Microgravité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec micropesanteur.

La microgravité, dans le domaine de l'astronautique, est l'état d'un corps tel que l'ensemble des forces d'origine gravitationnelle auxquelles il est soumis possède une résultante très faible par rapport à la pesanteur à la surface de la Terre[1].

La microgravité caractérise un point de l'espace où les forces de gravitation ont un effet très faible, soit parce qu'il se trouve très éloigné de tout corps massif, soit parce que les influences gravitationnelles de plusieurs corps massifs s'y compensent presque exactement (par exemple en un point de Lagrange). La microgravité ne peut pas se produire au voisinage de la Terre.

Microgravité et micropesanteur[modifier | modifier le code]

On emploie souvent, à tort, le terme microgravité à la place d'impesanteur ou de micropesanteur. Ces notions sont pourtant très différentes : elles décrivent l'état d'un corps pour lequel les forces gravitationnelles et inertielles ont une résultante nulle ou presque nulle. L'impesanteur ou la micropesanteur dépend donc à la fois du mouvement du corps et du point de l'espace où il se trouve, alors que la microgravité ne dépend que du point où il se trouve. Un objet en chute libre ou en orbite autour de la Terre peut être en état d'impesanteur mais pas de microgravité. Un astronaute à bord de la Station spatiale internationale se trouve dans un état de micropesanteur du fait du fait du mouvement de la station spatiale en chute libre autour de la Terre (sa vitesse lui permet de ne jamais percuter la Terre), mais la gravité est pratiquement identique à celle ressentie à la surface de la Terre (cf tableau ci dessous).

Gravité en différents points de l'espace[modifier | modifier le code]

Lieu Source de la gravité Total Microgravité ?
Terre Soleil reste de la Voie lactée
Surface de la Terre 9.81 m/s2 6 mm/s2 200 pm/s2 = 6 mm/s/année 9.81 m/s2 Non
Orbite basse 9 m/s2 6 mm/s2 200 pm/s2 9 m/s2 Non
200000 km de la Terre 10 mm/s2 6 mm/s2 200 pm/s2 jusqu'à 12 mm/s2 Oui
6 millions km de la Terre 10 μm/s2 6 mm/s2 200 pm/s2 6 mm/s2 Oui
3,7 milliards km de la Terre 29 pm/s2 10 μm/s2 200 pm/s2 10 μm/s2 Oui
0,1 année-lumière de la Terre 400 am/s2 200 pm/s2 200 pm/s2 jusqu'à 400 pm/s2 Oui

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Droit français : arrêté du 20 février 1995 relatif à la terminologie des sciences et techniques spatiales (voir sur Legifrance).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]