Jean-Baptiste Dupont (organiste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean-Baptiste Dupont.
Jean-Baptiste Dupont
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Instrument

Jean-Baptiste Dupont est un organiste interprète et improvisateur français né en 1979.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1979, Jean-Baptiste Dupont mène une carrière internationale de musicien concertiste qui l'a conduit dans plusieurs pays d'Europe, aux États-Unis et en Russie. Son répertoire s'étend de la renaissance à nos jours, mais Jean-Baptiste Dupont est aussi considéré comme l'un des improvisateurs les plus doués de sa génération[1]. Il s'est produit à la radio aux USA et en France. Il est régulièrement invité pour des masterclass, notamment dans le domaine de l'improvisation. Il a été membre de jury de concours aux USA et en Allemagne. Il étudie successivement à l'Institut de musique sacrée de Toulouse puis au conservatoire national de région de Toulouse, où il obtient un premier prix mention très bien avec félicitations du jury ainsi que le Diplôme d'études musicales. De plus, il y étudie l'écriture, l'analyse, la composition et l'orchestration. Ses études au conservatoire sont couronnées en 2006 par le prix François Vidal décerné par la ville de Toulouse. Il se perfectionne ensuite au sein du Centre d'études supérieures de musique & danse (CESMD) de Toulouse où il obtient le Diplôme national supérieur professionnel de musicien, dans la classe de Michel Bouvard, Jan-Willem Jansen (orgue et clavecin), Louis Robilliard, Philippe Lefebvre (improvisation), et Thérèse Dussaut (piano). Il a été finaliste dans un nombre important de concours internationaux tant en improvisation qu'en interprétation. Il est lauréat du concours international d'interprétation Xavier Darasse de Toulouse en octobre 2008 (3e prix)[2] ; concours international d'interprétation Mikaël Tariverdiev de Kaliningrad, Russie, en 2009 2e prix, prix du public et prix du gouverneur) ; et le 1er prix du concours international d'improvisation du Festival international d'orgue de St Albans (St Albans International Organ Festival (en)), Angleterre, en juillet 2009[3]. Il enregistre actuellement l'intégrale de l'œuvre pour orgue de Max Reger chez les Éditions Hortus. En avril 2012, il est nommé, sur concours, organiste titulaire des grandes orgues de la Cathédrale Saint-André de Bordeaux.

En 2015, il fonde à Bordeaux avec Alexis Duffaure l'association Cathedra [1] dont il est co-directeur artistique.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Prix François Vidal décerné par la ville de Toulouse.
  • 2008 : Lauréat (3e prix) du concours international d'interprétation Xavier Darasse de Toulouse.
  • 2009 : Lauréat (2e prix et prix du public) du concours international d'interprétation « Mikael Tariverdiev » de Kaliningrad, Russie
  • 2009 : 1er prix d'improvisation au concours international de Saint-Albans en Angleterre.
  • 2013 : Interprétation de la fantaisie opus 52-3 de Max Reger choisie par l'émission de France Musique le « Jardin des critiques »[4].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Intégrale de l'œuvre pour orgue de Max Reger, volume 1 (Hortus, 2012, Hortus 086-087)
  • Intégrale de l'œuvre pour orgue de Max Reger, volume 2 (Hortus, 2013, Hortus 097)
  • Intégrale de l'œuvre pour orgue de Max Reger, volume 3 (Hortus, 2014, Hortus 111)
  • Intégrale de l'œuvre pour orgue de Max Reger, volume 4 (Hortus, 2015, Hortus 125-126)
  • Intégrale de l'œuvre pour orgue de Max Reger, volume 5 (Hortus, 2018, Hortus 163-164)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Inventaire des orgues de Midi-Pyrénées, Volume 1 (ouvrage collectif) (Orgues-Méridionales)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]