Raymond Briggs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Briggs.

Raymond Redvers Briggs (né le 18 janvier 1934) est un illustrateur, dessinateur et écrivain anglais. Il est surtout connu pour son œuvre Le Bonhomme de neige, adaptée en un dessin animé (1982) qui est diffusé chaque année durant le temps des Fêtes par la télévision britannique[1].

Jeunesse, formation et début de carrière[modifier | modifier le code]

Raymond Briggs est né à Wimbledon (Londres), d'Ethel et d'Ernest Briggs, respectivement femme de chambre et laitier. Il fréquente la Rutlish School (en), qui est, à l'époque, une grammar school. Dès son plus jeune âge, il développe un intérêt pour le dessin. Malgré les réticences de son père, il entame des études de peinture au Wimbledon College of Art (en) et de typographie au Central Saint Martins College of Art and Design de 1949 à 1953[2].

De 1953 à 1955, il est conscrit au Royal Corps of Signals à la garnison de Catterick (en), où il est draughtsman (en)[3]. Il retourne par la suite à l'étude de la peinture, cette fois à la Slade School of Fine Art, dont il est diplômé en 1957.

Après quelque temps à pratiquer son art, il devient un illustrateur professionnel et se spécialise en littérature d'enfance et de jeunesse. En 1961, il enseigne l'illustration au Brighton School of Art (en), enseignement qu'il poursuivra jusqu'en 1986[2],[4].

En 1958, il illustre Peter and the Piskies: Cornish Folk and Fairy Tales (en), une anthologie de contes de fée réalisée par Ruth Manning-Sanders et publiée par Oxford University Press.

Années 1970 et 1980[modifier | modifier le code]

Au début des années 1970, il perd ses parents[réf. souhaitée]. En 1973, sa femme Jean, souffrant de schizophrénie, meurt de leucémie[réf. souhaitée].

Il publie ses premiers travaux majeurs tels Father Christmas (en) (1973), Father Christmas Goes on Holiday (1975) et Fungus the Bogeyman (en) (1977). Ces derniers sont sous forme de comics, ce qui diffère de la forme classique séparant les illustrations du texte. S'inspirant de sa dernière œuvre Fungus the Bogeyman[trad 1],[5], Briggs crée Le Bonhomme de neige (1978), qui ne contient aucun mot et est illustré entièrement au crayon[6]. Le Bonhomme de neige devient l'œuvre la plus connue de Briggs lorsqu'elle est adaptée en 1982 en dessin animé, diffusé depuis chaque année à la télévision britannique.

Par la suite, Briggs continue à développer ses travaux dans le même format, créant cependant plus de contenu pour adultes. Il publie ainsi Gentleman Jim (1980), Quand souffle le vent (1982) et The Tin-Pot Foreign General and the Old Iron Woman (en) (1984).

Années 1990 et 2000[modifier | modifier le code]

En 1993, Briggs est reconnu comme le The Children's Author of the Year par le British Book Awards (en). En 1999, sa nouvelle Ethel and Ernest (en) remporte le Best Illustrated Book du même organisme.

En 2008, il vit dans une petite maison de Westmeston, dans le Sussex, et continue d'écrire et de dessiner[7],[8].

Sélection d'œuvres[modifier | modifier le code]

Adaptations[modifier | modifier le code]

(1982) Sony Video Software: 50QS 4011(Betamax)/50ZS 4011(VHS)
(2006) DVD NR, UPC 043396164369, réalisateur : Diane Jackson, approx. 29 minutes
The Snowman (1993) 29 min; et
Father Christmas (1997) 25 min

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Briggs a remporté de nombreux prix[9],[5], dont notamment :

  • 1966 : la Kate Greenaway Medal, pour The Mother Goose Treasury
  • 1973 : la Kate Greenaway Medal, pour Father Christmas
  • 1977 : le Francis Williams Award for Illustration du Victoria and Albert Museum, pour Father Christmas
  • 1979 : le Boston Globe-Horn Book Award
  • 1979 : le Silver Pen Award, en Hollande
  • 1982 : le Children's Rights Workshop Other Award
  • 1982 : le Francis Williams Award for Illustration pour The Snowman
  • 1992 : le Kurt Maschler Award pour The Man
  • 1992 : le Children’s Author of the Year du British Book Awards
  • 1998 : le Illustrated Book of the Year du British Book Awards, pour Ethel and Ernest
  • 2001 : le Nestlé Smarties Book Prize Silver Award, pour Ug

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) « For two years I worked on Fungus, buried amongst muck, slime and words, so... I wanted to do something which was clean, pleasant, fresh and wordless and quick. »

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en)Anita Silvey (éditeur), The Essential Guide to Children's Books and Their Creators, ISBN 0-618-19082-1
  • (en) Barbara Baker, The Way We Write, Londres, Continuum,‎ 2006 (ISBN 0826491227, lire en ligne)
  • (en) D. Martin, « Raymond Briggs », The Telling Line,‎ 1989, p. 227-242

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]