Élections municipales de 1971 à Marseille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Élections municipales de 1971 à Marseille
63 sièges du conseil municipal
Les 14 et
Type d’élection Élections municipales
Participation
59 %
Gaston Defferre.jpg Gaston Defferre – PS
Voix 114 382
44,2 %
 +7,7
Sièges obtenus 56  +15
Transparent - replace this image male on Infobox lightgrey background.svg
Georges Lazzarino – PCF
Voix 71 725
27,7 %
 −8,8
Sièges obtenus 7  −15
Transparent - replace this image male on Infobox lightgrey background.svg
Joseph Comiti – UDR
Voix 69 911
27,0 %
 +8,8
Sièges obtenus 0  0
Liste arrivée en tête par secteur
Carte
Conseil municipal
Diagramme
  •      PS-CD-Rad.-CIR (56)
  •      PCF (7)
Maire de Marseille
Sortant Élu
Gaston Defferre
PS
Gaston Defferre
PS

Des élections municipales ont lieu à Marseille les 14 et .

Gaston Defferre, maire de Marseille depuis 1953, est réélu pour un quatrième mandat à la tête d'une majorité qui allie socialistes et modérés de la droite non-gaulliste face à Georges Lazzarino du PCF, et Joseph Comiti, gaulliste.

Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

Depuis 1965, les conseillers municipaux au scrutin de liste majoritaire dans le cadre de huit secteurs : la liste gagnante remporte la totalité des sièges du secteur. Pour l'emporter, une liste doit recueillir la majorité absolue des suffrages exprimés au premier tour ou la majorité relative au second.

Nombre de conseillers municipaux élus par secteur[1]
Secteur I II III IV V VI VII VIII Total
Conseillers 10 8 9 9 7 6 7 7 63

Candidats[modifier | modifier le code]

Gaston Defferre[modifier | modifier le code]

Gaston Defferre est maire de Marseille depuis 1953, à la tête d'une coalition de socialistes et modérés. Il se représente en 1971 à la tête de listes « Union pour l'avenir de Marseille » qui comptent, en plus de socialistes, des membres du Centre démocrate, du Parti radical, de la Convention des institutions républicaines et des sans étiquette[2]. Les socialistes qui, en 1965, avaient fait dissidence pour se présenter avec les communistes sont cette fois fidèles au Parti socialiste[3].

Georges Lazzarino[modifier | modifier le code]

En 1965, les communistes se sont présentés face à Gaston Defferre en sein d'une « Union des forces démocratiques » comprenant des socialistes dissidents refusant l'alliance avec la droite.

En 1971, ils se présentent cette fois seuls sous la candidature de Georges Lazzarino[4].

Joseph Comiti[modifier | modifier le code]

Comme en 1965, Joseph Comiti (alors secrétaire d'État à la Jeunesse et aux Sports) prend la tête des listes « Contrat pour Marseille » du parti gaulliste[5].

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats des élections municipales de 1971 à Marseille[6]
Tête de liste Partis Premier tour Second tour Sièges
# % # % # %
Gaston Defferre PS-CD-Rad.-CIR 114 382 44,2 % ' % 56 88,9 %
Georges Lazzarino PCF 71 725 27,7 % % 7 11,1 %
Joseph Comiti UDR 69 911 27 % %
Birri Gaulliste de gauche 0,5 %
Morreau EXD 530 0,2 %
Inscrits 447 128 100 % 100 % 63 100 %
Abstention 183 151 41 %
Votants 263 977 59 %
Blancs et nuls 7 429 2,81 %
Exprimés 256 548 97,19 %

Les résultats sont une victoire pour Gaston Defferre, largement réélu. Les gaullistes augmentent leur score alors que les communistes sont en net recul, même s'ils parviennent à gagner le VIIIe secteur dès le premier tour.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Fac-similé JO du 28/06/1964, page 05635 », sur Légifrance (consulté le 16 avril 2014).
  2. Ysmal 1972, p. 319
  3. Ysmal 1972, p. 342
  4. Ysmal 1972, p. 322
  5. Ysmal 1972, p. 328
  6. Ysmal 1972, p. 320

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Colette Ysmal, « L'élection de M. Gaston Defferre à Marseille », Revue française de science politique, vol. 22, no 2,‎ , p. 319-347 (lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]