Belle of Louisville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

38° 15′ 15″ N 85° 45′ 37″ O / 38.2542, -85.7603 ()

Belle of Louisville

Le Belle of Louisville est un bateau à vapeur qui opère au départ de la ville de Louisville dans le Kentucky. Nommé au départ Idlewild, le bateau fut construit par la James Rees & Sons Company de Pittsburgh, en 1914. Il fut mis en service sur la rivière Allegheny. Construit avec une structure métallique et un pont principal asphalté, le bateau a déjà parcouru d'énormes distances depuis sa mise en service. Le bateau est classé en tant que National Historic Landmark depuis 1989[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

L’Idlewild opérait entre la ville de Memphis et de West Memphis. Il transporta également du coton, du bois et des graines en plus des passagers. Il arriva à Louisville en 1931 où il opérait des voyages entre deux parcs proches de Louisville (Fontaine Ferry Park et Rose Island). Durant la Seconde Guerre mondiale, il fut équipé pour pousser des barges d'essence. Il fut également utilisé comme club de nuit pour les troupes de l'armée américaine stationnées le long du fleuve Mississippi.

Après la guerre, en 1947, le bateau fut vendu à J. Herod Gorsage et il fut renommé Avalon. Il se déplaça alors sur le Mississippi, le Missouri, la Sainte-Croix, l'Illinois, la Kanawha, l'Ohio et la Cumberland. Il s'arrêtait notamment à Omaha, Stillwater, Montgomery et Nashville.

Belle of Louisville[modifier | modifier le code]

Belle of Louisville

En 1962, l'état de l’Avalon était dégradé et il aurait pu tomber totalement en ruine si un juge du comté de Jefferson ne l'avait pas racheté pour la somme de 34 000 dollars. Il revint alors à Louisville, où il fut rebaptisé Belle of Louisville.

La restauration du bateau fut pilotée par l'architecte naval Alan L. Bates. Celui-ci écrivit d'ailleurs un livre sur le bateau et sa restauration en 1964, intitulé Str. Belle of Louisville.

Le design original du bateau fut conservé au maximum. Des pièces en provenance d'anciens bateaux hors services furent utilisées et certaines pièces furent fabriquées sur mesures grâce à d'anciennes photographies. Bien que des moyens de communication modernes aient été ajoutés, le poste de pilotage a gardé son caractère authentique.

Le 30 avril 1963, le Belle fit son grand retour lors d'une course contre le bateau à vapeur Delta Queen. Cette compétition se répète depuis, chaque année, le mercredi précédent le Kentucky Derby lors du Kentucky Derby Festival. Des milliers de spectateurs admirent la course depuis les rives de la rivière Ohio.

Aujourd'hui, le Belle of Louisville est reconnu pour être le plus vieux bateau à vapeur toujours en opération du pays. Depuis 1972, il fait partie du registre national des lieux historiques et est désigné comme National Historic Landmark depuis 1989.

En août 1997, le bateau faillit couler suite à une fuite dans sa coque mais il put être sauvé de justesse par son équipage et celui-ci fut réparé avant de reprendre du service.

Dans la fiction[modifier | modifier le code]

The Belle of Louisville est piloté par une intelligence artificielle dans le roman de Rudy Rucker intitulé Wetware (1988) qui se déroule en 2031 à Louisville.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) National Register of Historic Places, « National Register Information System », National Park Service (consulté le 12-03-2008)