Vatnajökull

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vatnajökull
Vue aérienne du Vatnajökull.
Vue aérienne du Vatnajökull.

Pays Drapeau de l'Islande Islande
Régions Austurland, Norðurland eystra, Suðurland
Massif Hautes Terres d'Islande
Type Calotte glaciaire
Superficie 8 300 km2
Coordonnées 64° 19′ 49″ N 16° 34′ 02″ O / 64.3303, -16.5673 ()64° 19′ 49″ N 16° 34′ 02″ O / 64.3303, -16.5673 ()  

Géolocalisation sur la carte : Islande

(Voir situation sur carte : Islande)
Vatnajökull

Le Vatnajökull est la plus grande calotte glaciaire d'Islande. C'est aussi, si on exclut la calotte glaciaire de l'île Severny en Nouvelle Zemble, la plus volumineuse d'Europe et la deuxième plus vaste après l'Austfonna. Situé dans le Sud-Est de l'Islande, il est entièrement inclus dans le parc national du Vatnajökull. Quelques volcans se trouvent sous la glace comme le Grímsvötn ou le Bárðarbunga et sont responsables de jökulhlaups, des inondations brutales provoquées par la fonte de la glace.

Toponyme[modifier | modifier le code]

En islandais, vatna est le génitif pluriel de vatn, « lac » ; jökull signifie « glacier ». Vatnajökull signifie ainsi « glacier des lacs » ; le terme se prononce [ˈvaʰtnaˌjœːkʏtl̥] en islandais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Vue de la surface du Vatnajökull.

D'une superficie de 8 300 km2[1], soit plus de 95 % de celle de la Corse, le Vatnajökull couvre 8 % de la superficie de l'Islande. Son épaisseur maximale est d'environ 1 000 mètres. Sous le glacier se trouvent un certain nombre de volcans dont certains sont actifs comme l'Öræfajökull, au sud, qui inclut le point culminant de l'Islande, ou le Kverkfjöll, au nord, ou encore le Grímsvötn et le Bárðarbunga, au nord-ouest, recouverts par des lacs sous-glaciaires.

En 2006, le parlement islandais a décidé de créer le parc national du Vatnajökull. Celui-ci est entré en vigueur le . Il couvre une superficie de 15 000 km2, incluant en totalité le Vatnajökull, soit 15 % du territoire islandais, ce qui en fait le plus grand parc national du pays mais aussi d'Europe[2].

En islandais, Vatnajökull signifie « glacier des lacs » et s'est appelé dans le passé Klofajökull (« glacier fendu » faisant sans doute référence à une période de moindre extension où il était divisé en deux calottes).

Histoire[modifier | modifier le code]

Vers le IXe siècle, au moment de la colonisation de l'Islande par les Vikings, la superficie du Vatnajökull était plus petite qu'actuellement ; la montagne des Esjufjöll se trouvait ainsi en dehors du glacier.

Pendant le petit âge glaciaire, du XIIIe siècle jusqu'au début du XXe siècle, le Vatnajökull s'étend mais il a depuis perdu une partie de sa superficie. Le réchauffement climatique et l'activité volcanique seraient les deux principales causes de retrait. En 1996, une éruption du Grímsvötn a provoqué un jökulhlaup du Skeiðará par la libération soudaine de poches d'eau formées par la fonte de la glace sous la chaleur de la lave.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]