Xert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Xert
Chert
Blason de XertChert
Héraldique
Drapeau de XertChert
Drapeau
Vue aérienne de Xert.
Vue aérienne de Xert.
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Communauté valencienne Communauté valencienne
Province Province de Castellón Province de Castellón
Comarque Baix Maestrat
District judic. Vinaròs
Maire
Mandat
José Rosendo Segarra Ferreres (PP)
Depuis 2011
Code postal 12360
Démographie
Gentilé Xertolí, xertolina
Population 862 hab. (2013)
Densité 10 hab./km2
Géographie
Coordonnées 40° 31′ 12″ N 0° 09′ 52″ E / 40.519933, 0.164537 ()40° 31′ 12″ Nord 0° 09′ 52″ Est / 40.519933, 0.164537 ()  
Altitude 470 m
Superficie 8 251 ha = 82,51 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Communauté valencienne

Voir sur la carte administrative de Communauté valencienne
City locator 14.svg
Xert
Chert

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Xert
Chert

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Xert
Chert
Liens
Site web www.xert.es

Xert, en valencien, ou Chert, en castillan (dénomination officielle bilingue depuis le 2 décembre 1992[1]), est une commune d'Espagne de la province de Castellón dans la Communauté valencienne. Elle est située dans la comarque du Baix Maestrat.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle est située en la haute vallée de la rambla de Cervera, dans le secteur occidental de la comarque. Elle est essentiellement montagneuse, dominée par la Redona, la Moleta et la Mola Murada o Tormassal, . Dans cette dernière sont exploitées des carrières de marbre jaspé.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Sur le territoire de Chert se trouve le hameau de Anroig.

Localités limitrophes[modifier | modifier le code]

Le territoire de Xert est voisin des localités suivantes: Morella, Vallibona, Canet lo Roig, La Jana, San Mateo et Catí, toutes dans la province de Castellón.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le vieux Xert.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Parti Qualité
1979-1983 Vicente Beltrán Valdés UCD -
1983-1987 Vicente Beltrán Valdés AP-PDP-UL-UV -
1987-1991 Germinal Calvet Pla PDP-CV -
1991-1995 Vicente Beltrán Valdés PP -
1995-1999 Vicente Beltrán Valdés PP -
1999-2003 Vicente Beltrán Valdés PP -
2003-2007 Fernando Beltrán Jovaní PP -


Démographie[modifier | modifier le code]

Elle avait environ 400 habitants en 1523; 700 en 1735; 2.650 en 1900, pour descendre jusqu'à 997 en 1994.

Évolution démographique
1990 1992 1994 1996 1998 2000 2002 2004 2005
1.090 1.030 997 938 920 894 895 896 914

Économie[modifier | modifier le code]

Elle est basée sur l'agriculture et l'élevage.

Monuments et sites[modifier | modifier le code]

Église ancienne

Monuments religieux[modifier | modifier le code]

  • Ancienne église. La vieille église, avec l'ancien cimetière adossé, le presbytère et toute l'antique structure du village forment un ensemble d'un grand intérêt qui conserve la structure des vieilles murailles, mais est aujourd'hui dans un triste état d'abandon.
  • Église Paroissiale de la Asunción. Du XIIIe siècle et rénovée au XVIIe.
  • Ermitage de Sant Marc.

Monuments civils[modifier | modifier le code]

  • Murailles et château. Le château qui était construit à la place qu'occupe l'ancienne église, ainsi que les fortifications du village, sont d'origine arabe. Il passa au pouvoir des chrétiens en 1233. Le maître de l'Ordre de l'Hôpital en avait pris possession, par donation anticipée de Ramón Berenguer IV, donation respectée par Jacques Ier le Conquérant.
  • Torres (Tours). Dans Chert se trouvent plusieurs tours qui permattaient la défense du village: Tour d'En Molinar, Tour San Marcos, Tour d'En Roig, Tour de Pepo.
  • Four Médiéval.
  • Els Porxes. Portail qui date de 1609.
  • Palacio de los Condes de Pestagua (Palais des Comtes de Pestagua). Ses constructeurs et propriétaires étaient les Felié. Cet édifice se compose de deux parties différenciées. Une est celle connue comme la maison du "metge García" (médecin Garcia) et l'autre est la plus monumentale et grandiose. Elle a subi il y a quelques années des interventions malheureuses sur sa façade de pierre de taille, qui sont en partie corrigées actuellement.

Sites[modifier | modifier le code]

Fuente del Auvelló.
  • Paraje y Fuente del Molinar. Il y a une buvette.
  • Pinaret del Polideportivo. Zone de pique-nique.
  • Fuente del Auvelló. À côté de la fontaine se trouve le retable en céramique dédié à San Marcos.

Fêtes locales[modifier | modifier le code]

  • Sant Marc. Se célèbre le samedi avant ou après le 25 avril, en l'honneur de San Marcos. Pèlerinage à l'ermitage de Sant Marc de la Barcella le matin, où on célèbre une messe pour los paroissiens. Dégustation des fougasses typiques. Repas des associations. Lâcher de vaches dans les rues de la ville. Toro emboulé. Orchestre et fête nocturne.
  • Fêtes d'Août. Se célèbrent du 14 au 24 août, en l'honneur de la Vierge de l'Assomption et Saint Roch.
  • Xofers. charivari nocturne pour que personne ne puisse s'endormir depuis l'intervention de l'orchestre de la nuit précédente. Tee-shirts commémoratifs. Chocolats. Lâcher de vaches dans les rues de la ville. Repas des associations. Fête de l'eau. Filades vers la place de toros. Orchestre et fête nocturne.
  • San Vicente Ferrer.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Varaciones de los municipios de España desde 1842, Ministerio de administraciones públicas,‎ octobre 2008, 364 p. (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]