Cave Hill Cemetery

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

38° 14′ 44″ N 85° 42′ 57″ O / 38.2456, -85.7158

Entrée du cimetière.

Le Cave Hill Cemetery est un cimetière national dans le style de l'époque victorienne et un arboretum situé à Louisville (Kentucky). Il s'agit du plus grand (120 ha) cimetière de la ville. Le cimetière est listé sur le registre national des lieux historiques depuis 1979. La partie militaire du cimetière fait également partie de ce registre depuis 1998.

Historique[modifier | modifier le code]

Tombe du colonel Sanders.

Cave Hill fut créé en 1848 à l'emplacement d'une ancienne ferme. En 1846, le mayeur Frederick A. Kaye eut l'idée de créer un cimetière décoré dans le style d'un jardin ce qui était populaire à l'époque. Un ingénieur civil du nom d'Edmund Francis Lee fut employé pour dessiner les plans. Les tombes devaient être placées sur les collines alors que les zones basses étaient décorées de lacs et d'étangs. Le cimetière fut ouvert à partir du 25 juillet 1848[1]. À partir de la guerre de Sécession, des terres furent employées pour accueillir des tombes de soldats. En 1888, le terrain fut agrandi et il atteignit sa taille actuelle.

En 2002, le lieu accueillait 120 000 personnes et permettait encore d'en accueillir 22 000. De nombreux hommes politiques y sont enterrés tout comme des soldats confédérés. Parmi les tombes se trouvent celles de quelques personnalités comme :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Goldfield, David R., « Living History: The Physical City as Artifact and Teaching Tool », The History Teacher, vol. 8, no 4,‎ août 1975