HSV Hambourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour le club de football, voir Hambourg SV
HSV Hambourg Handball pictogram.svg
Logo
Généralités
Nom complet Handball Sport Verein Hamburg e.V.
Nom(s) précédent(s) SG VfL Bad Schwartau-Lübeck
Date de fondation 1999
Couleurs Bleu et blanc
Salle O2 World Hamburg
(13 296 places)
Alsterdorfer Sporthalle
(4 144 places)
Siège Hellgrundweg 50
22525 Hambourg
Championnat actuel 1. Bundesliga
Président Drapeau : Allemagne Andreas Rudolph
Entraîneur Drapeau : Allemagne Martin Schwalb
Site web hsvhandball.com
Palmarès
National[1] Championnat d'Allemagne (1)
Coupe d'Allemagne (2)
Supercoupe d'Allemagne (4)
International[1] Ligue des Champions (1)
Coupe des coupes (1)
Maillots
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Actualités
Sports current event.svg
Pour la saison en cours, voir :
DHK 1.Bundesliga 2013-2014
Dernière mise à jour : 6 juillet 2014.

Le HSV Hambourg (Handballsportverein Hamburg) est un club allemand de handball basé à Hambourg. Le club a notamment remporté une Ligue des Champions en 2013 et un Championnat d'Allemagne en 2011.

Historique[modifier | modifier le code]

Des débuts hésitants[modifier | modifier le code]

Le club est fondé en 1999 sous le nom de HSV (Handballsportverein) Lübeck. Il s'associe alors au VfL Bad Schwartau et devient le SG VfL Bad Schwartau-Lübeck. En 2002, l'association se dissout et le HSV met le cap sur la ville de Hambourg où il s'associe avec le célèbre club de football local, le Hamburger SV, qui lui permet d'avoir une meilleure exposition marketing, en obtenant notamment le droit d'utiliser le même logo et le même sigle (HSV). Il porte alors le nom de Handball Sportverein Hamburg. 2002 marque aussi l'arrivée de grands joueurs tels que Bertrand et Guillaume Gille ou le gardien suédois Tomas Svensson. En 2005, Winfried M. Klimek, directeur du HSV, est soupçonné de détournement de fonds et le club se voit retirer 8 points en championnat et doit s’acquitter d’une amende de 15 000 euros[2].

À l'été 2008, le club adopte le nom officiel de SG HSV Handball et espère pouvoir jouer sous le même nom que le club de football.

Les premiers succès[modifier | modifier le code]

Au plan sportif, le club connaît ses premiers succès en remportant la Coupe d'Allemagne en 2006, puis la Coupe des Coupes en 2007. En championnat, il termine 2e en 2006-07 et 3e en 2007-08, soit ses deux meilleures performances, ce qui lui permet de disputer la lucrative Ligue des champions. Pour sa première participation en 2008, il atteint les demi-finales où il est éliminé d'un seul but sur l'ensemble des deux matches par le futur champion, le BM Ciudad Real (27-34, 32-26).

Les heures de gloire[modifier | modifier le code]

À l'issue de la saison 2010-2011, le HSV met fin à la série de 6 titres consécutifs de champions du THW Kiel, en remportant le titre de champion d'Allemagne, pour la première fois de son histoire. Le titre est acquis dès la 31e journée, après la victoire à domicile contre le VfL Gummersbach (35-30), soit 3 matchs avant la fin de la saison.

Lors de la saison 2012-2013, après s'être qualifié en Ligue des Champions suite à sa victoire après prolongations (32-31) lors du tournoi de qualification Wild-card aux dépens de Saint-Raphaël VHB, le club remporte finalement la compétition en venant à bout du THW Kiel, tenant du titre, en demi-finale (39-33) puis du FC Barcelone en finale, après prolongations également (30-29)[3],[4].

