Éditions Hortus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Éditions Hortus

Description de l'image  EditionsHortus.tif.



Personnages clés Vincent Genvrin, Didier Maes
Forme juridique Gie
Siège social Drapeau de France France
Activité Éditeur de musique
Produits Disques
Site web http://shop.editionshortus.com

Les Éditions Hortus sont une entreprise indépendante française de production de disques qui se propose de faire découvrir des œuvres pour voix et orgue, encore largement méconnues, ainsi que la création contemporaine[1]. Spécialisée dans les œuvres pour orgue et chœur, elle a présenté plus particulièrement les disques de Notre-Dame de Paris et du chœur « Les Éléments », ainsi que du jeune claveciniste Benjamin Alard[2],[3].

Les Éditions Hortus ont à cœur de publier des enregistrements qui se caractérisent notamment par l'exploration d'œuvres rares ou inédites au disque[4].

Vincent Genvrin est le directeur artistique du label. Didier Maes en est le producteur exécutif[5].

Historique[modifier | modifier le code]

Fondées en 1994, les Éditions Hortus démontrent leur intérêt pour l'objet disque avec la publication du « Via Crucis » (Chemin de Croix) de Franz Liszt, interprété par le chœur « Sacrum de Riga ». Le CD est accompagné d'une série de quinze sérigraphies tirées en édition limitée et numérotée, réalisées par les graphistes Daniel Vincent et Guillaume Dégé[6].

Le 17 novembre 2006, Didier Maes est l'invité de l'émission de France Musique « Par ici les sorties ! » en tant que producteur du label, pour présenter une sélection de quatre disques publiés par les Éditions Hortus[7].

Au printemps 2010, les Éditions Hortus s'associent aux « Amis de l'Orgue de Lorris », avec le soutien du Conseil général du Loiret, pour un enregistrement de musique ibérique et flamande du XVIIe siècle interprétée par l'organiste Damien Colcomb dans l'église communale du XIIe siècle[8].

Le 14 juin 2011, Didier Maes et Vincent Genvrin sont à nouveau les invités de France Musique dans l'émission « Organo Pleno » de Benjamin François, pour parler des Éditions Hortus, "la passion de l'orgue"[9].

Au 7 février 2011, le catalogue des éditions Hortus compte 79 enregistrements disponibles exclusivement sur CD.

Principaux artistes[modifier | modifier le code]

Classique[modifier | modifier le code]

  • Chœur Britten, direction Nicole Corti. En 2005, l'ensemble enregistre des messes, motets et pièces d'orgue de Joseph Guy Ropartz (1864-1955) en l'honneur de sainte Anne, avec Loïc Mallié à l'orgue. En 2007, l'ensemble travaille à nouveau avec les éditions Hortus pour le « Livre d'Heures » de Édith Canat de Chizy[10]. Ces deux enregistrements sont salués par la critique.
  • Ensemble vocal féminin Ad Limina
  • Maîtrise Notre-Dame de Paris, direction Lionel Sow
  • Ensemble grégorien, direction Sylvain Dieudonné
  • Chœurs et Solistes de Lyon, direction Bernard Tétu
  • Chœur orthodoxe russe de Riga
  • Chœur Sacrum, direction Andreis Veismanis
  • Chœur La Camerata baroque, direction Daniel Meylan
  • Le Concert des Dames, direction Frédéric Bourdin
  • Ensemble Les Temps Modernes

Le Chœur de chambre Les Éléments, dirigé par Joël Suhubiette, a reçu la Victoire de la musique classique du Meilleur ensemble vocal en 2006.

