Jean Boyer (organiste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean Boyer.
Jean Boyer
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 55 ans)
LilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Instrument
Orgue (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Jean Boyer, né à Sidi Bel Abbès (Algérie) le et décédé le à Lille, est un organiste français.

Parcours[modifier | modifier le code]

Jean Boyer commence ses études musicales à Toulouse, où il se formera auprès de Xavier Darasse. Il obtient un premier prix d'orgue en 1969 et enregistre son premier disque en 1971, à l'orgue de Gimont.

En 1972, il devient titulaire de l'orgue de Saint-Nicolas des Champs à Paris, prenant la suite de Michel Chapuis. Il conservera ce poste jusqu'en 1995. En 1975, il rejoint également Michel Chapuis, André Isoir et Francis Chapelet à la tribune de Saint Séverin.

Jean Boyer fut professeur au conservatoire de Bayonne, à Brest, puis à la Schola Cantorum de Paris, au Conservatoire de Lille (1982-1992), où il succéda à Jeanne Joulain, et enfin au CNSM de Lyon, où il succéda à Xavier Darasse. Il a également été regular visiting teacher au conservatoire d’Amsterdam.

Il est inhumé au cimetière de l'Est à Lille.

Jean Boyer fut un grand "découvreur" d'instruments anciens. Sa discographie, peu abondante, illustre sa méfiance envers le support figé du disque : pour lui le concert était d'une valeur bien supérieure.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 25 ans CNSMD Lyon. François Sabatier (coordination) Symétries. 257 pages. ISBN 2-914373-19-8. Dépôt légal 2005. (Comporte de nombreuses citations concernant l'enseignement de Jean Boyer et les souvenirs de ses anciens élèves)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]