Église Saint-Jean-du-Marché de Troyes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Église Saint-Jean-du-Marché de Troyes
Troyes - église Saint-Jean-du-Marché (24).jpg

La façade occidentale de l'église Saint-Jean-du-Marché de Troyes.

Présentation
Type
Construction
Propriétaire
Commune
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Rue Mignard et place du Marché-au-PainVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : Aube

(Voir situation sur carte : Aube)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Troyes

(Voir situation sur carte : Troyes)
Point carte.svg

L'église Saint-Jean-du-Marché est une église catholique située à Troyes, en France[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

L'église est située dans le département français de l'Aube, sur la commune de Troyes. Elle est entourée des rues Molé et rue Urbain IV.

en plan.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette église gothique a été bâtie au XIIIe siècle et reconstruite au XVIe siècle. Elle fait 77 m de longueur pour 17,3 m de largeur de la nef, de 9 m de hauteur. Le chœur fait 24,7 mètres de large pour 21 mètres de hauteur. Elle a trois nefs et huit travées, les trois premières étant du XVIe et les cinq suivantes du XIIIe.

Elle est le lieu d'un événement historique d'importance puisque c'est dans cette église que le roi d'Angleterre Henri V épousa Catherine de Valois, la fille du roi de France Charles VI et d'Isabeau de Bavière[2].

Le décrochement entre la nef et le chœur, renfort sur la droite de l'image.

Elle fut en partie détruite, le sud et l'ouest par l'incendie de 1524 et reconstruite après cet événement. L'horloge de la tour éponyme est de 1789.

Elle perd le sommet de sa tour dans la nuit du 23 au 24 août 1911 qui s'effondre sur les bâtiments de la rue Mignard, il y avait la cloche Guillemette qui avait été fondue en 1524 et l'autre qui datait de 1902. L'église est fragilisée et a le droit à des étais en bois et plâtres sur des jambes de piliers.

L'édifice est classé au titre des monuments historiques par la liste de 1840[1].

Mobilier[modifier | modifier le code]

On trouve dans cette église un retable de style italien, des sculptures évoquant la Visitation et la Mise au tombeau (ou Déploration) du Christ, œuvre du maître de Chaource. On y trouve également des œuvres de François Joseph Valtat, sculpteur troyen du XIXe siècle.

Et des vitraux polychromes ou en grisaille du XVIe siècle[7].

Et deux peintures de Pierre Mignard représentant le Baptême du Christ et le Père éternel (peintures datant du XVIIe siècle).

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]