La fin des illusions[modifier | modifier le code]

Lors de la saison 2013-2014, fort du plus gros effectif de la Bundesliga avec 18 joueurs professionnels, Martin Schwalb veut tout gagner : la Coupe, la Bundesliga et garder le titre en Ligue des Champions[5]. Et pourtant, battu à domicile par le Frisch Auf Göppingen, le club ne participe pas au Final Four de la coupe d'Allemagne pourtant organisé à domicile. Puis, les macédoniens du Vardar éliminent le club dès les huitièmes de finale en Ligue des Champions tandis que, distancé en championnat, une nouvelle défaite le 15 avril à Magdebourg scelle tout espoir de remporter le titre.

Plus grave, d'importants problèmes financiers perturbent le club[6], avec un déficit de près d’un million d’euros dans les caisses du club[7]. Finalement, une semaine après la démission de son président, Andreas Rudolph qui a investi plus de 20 millions d'euros dans le club depuis 2004[8], le club allemand de Hambourg s'est vu refuser une licence pour la saison 2014-2015 par la Ligue allemande de handball (HBL). Deux semaines plus tard, cette décision est confirmée en appel et le club est relégué en 3.Liga[9]. Finalement, dans un dernier sursaut, le club ayant obtenu gain de cause face à la commission d’arbitrage de la Bundesliga et ayant prouvé sa bonne santé financière et notamment la présence de cinq millions d’euros sur ses comptes, il est finalement autorisé à évoluer en 1re Division[10].

Parcours détaillé[modifier | modifier le code]

Le HSV Hambourg en 2011
Saison Div. Clas. Coupe d'Allemagne Supercoupe d'Allemagne Coupes d'Europe¹ Supercoupe d'Europe Mondial
2002-2003 Div. 1 8e 3e tour / / / /
2003-2004 Div. 1 5e Finale Vainqueur / / -
2004-2005 Div. 1 9e Cinquième tour / CVC : 1/4 de finale / -
2005-2006 Div. 1 10e Vainqueur Vainqueur / / -
2006-2007 Div. 1 2e 4 / CVC : Vainqueur Vainqueur -
2007-2008 Div. 1 3e Finaliste Finaliste LDC : Demi-finale / /
2008-2009 Div. 1 2e  ? Vainqueur LDC : Demi-finale - -
2009-2010 Div. 1 2e Vainqueur Vainqueur LDC : 1/4 de finale - -
2010-2011 Div. 1 Champion 1/8 de finale Finaliste LDC : 3e place - /
2011-2012 Div. 1 4e Demi-finale / LDC : 1/8 de finale - /
2012-2013 Div. 1 5e Demi-finale / LDC : Vainqueur - /
2013-2014 Div. 1 4e 1/4 de finale / LDC : 1/8 de finale - Finale
¹ Légende : LDC=Ligue Des Champions; EHF= Coupe EHF; CVC=Coupe des Vainqueurs de Coupe

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès du HSV Hambourg
Compétitions internationales Compétitions nationales

Effectif[modifier | modifier le code]

