurs : Gille (6), Richardson (4), Fernandez (3 dont 1 pen.), Kervadec (2), Girault (2), Stoecklin (2 dont 1 pen.), Dinart (1), Zuzo (1), Cazal (1), Burdet.
    • 3 avertissements, 3 exclusions temporaires : Dinart (12' et 33e), Cazal (17e). 7 ballons perdus.
  • Drapeau : République fédérale de Yougoslavie RF Yougoslavie
    • Gardiens Perić (59 min, 17 arrêts), Đorđić (1 min, 0 arrêt).
    • Buteurs : Maksić (8), Peruničić (7 dont 4 pen.), Stefanovič (6), Jovanović (3), Škrbić (3), Butulija (1), Petrić, Lapčević, Sudzum, Kokir.
    • 3 avertissements, 5 exclusions temporaires : Peruničić (6e), Stefanovič (25e), Kokir (40e), Lapčević (50e), Jovanović (59e). 15 ballons perdus.
  • Evolution du score : 1-2 (3e), 4-3 (6e), 5-7 (15e), 88 (19e), 12-9 (23e), 13-13 (26e), 14-17 (35e), 15-19 (38e), 16-21 (44e), 19-25 (52e), 21-28 (57e), 22-28 (60e).

Match de classement[modifier | modifier le code]

Victoire face à la Croatie : une bonne note pour finir[modifier | modifier le code]

En alignant ses jeunes pousses, Daniel Costantini a voulu déjà mettre un pied dans les prochaines qualifications qui se disputeront à partir du mois de septembre. Zuzo et Fernandez en profitent pour briller. La France termine donc septième d'une compétition qui a mis en évidence la jeunesse du groupe, son manque d'expérience mais aussi l'assurance de son potentiel.

6 juin 1998
18h00
Drapeau : France France 30-28
(16-12)
Drapeau : Croatie Croatie Patinoire, Bolzano
Spectateurs : 1 500 spectateurs environ
Arbitrage : Drapeau : Grèce Migas et Bavas

Jérôme Fernandez (8)

Rapport

Zoran Mikulić (10)

Averti×3  Suspension×4

Averti×1  Suspension×3


  • Drapeau : France France
    • Gardiens : Franck (30 min, 9 arrêts), Varloteaux (30 min, 7 arrêts).
    • Buteurs : Fernandez (8), Zuzo (7), Cazal (6), Burdet (5), Gille (2), Girault (2), Kervadec, Dinart, Golić, Richardson.
    • 3 avertissements, 4 exclusions temporaires Gille (33e), Girault (35e), Cazal, Dinart. 8 ballons perdus.
  • Drapeau : Croatie Croatie
    • Gardiens : Kelentrić (56 min, 9 arrêts), Bašić (4 min, 0 arrêt).
    • Buteurs : Mikulić (10 dont 1 pen.), Goluža (5), Ćavar (4), Džomba (3), Tomljanović (2), Jović (2), Obrvan (1), Kljaić (1), Paljar, Baltić.
    • 1 avertissement, 3 exclusions temporaires : Jović (17e), Goluža (40e), Kljaić (45e). 13 ballons perdus.
    • Evolution du score : 2-2 (3e), 5-5 (8e), 10-7 (18e), 13-10 (23e), 15-10 (26e), 16-12 (30e), 19-13 (34e), 20-19 (40e), 23-22 (46e), 27-24 (54e), 27-26 (57e), 30-28 (60e).

Statistiques et récompenses[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Aucun joueur de l'équipe de France ne figure dans équipe-type de la compétition[13].

Statistiques des joueurs[modifier | modifier le code]

Aucun joueur de l'équipe de France ne figure parmi les meilleurs buteurs de la compétition.

Joueur Buts par match Total Matchs Moy.
Drapeau : Lituanie Drapeau : Suède Drapeau : Italie Drapeau : Allemagne Drapeau : République fédérale de Yougoslavie Drapeau : Croatie
Stéphane Stoecklin 8 3 6 4 2 NR 23 5 4,6
Jérôme Fernandez 1 6 5 2 3 8 25 6 4,2
Guillaume Gille 4 4 NR 3 6 2 19 5 3,8
Patrick Cazal NR NR 3 3 1 6 13 4 3,3
Andrej Golić NR 5 4 3 NR 0 12 4 3,0
Olivier Girault 4 NR 0 2 2 2 10 5 2,0
Cédric Burdet 1 1 4 1 0 5 12 6 2,0
Jackson Richardson 2 0 NR 2 4 0 8 5 1,6
Semir Zuzo 0 0 0 NR 1 7 8 5 1,6
Guéric Kervadec Capitaine 0 2 1 3 2 0 8 6 1,3
Didier Dinart 0 1 0 0 1 NR 2 5 0,4
Pascal Léandri 0 0 0 NR NR 0 0 4 0,0
Total 20 22 23 23 22 30 140 6 23,3
NR : non retenu pour le match (seulement 12 joueurs sur la feuille de match, généralement 10 joueurs de champ et 2 gardiens de buts)

Statistiques des gardiens de buts[modifier | modifier le code]

Joueur Arrêts par matchs Total Matchs Moy.
Drapeau : Lituanie Drapeau : Suède Drapeau : Italie Drapeau : Allemagne Drapeau : République fédérale de Yougoslavie Drapeau : Croatie
Benoît Varloteaux NR 9 NR 9 NR 7 25 3 8,3
Francis Franck 14 NR 4 NR 1 9 28 4 7,0
Christian Gaudin 5 7 9 0 9 NR 30 5 6,0
Total 19 16 13 9 10 16 83 6 13,8
Buts encaissés 20 25 22 30 22 28 147 6 24,5
% Arrêts 48,7 % 39,0 % 37,1 % 23,1 % 31,3 % 36,4 % 36,1 % - 36,0 %

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Qualifications pour le Championnat d'Europe 1998 », sur Site officiel de l'EHF (consulté le 27 mars 2019)
  2. (de) « Page dédiée sur le France », sur Site officiel de la compétition (consulté le 27 mars 2019)
  3. a et b « Euro 98, qualifications : contrat rempli pour la France », Le Télégramme, (consulté le 27 mars 2019)
  4. (de) « Supercup 1998 », sur Archives du THW Kiel, (consulté le 26 mars 2019)
  5. « Tournoi d'Espagne : la France prépare l'Euro 98 », Le Télégramme, (consulté le 27 mars 2019)
  6. « Tournoi de Paris-Bercy - Programme », Fédération française de handball, (consulté le 26 mars 2019)
  7. a et b « Tournoi de Paris-Bercy : France - Tunisie 33 - 22 », Le Télégramme, (consulté le 26 mars 2019)
  8. a et b « Actualités sportives », le Parisien, (consulté le 26 mars 2019)
  9. « Liste provisionnelle au 20 janvier 1998 », sur Site officiel de la compétition (consulté le 27 mars 2019)
  10. a b c et d « Euro-98, France - Italie : Pas d'états d'âme ! », Le Télégramme, (consulté le 27 mars 2019)
  11. a et b « France-Lituanie en ouverture des Championnats d´Europe en Italie », Le Parisien, (consulté le 27 mars 2019)
  12. « La vie des Bleus », Hand mag, Fédération française de handball, no 27,‎ , p. 14 (ISSN 1267-0820, lire en ligne, consulté le 26 mars 2019)
  13. (en) « Men's EHF EURO 1998 », sur Site officiel des championnats d'Europe (consulté le 26 mars 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]