Wynand Malan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Wynand Malan (né le ) est un homme politique d'Afrique du Sud, issu de la communauté afrikaner.

Il est un des nombreux descendants de huguenots français et est issu d'une famille nationaliste de Port Elizabeth. Son père était un des membres du mouvement crypto-nazi Ossewa Brandwag (sentinelles des chars à bœufs) durant la Seconde Guerre mondiale et interné à ce titre.

Juriste, Wynand Malan entre en politique en se faisant élire en 1977, député de Randburg (Transvaal) sous les couleurs du Parti national (NP).

Partisan de l'aile réformatrice du NP, il juge Pieter Botha trop timoré sur ses réformes constitutionnelles du début des années 80. Il critique l'état d'urgence et réclame des transformations radicales.

En 1987, il se présente sous l'étiquette « indépendant » et est réélu. Convaincu de l'échec de l'apartheid, il crée alors son propre mouvement, le parti indépendant prônant un État centralisé et le contrôle étroit de l'économie.

Contre toute attente, il s'entend avec les partis d'oppositions libérales favorables à la décentralisation et à l'économie de marché pour former le parti démocratique en 1989. En 1990, il démissionne de son siège de député de Randburg et apporte son soutien à Marthinus van Schalkwyk, candidat du parti national, pour lui succéder.

Membre de la troïka dirigeante du DP jusqu'en 1994, il siègera ensuite à la commission vérité et réconciliation présidée par Desmond Tutu enquêtant sur les crimes commis au nom de l'apartheid.