Ramsey Campbell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ramsey.

John Ramsey Campbell, né le 4 janvier 1946 à Liverpool, est un écrivain britannique.

Ses premières œuvres furent fortement influencées par le travail de H. P. Lovecraft. Son premier recueil, The Inhabitant of the Lake and Less Welcome Tenants, publié par Arkham House en 1964 se rattache au Mythe de Cthulhu.

Campbell a écrit de nombreux romans, dont des histoires surnaturelles. Par exemple, The Face That Must Die, (publié une première fois en 1979 et une seconde fois, dans une édition révisée, en 1983), est l'histoire d'un tueur en série homophobe, histoire majoritairement contée du point de vue du tueur.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1976 : La Poupée qui dévora sa mère (The Doll Who Ate His Mother)
  • 1977 : The Bride of Frankenstein (écrit sous le pseudonyme Carl Dreadstone)
  • 1977 : Dracula's Daughter (écrit sous le pseudonyme Carl Dreadstone)
  • 1977 : The Wolfman (écrit sous le pseudonyme Carl Dreadstone)
  • 1979 : The Face That Must Die
  • 1980 : Le Parasite (The Parasite) (publié aux États-Unis sous le titre To Wake the Dead)
  • 1981 : La Secte sans nom (The Nameless) porté à l'écran par Jaume Balagueró
  • 1983 : The Claw (écrit sous le pseudonyme Jay Ramsay)
  • 1983 : Incarnate
  • 1985 : Obsession
  • 1986 : La lune affamée (The Hungry Moon)
  • 1988 : Envoûtement (The Influence)
  • 1989 : Images anciennes (Ancient Images)
  • 1990 : Soleil de minuit (Midnight Sun)
  • 1990 : Needing Ghosts
  • 1991 : Spirale de malchance (The Count of Eleven)
  • 1993 : The Long Lost
  • 1995 : The One Safe Place
  • 1996 : The House on Nazareth Hill
  • 1998 : The Last Voice They Hear
  • 2000 : Des enfants silencieux (Silent Children)
  • 2001 : Pact of the Fathers
  • 2003 : The Darkest Part of the Woods
  • 2004 : The Overnight
  • 2006 : Secret Stories
  • 2007 : Grin of the Dark

Lien externe[modifier | modifier le code]