Urban Legend

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Urban Legend (homonymie).

Urban Legend

Titre original Urban Legend
Réalisation Jamie Blanks
Scénario Silvio Horta
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Horreur
Thriller
Sortie 1998
Durée 99 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Urban Legend est un film d'horreur américain réalisé par Jamie Blanks sorti le 25 septembre 1998 aux États-Unis et le 17 mars 1999 en France.

Il s'agit du premier film de la trilogie Urban Legend.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Les étudiants de l'université de Pendleton suivent assidûment les cours consacrés aux légendes urbaines qui évoquent des histoires terrifiantes dont on ignore l'origine.
Lorsqu'une étudiante se fait violemment assassiner dans sa voiture par un inconnu, seuls Nathalie Simon et le journaliste Paul croient à l'existence d'un tueur en série qui tue selon des légendes urbaines. Mais lorsque l'un de ses amis disparaît, personne ne croit Nathalie qui l'a vu mourir sous ses yeux, pendu à un arbre au-dessus de sa voiture, comme dans la célèbre légende urbaine. Ce n'est qu'après la mort affreuse de sa colocataire que ses soupçons sur l’existence d'un tueur se confirment…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Récompense[modifier | modifier le code]

En 1999, Alicia Witt a été nommée aux Saturn Awards dans la catégorie meilleure jeune actrice.

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Brad Dourif fait un caméo (non crédité) dans le rôle du pompiste au début du film.
  • Quand Damon (Joshua Jackson) décide de raccompagner Natalie en voiture, au début du film, l'autoradio se met en route : il s'agit du générique de la série Dawson, série dans laquelle jouait Joshua Jackson.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]