Clavecin[modifier | modifier le code]

  • Benjamin Alard, Prix du jury et Prix du public au Concours de clavecin de Bruges 2004. En 2005, c'est avec Hortus que Benjamin Alard publie son premier enregistrement « qui le révèle au grand public »[11], un recueil de musiques pour clavier au clavecin et à l'orgue ; le disque est immédiatement salué par la critique[12]. En décembre 2006, Hortus procède à l'enregistrement d'un ensemble de transcriptions pour clavecin de pièces de Reincken et Vivaldi[13]. Trois ans plus tard, son interprétation du Manuscrit Bauyn (Éditions Hortus, 2008) reçoit un accueil très positif de la critique musicale[14].
  • Freddy Eichelberger
  • Laurent Stewart

Clavicorde[modifier | modifier le code]

  • Cristiano Holtz

Orgue[modifier | modifier le code]

Piano[modifier | modifier le code]

Flûte[modifier | modifier le code]

  • Élise Battais

Harmonium[modifier | modifier le code]

  • Kurt Lueders

Jazz[modifier | modifier le code]

  • Guillaume de Chassy
  • Jean-Marie Machado

Organistes-compositeurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Médiathèque de la Cité de la musique, « Guide pratique de la musique - Bases de données - Edition musicale - Editeurs : Hortus », Cité de la musique (consulté le 2 mars 2011)
  2. http://shop.editionshortus.com/media/static/IntentionartistiqueHortus310109.pdf
  3. « 1d-rhonealpes.com - Plateforme musicale régionale : Hortus », Fédération des Editeurs et Producteurs Phonographiques de Rhône-Alpes (consulté le 3 mars 2011)
  4. « Les éditions Hortus (musique d’orgue…) », France Catholique,‎ 28 octobre 2009 (consulté le 8 février 2011)
  5. Jean-Baptiste Millot, « Les têtes de l'art - Le vrai visage de ceux qui comptent dans la musique : Didier Maës », Qobuz,‎ 23 décembre 2009 (consulté le 2 mars 2011)
  6. « Des moissons pour l'été », La Vie,‎ 7 juillet 1994 (lire en ligne)
  7. « Par ici les sorties ! », Radio France,‎ 17 novembre 2006 (consulté le 2 mars 2011)
  8. E. Boutheloup, « Un CD enregistré sur l'orgue de Lorris », Conseil général du Loiret,‎ 4 juillet 2010 (lire en ligne)
  9. « Organo Pleno », Radio France,‎ 14 juin 2011 (consulté le 5 août 2011)
  10. Académie des Beaux-Arts, « Le Prix Liliane Bettencourt pour le Chant Choral a été attribué au chœur Britten », TV5Monde,‎ 25 mai 2010 (consulté le 26 février 2011)
  11. Lee Yu Wang, « Les Victoires de la musique classique 2008 », Classiquenews.com,‎ 12 janvier 2008 (consulté le 10 février 2011)
  12. « Benjamin Alard, claveciniste et organiste », Jeunes Talents,‎ 8 février 2011 (consulté le 10 février 2011)
  13. Benjamin Ballifh, « Benjamin Alard, clavecin et orgue. Biographie et discographie », Classiquenews.com,‎ 27 janvier 2008 (consulté le 10 février 2011)
  14. Gilles Macassar, « Benjamin Alard (clavecin) : Le manuscrit Bauyn », Télérama,‎ 6 décembre 2008 (lire en ligne)
  15. Claude Chenais, « CD "CÉSAR FRANCK" enregistré par Lionel Avot », Association des Amis de l’Orgue d’Epinay-sur-Orge,‎ 23 février 2011 (consulté le 25 février 2011)
  16. Christian Wasselin, « César Franck selon Lionel Avot », Webthea,‎ 2011 (consulté le 25 février 2011)
  17. « Leur premier CD : Lionel Avot (orgue) », Radio France,‎ 27 février 2011 (consulté le 25 février 2011)
  18. Frédéric Pelloud, « Un nouvel enregistrement à Urrugne », Le Journal du Pays Basque,‎ 16 décembre 2009 (consulté le 2 mars 2011)
  19. Gilles Macassar, « Quatre ballades op. 10, Troisième Sonate op. 5, Thème et variations en ré mineur. Nicolas Stavy (piano Steingraeber, 1895) : Johannes Brahms », Télérama,‎ 21 novembre 2009 (consulté le 7 février 2011)
  20. Annie Yanbekian et Arnaud Drillon, « Nicolas Stavy en récital à l'Athénée », France 2,‎ 24 mars 2010 (consulté le 8 février 2011)
  21. Annie Yanbekian, « Victoires classiques: Chamayou et Deshayes sacrés », France 2,‎ 15 février 2011 (consulté le 15 février 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]