Université de Louisville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Université de Louisville
Image illustrative de l'article Université de Louisville
Nom original University of Louisville
Informations
Fondation 1798
Type Université publique
Régime linguistique Anglais
Dotation 680 millions de $[1]
Localisation
Coordonnées 38° 12′ 54″ N 85° 45′ 37″ O / 38.215022, -85.76022338° 12′ 54″ Nord 85° 45′ 37″ Ouest / 38.215022, -85.760223  
Ville Louisville
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau du Kentucky Kentucky
Campus 3
Direction
Président Dr. James R. Ramsey
Chiffres clés
Personnel 3 875
Étudiants 23 915
Undergraduates 15 103
Postgraduates 8 812
Divers
Affiliation Atlantic Coast Conference
Site web www.louisville.edu/

Géolocalisation sur la carte : Kentucky

(Voir situation sur carte : Kentucky)
Université de Louisville

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Université de Louisville

L'université de Louisville (University of Louisville aussi nommée U of L) est une université publique américaine située dans la ville de Louisville, dans le Kentucky. L'université est également un important centre de recherches dans la région[2].

Le centre de recherches médicales de l’université est une référence aux États-Unis et des découvertes comme le premier vaccin contre le cancer HPV provient de là[3]. La première transplantation complète au monde d’un cœur artificiel s’est aussi opérée dans l'université[4] tout comme la première transplantation d'une main[5].

L'université est également connue pour ses équipes sportives nommées Cardinals. Elle accueille des étudiants provenant de 118 des 120 comtés du Kentucky[6], de tous les États du pays et de 116 pays à travers le monde[7]. Environ 80 % des étudiants proviennent de l’État du Kentucky. Le reste provient en grande partie de l’État voisin de l’Indiana. Les 116 pays sont représentés dans l'ordre du nombre d'étudiants par le Panamá, la Chine, l'Inde, l'Égypte et le Canada.

Cursus[modifier | modifier le code]

Centre de recherche Belknap terminé en 2005

L'université offre des diplômes de bachelier dans 70 domaines, des diplômes de masters dans 78 domaines et de doctorats dans 22 domaines. Les critères d’admission sont considérés comme très rigoureux et sélectifs[8].

Ses écoles de commerce, de chirurgie dentaire et de droit sont classées parmi les meilleures écoles du pays. Les études d'ingénierie et musicales sont également renommées dans le pays.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'université a été fondée en 1798[9], lorsque l'assemblée générale du Kentucky décida d'implanter un établissement d'enseignement supérieur dans la toute nouvelle ville de Louisville, sur un terrain de 24 km2.

Le 3 avril 1798, des fonds furent levés pour lancer l'école alors connue sous le nom de Jefferson Seminary. L'école ouvrit seulement en 1813, en proposant des cours secondaires. L'école dut néanmoins fermer ses portes en 1829[10]. En 1837, le conseil municipal de Louisville fonda l'institut médical de Louisville.

L'école d'ingénieurs J.B. Speed School of Engineering

En 1846, l'institut de médecine fusionna avec le Louisville Collegiate Institution et une école de droit fut également créée. D'autres facultés apparurent rapidement au XXe siècle en ingénierie, en chirurgie dentaire, en musique, en aide sociale…

En 1931, l'université fusionna avec l'école pour noirs Louisville Municipal College dans un but de déségrégation, mais ce n'est qu'en 1951 que le collège fusionna réellement avec le reste des entités. Dans la seconde moitié du XXe siècle, des facultés de commerce, d'éducation et d'administration virent le jour.

L'université était à ce jour une université privée et ce n'est qu'au début des années 1960 que des discussions prirent forme pour en faire une université publique. Elle ne devint publique qu'en 1970 grâce à la poussée de l'ancien étudiant de l'université, devenu gouverneur du Kentucky, Louie Nunn[11]. L'université maintenant publique souffrit au début quelque peu du manque de fonds. Des facultés en infirmerie et en administration publique apparurent toutefois.

John Shumaker devint président de l'université en 1995 et il put lever d'énormes fonds en faveur de l'université. En 1997, des infrastructures sportives furent ajoutées près des campus. Le taux de rétention a depuis augmenté et des bâtiments dans le domaine des nanotechnologies et de la recherche médicale ont été ajoutés.

Facultés[modifier | modifier le code]

Medical Research Tower

L'université est aujourd'hui composée de 12 facultés :

Campus[modifier | modifier le code]

L'université possède trois campus.

Belknap Campus[modifier | modifier le code]

Le planétarium Rauch

Acquis en 1923, le Belknap Campus (prononcé "Bel-nap" sans le K) est le campus principal de l'université. Il se trouve à environ 5 km du centre ville à proximité du Old Louisville. Il abrite sept des douze facultés. Les plus grands bâtiments (11 étages) du campus sont les University Tower et Unitas Tower[12].

Health Sciences Center[modifier | modifier le code]

Le second campus abrite la majorité des infrastructures médicales de l'université. Il est situé à proximité de trois hôpitaux et il abrite les cinq dernières facultés. Il s'agit du bâtiment d'origine de l'université. Il accueille plusieurs bâtiments dont le Medical Research Tower (14 étages) et un hôpital universitaire (11 étages). La faculté travaille avec les hôpitaux voisins et agit également dans d'autres localités du Kentucky.

Shelby Campus[modifier | modifier le code]

Le Shelby Campus est situé à l'est de Louisville. Il possède trois bâtiments qui proposent des cours du soir et des séminaires.

Fraternités et sororités[modifier | modifier le code]

Horloge de l'Université de Louisville

Sororités[modifier | modifier le code]

Fraternités[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Les Cardinals (rouge et blanc) contre l'équipe des West Virginia Mountaineers au Madison Square Garden, en 2007

Les Cardinals de Louisville ont rejoint l'Atlantic Coast Conference depuis juillet 2014, après 9 ans passé dans la Big East Conference. L'université est surtout connue pour son équipe de basket-ball masculine et pour son équipe de volley-ball féminine. L'équipe de basket rapporte chaque année 18,5 millions de dollars de revenus, grâce au merchandising[13].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Ramsey announces ‘Meeting the Challenge’ celebration :: News :: University of Louisville - dare to be great » (consulté le 13-03-2008)
  2. (en) « Mission statement » (consulté le 13-03-2008)
  3. (en) « Merck, Januvia and Blood Pressure Medicine: Merck Markets Cancer Vaccine Discovered by Louisville Doctors » (consulté le 13-03-2008)
  4. (en) « The implantable artificial heart project » (consulté le 13-03-2008)
  5. (en) www.medscape.com, consulté le 08-03-2008
  6. (en) PDF sur www.louisville.edu, consulté le 13-03-2008
  7. (en) PDF sur www.louisville.edu, consulté le 7-03-2008
  8. (en) www.usnews.com, consulté le 13 juillet 2008
  9. (en) www.louisville.edu, consulté le 13-03-2008
  10. (en) www.lms.jefferson.k12.ky.us consulté le 13-03-2008
  11. (en) www.louisville.edu, consulté le 13-03-2008
  12. (en) « University of Louisville Buildings Once Housed Homeless Children » (consulté le 13-03-2008)
  13. (en) « ESPN - Lawsuit targets NCAA's capping of scholarship costs » (consulté le 13-03-2008)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • John Kleber, The Encyclopedia of Louisville' pp. 902-903, « History of the University of Louisville »

Lien externe[modifier | modifier le code]