Austfonna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Austfonna
Image satellite de Nordaustlandet avec le Vestfonna (à gauche) et le Sørfonna (en bas) relié à l'Austfonna (en haut à droite).
Image satellite de Nordaustlandet avec le Vestfonna (à gauche) et le Sørfonna (en bas) relié à l'Austfonna (en haut à droite).
Carte du glacier.

Pays Drapeau de la Norvège Norvège
Territoire Svalbard
Massif Nordaustlandet
Type Calotte glaciaire
Superficie 8 492 km2
Altitude du front glaciaire 0 m (2010)
Coordonnées 79° 45′ N 24° 30′ E / 79.75, 24.5 ()79° 45′ N 24° 30′ E / 79.75, 24.5 ()  

Géolocalisation sur la carte : Svalbard

(Voir situation sur carte : Svalbard)
Austfonna

L'Austfonna est une calotte glaciaire de Norvège située sur Nordaustlandet, une île du Svalbard. Par sa superficie de 8 492 km2, l'Austfonna est la plus grande calotte glaciaire d'Europe avant le Vatnajökull en Islande et la septième du monde.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Austfonna est un terme norvégien signifiant littéralement « glacier de l'Est » : aust signifie « Est » et fonna est un synonyme de bre qui désigne un glacier.

Autrefois, l'Austfonna était appelé East Ice en anglais, Groote Ys Berg et Öst-isen en norvégien.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'Austfonna recouvre la partie orientale de Nordaustlandet, une île située dans le Nord-Est du Svalbard, un archipel norvégien situé dans l'océan Arctique. D'une superficie de 8 492 km2, ce qui en fait la plus grande calotte glaciaire d'Europe avant le Vatnajökull en Islande et la septième du monde, cette calotte glaciaire à un volume de 1 900 km3, une épaisseur maximale de 560 mètres et une altitude maximale de 800 mètres. Sa base est située en grande partie sous le niveau de la mer. Son front glaciaire, interrompu seulement par de très rares affleurements rocheux, mesure 180 kilomètres de longueur.

Sa surface est faiblement marquée par des crevasses. Durant l'été, l'eau de fonte ruisselle à sa surface sous la forme de bédières qui peuvent former des cascades lorsqu'elles arrivent au front glaciaire. Ce dernier produit par vêlage les plus grands icebergs du Svalbard.

Ce glacier est régulièrement étudié par les scientifiques en particulier dans le cadre de la climatologie.