Ymir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ymir (homonymie).
Ymir est tué par les fils de Bur.

Dans la mythologie nordique, Ymir aussi nommé Aurgelmir, Brímir ainsi que Bláinn, est un géant et la première créature vivante. Au sens métaphorique, Ymir peut être vu comme étant l'univers vierge.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom Ymir provient de l'indo-européen *ymmó- (« jumeau »), germanique *umijaz. Ce théonyme est à rapprocher des noms de Remus et de Romulus de l'histoire romaine ou encore du dieu indo-iranien Yama. Différentes légendes indo-européennes mettent en scène le sacrifice du jumeau par son frère pour créer l'humanité[1].

Légende[modifier | modifier le code]

Audhumla nourrissant Ymir et créant Búri.

Ymir, le fondateur de la race des jötnar, ainsi qu'une figure importante dans la cosmogonie nordique, se forma de la glace de Niflheim, où celui-ci touchait à la chaleur de Muspellheim et fondait. Des géants sortirent du corps d'Ymir pendant qu'il dormait, de ses aisselles surgirent un homme et une femme, tandis que de ses jambes naissait un fils.

Ymir vivait du lait de la vache Audhumla qui avait quatre pis. Celle-ci léchait le givre et le sel dont Ymir était couvert, formant ainsi Búri, le père de Bur, père lui-même d'Odin de Vili et de .

Dans le mythe de la création, Odin, exaspéré par la brutalité d'Ymir, le tua et le jeta dans le Ginnungagap (« le gouffre béant »). Le déluge causé par son sang fut si grand qu'il tua tous les géants, à part le petit-fils de Ymir (Bergelmir, fils de Þrúðgelmir) et sa femme. Odin et ses frères utilisèrent le corps d'Ymir pour créer la Terre ; sa chair remplit Ginnungagap, ses cheveux devinrent des arbres, son sourcil devint Midgard, et ses os se changèrent en montagnes. De même, ses dents et les fragments de ses os devinrent les rochers, et son sang donna naissance aux rivières, aux lacs, aux étangs et à la mer. Son crâne forma le ciel, qui reposait sur quatre nains, son cerveau devenant les nuages, et les asticots de la chair engendrèrent la race des nains.

Liens avec d'autres mythologies[modifier | modifier le code]

  • Ymir est apparenté à Yama dans l'Hindouisme.
  • Comme souvent en mythologie, des connexions existent entre mythes. En l'occurrence, l'histoire de la Création scandinave a de fortes similarités avec son équivalent grec (voir Cronos).

Notes[modifier | modifier le code]

  1. In Search of the Indo-Europeans, Mallory, 1987, p. 140.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :