Víctor Hugo Montaño

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Montano.
Víctor Hugo Montaño
Montano Montpellier 2013.JPG
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Montpellier HSC
Numéro 29
Biographie
Nom Victor Hugo Montaño Caicedo
Nationalité Drapeau : Colombie Colombien
Drapeau : France Français
Nat. sportive Drapeau : Colombie Colombien
Naissance 1er mai 1984 (30 ans)
Lieu Cali (Colombie)
Taille 1,78 m (5 10)
Poste Attaquant
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2002-2004 Drapeau : Colombie CD Los Millonarios 0440(6)
2004-2005 Drapeau : France FC Istres 035 0(2)
2005-2010 Drapeau : France Montpellier HSC 180 (48)
2010-2013 Drapeau : France Stade rennais 087 (22)
2013- Drapeau : France Montpellier HSC 028 (6)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2003 Drapeau : Colombie Colombie -20 ans 06 (2)
2011 Drapeau : Colombie Colombie 01 (0)[1]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 15 fevrier 2014

Víctor Hugo Montaño, né le 1er mai 1984 à Cali (Colombie), est un footballeur franco-colombien, qui évolue au poste d'attaquant au Montpellier HSC. Au cours de sa carrière, il évolue successivement au CD Los Millonarios, au FC Istres, à Montpellier HSC et au Stade rennais, ainsi qu'en équipe de Colombie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Dernier né de cinq enfants, Víctor Hugo Montaño est le frère de Jhonnier Montaño, qui dispute la Copa América 1999 avec l'équipe de Colombie, et qui passe par le Parme Football Club. Sa mère est femme au foyer, et son père professeur de mathématiques[2].

Vivant en France depuis 2004, et souhaitant y demeurer, il obtient la nationalité française le 29 novembre 2012. Marié, il est le père d'une petite fille[2].

En club[modifier | modifier le code]

Après des débuts intéressants dans un club colombien, le CD Los Millonarios, il est repéré par un agent français, qui lui propose de rejoindre la France[2]. Il y arrive lors de la saison 2004-2005 pour jouer au FC Istres, club fraîchement promu en Ligue 1. Son efficacité est faible, avec seulement 2 buts en 33 matches. À la suite de la relégation du FC Istres, il est recruté par le Montpellier HSC, club de Ligue 2.

Ses statistiques avec ce club sont moyennes, avec 0,22 buts par match, mais il montre une progression constante au cours des saisons (1 but la première saison, puis 5, 6 et enfin 15 lors de la saison 2008-2009). Sa position de 2e meilleur buteur de Ligue 2 et de meilleur buteur de son club en 2008-2009 lui vaut des convoitises de nombreux clubs de Ligue 1 ainsi que de certains clubs étrangers.

Le 29 mai 2009, Montaño monte avec Montpellier en Ligue 1. Le 29 août, il marque son premier but en Ligue 1 face à Nice lors de la 4e journée. Finalement, il est l'un des principaux artisans de la saison exceptionnelle du club promu, qui termine cinquième du championnat de France et se qualifie pour la Ligue Europa, en étant le meilleur buteur de l'équipe (11 réalisations).

Le 29 juin 2010, il s'engage pour quatre saisons avec le Stade rennais FC[3] pour un montant de 6,5 M€ [4]. Après avoir été privé du premier match de la saison pour suspension, il joue son premier match sous les couleurs rennaises face à Nancy, ouvrant dans la foulée son compteur de buts et de passes décisives avec le Stade rennais. Le Colombien signe son premier doublé avec le Stade rennais le 9 janvier 2011 contre l'AS Cannes (national), match que l'équipe remporte 7-0. À l'issue de la saison 2010-2011, il termine meilleur buteur du club breton avec 9 buts en championnat.

Le 7 août 2013, Montaño signe un nouveau contrat de 3 ans avec son ancien club, le Montpellier HSC, qui verse une indemnité de 800 000 € au Stade rennais.

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

En 2003, il dispute la Coupe du monde des moins de 20 ans avec la Colombie. Titulaire durant toute la compétition, il marque deux buts. La Colombie s'incline en demi-finale face au Brésil (0-1). Suspendu, Montaño ne participe pas à la petite finale remportée par la Colombie devant l'Argentine[5].

Le 29 décembre 2008, il participe néanmoins à un match amical disputé par l'équipe nationale colombienne face à la Catalogne, sélection régionale non reconnue par la FIFA[6]. Avant un match amical disputé par la Colombie face à l'Espagne le 9 février 2011, il est d'abord convoqué par son sélectionneur Hernán Darío Gómez avant d'être retiré de sa liste au motif qu'il revenait tout juste de blessure[7]. Fin mars 2011, il est enfin sélectionné sous les couleurs colombiennes. Pour son premier match, il ne marque pas mais participe à une victoire de son équipe, en tant que titulaire.

Carrière[modifier | modifier le code]

Statistiques de Víctor Hugo Montaño au 29 mai 2013[8]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Colombie Colombie Total
Division M B M B M B C M B M B M B
2004 - 2005 Drapeau de la France FC Istres 1 33 2 1 0 1 0 - - - - - 35 2
2005 - 2006 Drapeau de la France Montpellier HSC 2 33 1 6 4 3 0 - - - - - 42 5
2006 - 2007 Drapeau de la France Montpellier HSC 2 26 5 2 0 2 1 - - - - - 30 6
2007 - 2008 Drapeau de la France Montpellier HSC 2 29 6 2 0 2 2 - - - - - 33 8
2008 - 2009 Drapeau de la France Montpellier HSC 2 35 15 0 0 3 2 - - - - - 38 17
2009 - 2010 Drapeau de la France Montpellier HSC 1 36 11 1 1 0 0 - - - - - 37 12
2010 - 2011 Drapeau de la France Stade rennais 1 32 9 2 2 1 0 - - - 1 0 36 11
2011 - 2012 Drapeau de la France Stade rennais 1 29 6 3 0 1 0 C3 8 4 - - 41 10
2012 - 2013 Drapeau de la France Stade rennais 1 10 1 0 0 1 0 - - - - - 11 1
2013 - 2014 Drapeau de la France Montpellier HSC 1 - - - - - - - - - - - 0 0
Total sur la carrière 263 56 17 7 14 5 - 8 4 1 0 303 72

Palmarès[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de Montaño sur national-football-teams.com
  2. a, b et c « Le footballeur colombien Victor Hugo Montaño est devenu Français », sur ouest-france.fr,‎ 29 novembre 2012 (consulté le 29 novembre 2012)
  3. « Apam, Mandjeck, Carrasso et Montaño sont Rennais ! », sur staderennais.com,‎ 29 juin 2010 (consulté le 29 juin 2010)
  4. http://www.transfermarkt.de/en/statistiken/wettbewerbe/transfers.html
  5. « Statistiques de Víctor Hugo Montaño », sur fifa.com (consulté le 24 juillet 2010)
  6. David Thomas, « Montaño : « Qu'on se bouge et qu'on soit efficace » », Le Foot Rennes, août 2010, p. 7
  7. « Victor Montano : « une année assez difficile » », sur staderennais.com,‎ 11 février 2011 (consulté le 12 février 2011)
  8. Statistiques de Víctor Hugo Montaño sur footballdatabase.eu

Sur les autres projets Wikimedia :