Magnus Andersson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Magnus Andersson (homonymie) et Andersson.
Ne doit pas être confondu avec les autres handballeurs suédois Kent-Harry Andersson, Kim Andersson ou Mattias Andersson.
Magnus Andersson
Magnus Andersson en 2014
Magnus Andersson en 2014
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la Suède Suède
Naissance (52 ans)[1]
Lieu Linköping
Taille 1,80 m (5 11)
Poste demi-centre
entraineur
Situation en club
Club actuel Sans club
Parcours junior
Saisons Club
0000-1985 Drapeau : Suède RP IF
Parcours professionnel *
Saisons Club M. (B.)
1985-1987 Drapeau : Suède IF Saab
1987-1991 Drapeau : Suède HK Drott Halmstad
1991-1992 Drapeau : Norvège Viking HK Stavanger
1992-1993 Drapeau : Allemagne TuS Schutterwald
1993-1995 Drapeau : Suède HK Drott Halmstad
1995-1997 Drapeau : Allemagne TuS Schutterwald
1997-1998 Drapeau : Allemagne GWD Minden
1998-2003 Drapeau : Suède HK Drott Halmstad
2001 Drapeau : Espagne CB Ademar León
2003 Drapeau : Allemagne HSG Nordhorn
Sélections en équipe nationale **
Année(s) Équipe M. (B.)
1988–2003 Drapeau : Suède Suède 307 (922)[2]
Équipes entraînées
Année(s) Équipe Stat
2001–2005 Drapeau : Suède HK Drott Halmstad
2005–2010 Drapeau : Danemark FC Copenhague
2010–2011 Drapeau : Autriche Autriche
2011–2012 Drapeau : Danemark AG Copenhague
2012-2014 Drapeau : Suède HK Malmö
2014-2017 Drapeau : Allemagne Frisch Auf! Göppingen
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Magnus Andersson, né le à Linköping, est un ancien joueur suédois de handball. Il est désormais entraîneur. Cadre de l'équipe nationale de Suède, il est notamment quadruple Champion d'Europe, double Champion du monde, mais n'a jamais remporté l'or olympique, s'inclinant en finale par trois fois[1].

En 2014, Dagens Nyheter, un quotidien suédois, le place 94e dans un classement reprenant les 150 plus grands sportifs suédois de tous les temps, il est le troisième de sa discipline, derrière Magnus Wislander et Stefan Lövgren[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Magnus Andersson était l'un des légendaires «Bengan Boys », surnom donné à la fantastique équipe nationale suédoise sous l'entraîneur national Bengt Johansson, surnommé « Bengan »[4]. En compagnie notamment de Magnus Wislander et Stefan Lövgren, il remporte quatre Championnats d'Europe (1994, 1998,2000 et 2002) et deux championnats du monde (Championnat du monde 1990 et 1999). Il est par ailleurs élu meilleur joueur au mondial 1993 et à l'd'Euro 1994[4]. Enfin, s'il échoue à trois reprises en finale des Jeux olympiques, il n'a de regret que pour la finale de 1996 perdue face aux Croatie, la Russe étant la plus forte en 1992 et 2000[4].

En club, il évoluera notamment au HK Drott Halmstad, club où il termine sa carrière en tant qu'entraineur-joueur.

Carrière d'entraineur[modifier | modifier le code]

Après avoir commencé sa carrière d'entraîneur au HK Drott Halmstad, il rejoint en 2005 le club danois du FC Copenhague

En août 2010, il prend la succession de l'islandais Dagur Sigurðsson, parti chez les Füchse Berlin, à la tête de l'équipe nationale d'Autriche, qui vient se qualifier pour le championnat du monde 2011 en Suède[5]. Toutefois, les méthodes employées par Andersson passent moins bien que son prédécesseur et les résultats de l'Autriche s'en ressentent[6]. Un an plus tard, Andersson est ainsi remercié après la non-qualification des Autrichiens pour le tour final de l'Euro 2012[7].

Il rejoint alors la nouvelle « dream team » danoise, l'AG Copenhague, né de la fusion de l'AG Håndbold et du FC Copenhague, son ancien club. Toutefois, la démission en juillet 2012 de son mécène conduit à la mise en liquidation judiciaire du club par les autorités danoises et Andersson est alors libéré de son contrat.

Il retourne alors en Suède entrainer le HK Malmö[4]. En novembre 2013, il est annoncé comme le prochain entraineur du club allemand de Frisch Auf! Göppingen à compter de la saison 2014-2015[8].

Palmarès de joueur[modifier | modifier le code]

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Compétitions nationales

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Palmarès d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Magnus Andersson aux Jeux olympiques », sur Sports-reference (consulté le 27 octobre 2017)
  2. [PDF](se) « Statistiques de l'équipe nationale de Suède », (consulté le 23 septembre 2013)
  3. « 150 främsta svenska idrottarna genom tiderna », sur www.dn.se, (consulté le 26 mai 2015)}
  4. a, b, c, d et e (en) « Magnus Andersson : Memories of a 'Bengan Boy' », sur Site officiel de l'EHF, (consulté le 23 septembre 2013)
  5. « Magnus Andersson avec l'Autriche », sur eurosport.fr, (consulté le 23 septembre 2013)
  6. (en) « Nikola Marinović, gardien de l'Autriche : "notre niveau a baissé depuis le départ de Sigurdsson" », sur handball-planet.com, (consulté le 23 septembre 2013)
  7. « Patrekur Johannesson remplace Magnus Andersson à la tête de l'équipe d'Autriche », sur hand-planet.com, (consulté le 23 septembre 2013)
  8. (de) « Göppingen a son prochain entraîneur », sur Site officiel de Frisch Auf! Göppingen, (consulté le 5 novembre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]