Yog-Sothoth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vision d'artiste de Yog-Sothoth, lors de l'une de ses invocations au sommet d'une montagne.

Yog-Sothoth est un dieu extérieur, tiré de la mythologie fantastique créée par l'écrivain Howard Phillips Lovecraft. Il apparaît pour la première fois dans le roman L'Affaire Charles Dexter Ward, écrit en 1927 et publié en 1941.

Yog-Sothoth, «le tout en un et un en tout», demeure dans les interstices séparant les plans de l'existence composant notre univers, où il apparaît comme un conglomérat de globes iridescents toujours fluctuants, s'interpénétrant et se brisant.

Son diamètre peut atteindre cent mètres. Il est le maître de l'espace-temps et il est surtout le dieu des magiciens et des sorciers. Il demande en échange de ses faveurs que la voie de notre planète lui soit ouverte afin de pouvoir la piller et la ravager. Yog-Sothoth est la clé et la porte vers d'autres dimensions.

Autres évocations dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Littérature et bande dessinée[modifier | modifier le code]

Stephen King fait allusion à lui dans deux de ses livres, Bazaar et Danse macabre, en hommage à Lovecraft.

Pierre-Yves Gabrion y fait également référence dans sa bande dessinée Primal Zone.

On peut aussi le retrouver dans la bande dessinée Le fils de Dracurella, de Julio Ribera. De plus, Graham Masterton réutilise cette créature pour conclure son roman Apparition.

On peut également noter quelque ressemblance entre Yog-Sothoth et ses disciples et les Ahmourlaïs qui vénèrent le démon Ahmour dans la trilogie Les Mondes d'Ewilan de Pierre Bottero.

On peut aussi retrouver dans le tome 6 du manga Full metal alchemist une référence à ce dieu par la phrase «le tout en un et un en tout».

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

La créature Yogg-Saron, le boss final du raid Ulduar dans le jeu vidéo en ligne World of Warcraft a vraisemblablement été nommée en référence à Yog-Sothoth.

Il est aussi question de lui dans le jeu vidéo Sam and Max : The Devil's Playhouse où un être diabolique essaie d'appeler un certain dieu nommé Yog Soggoth pour ravager la Terre.

Dans le jeu vidéo Eternal Darkness: Sanity's Requiem, il est évident que l'Ancien Ulyaoth est grandement inspiré de Yog-Sothoth : maître de la Magie ressemblant à une méduse dotée de nombreux tentacules, il peut lui aussi ouvrir à loisir des portails inter-dimensionnels et voyager par ceux-ci. Il a lui aussi des serviteurs qui essayent de le faire revenir sur Terre, et y parviennent si Alexandra Roivas échoue à détruire son Essence.

Dans le jeu vidéo Disgaea 4: A Promise Unforgotten, le personnage de Desco est en partie inspiré de Yog-Sothoth par son apparence et sa volonté de détruire le monde. Yog-Sothoth est aussi la dernière attaque qu'apprend Desco. Elle se transforme alors en immense créature dotée de tentacules qui écrase littéralement ses adversaires.