Yoon Kyung-shin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dans ce nom coréen, le nom de famille, Yoon, précède le nom personnel.
Kyung-shin Yoon
{{#if:
Kyung-Shin Yoon
Kyung-Shin Yoon
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Naissance 7 juillet 1973 (41 ans)
Lieu Séoul
Taille 2,04 m (6 8)[1]
Poids 102 kg (224 lb)
Poste Arrière droit
Surnom(s) Nick
Situation en club
Numéro 77
Parcours professionnel *
Saisons Club M. (B.)
-1996 Drapeau : Corée du Sud Kyunghee University  ? (?)
1996-2006 Drapeau : Allemagne VfL Gummersbach  ? (?)
2006-2008 Drapeau : Allemagne HSV Hamburg  ? (?)
2008-2011 Drapeau : Corée du Sud Doosan Handball Club  ? (?)
Sélections en équipe nationale **
Année(s) Équipe M. (B.)
1992-2012 Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud  ? (?)
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Yoon Kyung-shin (hangûl : 윤경신), né le 7 juillet 1973, est un handballeur sud-coréen. Il a été élu handballeur de l'année en 2001, sportif du XXe siècle en Corée du Sud[2],[3]et désigné porte-drapeau de la Corée du Sud aux Jeux Olympiques de Londres en 2012. Meilleur buteur des championnats du monde 1993, 1995 et 1997, il détient le record du plus grand nombre de buts en championnat d'Allemagne avec 2908 buts marqués en 12 saisons. Malgré tout ce temps passé dans des clubs allemands de premier ordre, il n'est jamais parvenu à remporter le moindre trophée, ni championnat, ni coupe[4]

Kyung-Shin Yoon, contrôlé par Mladen Bojinovic en 2008

Club[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Profil de Yoon Kyung-shin », sur Site officiel de l'EHF (consulté le 24 avril 2013)
  2. a et b (en) « Yoon returns to South Korea », sur http://www.eurohandball.com, Fédération européenne de handball,‎ 22 octobre 2007 (consulté le 22 janvier 2014)
  3. a et b (de) « Rekordschütze Yoon begeistert den HSV », sur http://www.welt.de,‎ 22 février 2008 (consulté le 22 janvier 2014)
  4. (en) « Yoon missed last chance », sur Site officiel de l'EHF,‎ 31 mars 2008 (consulté le 24 avril 2013)