Entraîneur 
Drapeau : Allemagne Martin Schwalb
Entraîneur-adjoint 
Drapeau : Allemagne Jens Häusler
Effectif 2013-2014
Nom Poste Date de naiss. Nationalité
1 Johannes Bitter Gardien de but 02 septembre 1982 Drapeau : Allemagne Allemagne
12 Max-Henri Herrmann Gardien de but 24 février 1992 Drapeau : Allemagne/Drapeau : France France
16 Marcus Cleverly Gardien de but 15 juin 1981 Drapeau : Danemark Danemark
3 Stefan Schröder Ailier droit 17 juillet 1981 Drapeau : Allemagne Allemagne
4 Domagoj Duvnjak Demi-centre/Arrière G. 1 juin 1988 Drapeau : Croatie Croatie
5 Torsten Jansen Ailier gauche 23 décembre 1976 Drapeau : Allemagne Allemagne
6 Blaženko Lacković Arrière gauche 25 décembre 1980 Drapeau : Croatie Croatie
7 Matthias Flohr Ailier gauche/Pivot 29 mars 1982 Drapeau : Allemagne Allemagne
11 Kevin Herbst Ailier droit  ? Drapeau de l'Allemagne Allemagne
14 Joan Cañellas Demi-centre 30 septembre 1986 Drapeau : Espagne Espagne
15 Henrik Toft Hansen Pivot  ? Drapeau : Danemark Danemark
17 Petar Djordjic Arrière gauche  ? Serbie Serbie
18 Hans Lindberg Ailier droit 1 août 1981 Drapeau : Danemark Danemark
20 Robert Schulze Ailier gauche 16 juin 1991 Drapeau de l'Allemagne Allemagne
21 Andreas Nilsson Pivot 12 avril 1990 Drapeau : Suède Suède
22 Kentin Mahé Demi-centre/Ailier gauche 22 mai 1991 Drapeau : France France
23 Pascal Hens Arrière gauche 26 mars 1980 Drapeau : Allemagne Allemagne
24 Davor Dominiković Arrière gauche/défenseur ? Drapeau : Croatie Croatie
26 Adrian Pfahl Arrière droit ? Drapeau : Allemagne Allemagne
27 Marcel Schliedermann Demi-centre 2 janvier 1991 Drapeau de l'Allemagne Allemagne
66 Oscar Carlén Arrière droit 11 mai 1988 Drapeau : Suède Suède
? Žarko Marković Arrière droit ? Flag of Montenegro.svg Monténégro

Transferts 2014-2015[modifier | modifier le code]

Arrivées
  • -
Départs

Personnalités liée au club[modifier | modifier le code]

Joueurs célèbres[modifier | modifier le code]

* : joueurs actuellement au club

Entraîneur célèbre[modifier | modifier le code]

Maillot[modifier | modifier le code]

Depuis l'association avec le club de football du Hambourg SV, le club intégra les couleurs du club à savoir le bleu et le blanc.

Évolution du maillot du HSV Hambourg
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
2011-2012 D
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
2011-2012 E
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
2012-2013 D
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
2012-2013 E
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
2013-2014 D
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
2013-2014 E

Rivalité[modifier | modifier le code]

Les matchs les plus tendus du HSV Hambourg, sont ceux face aux clubs de province et aux clubs pouvant être candidat aux titres, c'est le cas entres autres du THW Kiel, du SG Flensburg-Handewitt, du Füchse Berlin et du Rhein-Neckar Löwen.

Infrastructure[modifier | modifier le code]

  • O2 World Hamburg: est la salle où évolue le club lors des rencontres importantes, la salle possède un capacité de 13 800 places.
  • Sporthalle Hamburg: est la salle où évolue le club lors des rencontres moins importantes, la salle possède un capacité de 4 200 places.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Seules les compétitions officielles sont indiquées ici
  2. « Hamburg : panique à bord ! », sur Handzone.net,‎ 10 janvier 2005 (consulté le 9 juin 2014)
  3. « Finale de la Ligue des champions 2012-2013 », sur Site officiel de la Ligue des champions,‎ 2 juin 2013 (consulté le 3 juin 2013)
  4. « Hambourg roi du continent Handball », sur handzone.net,‎ 2 juin 2013 (consulté le 3 juin 2013)
  5. « Hambourg, la fin des illusions », sur handnews.fr,‎ 16 avril 2014 (consulté le 6 avril 2014)
  6. « Hambourg, de mal en pis », sur handnews.fr,‎ 15 avril 2014 (consulté le 6 avril 2014)
  7. « La crise est déclarée à Hambourg », sur handnews.fr,‎ 18 février 2014 (consulté le 6 avril 2014)
  8. « Hambourg sans licence », sur Sport.fr,‎ 15 mai 2014 (consulté le 9 juin 2014)
  9. « La Ligue confirme le retrait de licence pour Hambourg », sur handnews.fr,‎ 3 juin 2014 (consulté le 9 juin 2014)
  10. « Hamburg définitivement maintenu ! », sur handnews.fr,‎ 1er juillet 2014 (consulté le 5 juillet 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :