Henning Fritz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fritz.
image illustrant le handball
Cet article est une ébauche concernant le handball.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Henning Fritz
{{#if:
Image illustrative de l'article Henning Fritz
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Naissance (41 ans)
Lieu Magdebourg, Drapeau de l'Allemagne de l'Est Allemagne de l'Est
Taille 1,88 m (6 2)
Poste Gardien de but
Situation en club
Parcours junior
Saisons Club
-1984 Drapeau : Allemagne de l'Est Dynamo Magdebourg
1984-1988 Drapeau : Allemagne de l'Est TuS Magdebourg
1988-1992 Drapeau : Allemagne de l'Est/Drapeau : Allemagne SC Magdebourg
Parcours professionnel *
Saisons Club M. (B.)
1992-2001 Drapeau : Allemagne SC Magdebourg 232 (0)
2001-2007 Drapeau : Allemagne THW Kiel 279 (0)
2007-2012 Drapeau : Allemagne Rhein-Neckar Löwen 161 (2)
Sélections en équipe nationale **
Année(s) Équipe M. (B.)
1994-2008 Drapeau : Allemagne Allemagne 235 (0)
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Henning Fritz, né le à Magdebourg, est un ancien handballeur allemand, évoluant au poste de gardien de but. Malgré une taille modeste pour un gardien de but (1,88 m), il était considéré comme l'un des meilleurs gardiens de buts du monde et a d'ailleurs été élu meilleur handballeur mondial de l'année en 2004. Avec l'équipe nationale d'Allemagne, il est notamment Champion d'Europe en 2004 et Champion du monde en 2007.

Sur les autres projets Wikimedia :

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des débuts à Magdebourg, sa ville natale, c'est avec le SC Magdebourg qu'il débute dans l'élite du handball allemand. Il y remporte ses premiers trophées, une Supercoupe d'Allemagne et une Coupe d'Allemagne en 1996, puis deux Coupe EHF en 1999 et 2001 et enfin un Championnat d'Allemagne en 2001. Cette même année, il quitte son club formateur pour le THW Kiel obtenant quatre nouveaux titres de Champion d'Allemagne en 2002, 2005, 2006, 2007, deux nouvelles Coupe EHF en 2002 et 2004 et enfin une Ligue des champions en 2007. L'arrivée de Thierry Omeyer à Kiel au début de la saison 2006-07 l'ayant relégué au rôle de troisième gardien du club, derrière également le suédois Mattias Andersson, qui occupait déjà le poste de premier gardien la saison précédente, Fritz décide de changer de club puisqu'il rejoint en 2007 les Rhein-Neckar Löwen où il terminera sa carrière en 2012.

Sélectionné en équipe nationale d'Allemagne pour la première fois en 1994, il termine à la 4e place au Championnat du monde 1995 puis atteint son premier podium lors du Championnat d'Europe 1998. Par la suite, le bronze se transforme en argent lors du Championnat d'Europe 2002 et du Championnat du monde 2003, puis en or au Championnat d'Europe 2004. Lors de ces deux dernières compétitions, Fritz est par ailleurs élu meilleur gardien de la compétition. Ce premier titre remporté place l'Allemagne parmi les favoris logiques des Jeux olympiques de 2004, mais, comme au mondial, c'est de nouveau la Croatie qui met fin aux espoirs allemands en finale. En 2007, si le THW Kiel ne compte plus vraiment sur lui, le sélectionneur allemand, Heiner Brand, lui conserve sa confiance pour le mondial 2007 qui se déroule en Allemagne. Et Fritz prouve qu'il reste un grand gardien puisqu'il est l'un des éléments majeurs de la victoire finale de l'équipe allemande, plus particulièrement lors des deux matchs contre les français, en arrêtant les tirs de sept mètres qui auraient pu relancer ceux-ci lors du match de second tour puis en étant magistral lors de la demi-finale. Ses performances sont récompensées par le titre de meilleur gardien de la compétition. Sa dernière année en sélection, en 2008, sera moins prolifique puisque les allemands terminent à la 4e place au Championnat d'Europe 2008, étant châtiés dans le match pour la médaille de bronze par des français revanchards, puis à la 9e place aux Jeux olympiques de 2008.

Club[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

compétitions internationales
compétitions nationales

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]