Jean-Baptiste Dupont (organiste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-Baptiste Dupont
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Organiste titulaire
Cathédrale Saint-André de Bordeaux
depuis
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Instrument
Site web

Jean-Baptiste Dupont (né en 1979) est un organiste interprète et improvisateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1979, Jean-Baptiste Dupont mène une carrière internationale de musicien concertiste qui l'a conduit dans plusieurs pays d'Europe, aux États-Unis et en Russie. Son répertoire s'étend de la renaissance à nos jours, mais Jean-Baptiste Dupont est aussi considéré comme l'un des improvisateurs les plus doués de sa génération[1]. Il s'est produit à la radio aux États-Unis et en France. Il est régulièrement invité pour des masterclass, notamment dans le domaine de l'improvisation. Il a été membre de jury de concours aux États-Unis et en Allemagne.

Il a été finaliste dans un nombre important de concours internationaux tant en improvisation qu'en interprétation. Il est lauréat du concours international d'interprétation Xavier Darasse de Toulouse en (3e prix)[2] ; concours international d'interprétation Mikaël Tariverdiev de Kaliningrad, Russie, en 2009 2e prix, prix du public et prix du gouverneur) ; et le 1er prix du concours international d'improvisation du Festival international d'orgue de St Albans, Angleterre, en [3]. Il reçoit notamment l'enseignement de Michel Bouvard, Jan-Willem Jansen (orgue et clavecin), Louis Robilliard, Philippe Lefebvre (improvisation), et Thérèse Dussaut (piano).

Il enregistre l'intégrale de l'œuvre pour orgue de Max Reger chez les Éditions Hortus.

En , il est nommé, sur concours, organiste titulaire des grandes orgues de la cathédrale Saint-André de Bordeaux.

En 2015, il fonde à Bordeaux avec Alexis Duffaure l'association Cathedra [1] dont il est co-directeur artistique.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2006 : prix François-Vidal décerné par la ville de Toulouse.
  • 2008 : Lauréat (3e prix) du concours international d'interprétation Xavier-Darasse de Toulouse.
  • 2009 : Lauréat (2e prix et prix du public) du concours international d'interprétation « Mikael Tariverdiev » de Kaliningrad, Russie
  • 2009 : 1er prix d'improvisation au concours international de Saint-Albans en Angleterre.
  • 2013 : Interprétation de la fantaisie opus 52-3 de Max Reger choisie par l'émission de France Musique le « Jardin des critiques »[4].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Intégrale de l'œuvre pour orgue de Max Reger, volume 1 (Hortus, 2012, Hortus 086-087)
  • Intégrale de l'œuvre pour orgue de Max Reger, volume 2 (Hortus, 2013, Hortus 097)
  • Intégrale de l'œuvre pour orgue de Max Reger, volume 3 (Hortus, 2014, Hortus 111)
  • Intégrale de l'œuvre pour orgue de Max Reger, volume 4 (Hortus, 2015, Hortus 125-126)
  • Intégrale de l'œuvre pour orgue de Max Reger, volume 5 (Hortus, 2018, Hortus 163-164)
  • Improvisations (Hortus, 2019, Hortus 174)
  • Widor, Symphonie n°8, Saint-Saens, Ropartz - à l'orgue de la Basilique Saint-Sernin de Toulouse (Audite, 2021, Audite 97.774)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (ouvrage collectif), Inventaire des orgues de Midi-Pyrénées. Volume 1, Orgues méridionales

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]