Yvonne Rainer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Yvonne Rainer

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Yvonne Rainer en 2014

Naissance 24 novembre 1934 (79 ans)
San Francisco aux États-Unis
Activité principale Chorégraphe, danseuse
Style Danse moderne et contemporaine
Minimalisme
Activités annexes Réalisatrice de cinéma
Lieux d'activité New York
Collaborations Judson Dance Theater
Maîtres Martha Graham, Merce Cunningham

Yvonne Rainer, née le 24 novembre 1934 à San Francisco aux États-Unis, est une danseuse et chorégraphe américaine de danse moderne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Yvonne Rainer a étudié notamment avec Martha Graham et Merce Cunningham, et fut l'un des membres fondateurs du Judson Dance Theater en 1962, qui devient ensuite le centre de la danse contemporaine expérimentale new-yorkaise. Avec les artistes de la contre-culture new-yorkaise, elle est considérée comme la chorégraphe postmoderne la plus iconoclaste, engageant une critique systématique des conventions esthétiques, notamment en édictant en 1964 un No Manifesto sur les conditions radicales de son approche théorique de la danse et de ses représentations[1].

Elle est aussi réalisatrice de plusieurs films.

Le travail d'Yvonne Rainer a influencé de nombreux chorégraphes américains et européens qui ont fréquenté l'école new-yorkaise, notamment dans l'entourage de la Merce Cunningham Dance Company, tel que Jean-Claude Gallotta qui lui rend nominativement hommage sur scène dans son ballet Ulysse (version 1993).

Principales chorégraphies[modifier | modifier le code]

  • 1961 : Three Satie Spoons
  • 1961 : Three Seascapes
  • 1962 : Terrain
  • 1962 : Ordinary Dance
  • 1963 : We Shall Run
  • 1966 : Trio A
  • 1969 : Continuous Project-Altered Daily
  • 1970 : War
  • 1973 : This Is the Story of a Woman Who…

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 1972 : Lives of Performers
  • 1974 : Films about a Woman Who
  • 1976 : Kristina Talking Pictures
  • 1980 : Journey from Berlin/1971
  • 1985 : The Man Who Envied Woman
  • 1990 : Privilege
  • 1996 : MURDER and murder

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. NO to spectacle.
    No to virtuosity.
    No to transformations and magic and make-believe.
    No to the glamour and transcendency of the star image.
    No to the heroic.
    No to the anti-heroic.
    No to trash imagery.
    No to involvement of performer or spectator,
    No to style.
    No to camp.
    No to seduction of spectator by the wiles of the performer.
    No to eccentricity.
    No to moving or being moved

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Yvonne Rainer : une femme qui... Écrits, entretiens, essais critiques, Dijon, Les presses du réel, 2008

Liens externes[modifier | modifier le code]