USS America (CV-66)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres navires du même nom, voir USS America.
USS America
Image illustrative de l'article USS America (CV-66)

Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Commandé 25 novembre 1960
Quille posée 9 janvier 1961
Lancement 1er février 1964
Armé 23 janvier 1965
Statut Sabordé le 14 mai 2005
Caractéristiques techniques
Type Porte-avions
Longueur 323,8 m hors tout
Maître-bau 76,8 m hors tout
Tirant d'eau 10,9 m
Tirant d'air 39,5 m
Déplacement 73 300 tonnes
Propulsion 4 turbines à vapeur Westinghouse, 4 hélices
Puissance 280 000 cv (194 MW)
Vitesse 34,5 nœuds (64 km/h)
Caractéristiques militaires
Armement 2 RIM-2 Terrier remplacés par Phalanx CIWS, 2 lance-missiles Sea Sparrow, 2 RIM-116 Rolling Airframe Missile
Aéronefs 85 aéronefs
Rayon d'action 19 300 kilomètres (10 421 nmi)
Autres caractéristiques
Électronique Radars AN/SPS-48 et AN/SPS-49
Contre-mesure AN/SLQ-32
Équipage 3 150 hommes pour le navire
2 480 pour le groupe aérien
Chantier naval Newport News Shipbuilding
Port d'attache Base navale de Norfolk
Indicatif CV-66
Coordonnées 33° 09′ 09″ N 71° 39′ 07″ O / 33.1525, -71.65194444444433° 09′ 09″ Nord 71° 39′ 07″ Ouest / 33.1525, -71.651944444444  

L'USS America (CV-66) était l'un des quatre porte-avions de la classe Kitty Hawk construits pour la Marine des États-Unis dans les années 1960[1]. Mis en service en 1965, il passa la plupart de sa carrière dans l'Atlantique et la Méditerranée, mais réalisa trois déploiements dans le Pacifique lors de la guerre du Viêt Nam. Il a également servi dans les opérations Desert shield et Desert Storm.

L'USS America fut le dernier des porte-avions des États-Unis à ne pas être nommé d'après une personne, et le premier grand porte-avions, depuis l'opération Crossroads en 1946, à être choisi pour devenir une cible lors d'essais d'armes. Il est ainsi sabordé en 2005 au sud-est du cap Hatteras, après quatre semaines de tests, en dépit de manifestations d'anciens membres d'équipage qui voulaient le voir converti en navire musée[2].

Construction et lancement[modifier | modifier le code]

La quille de l'USS America fut posée le 9 janvier 1961 à Newport News, par le chantier naval Newport News Shipbuilding et Dry Dock Corp. Son lancement eut lieu le 1er février 1964, parrainé par l'épouse de l'amiral David L. McDonald (en), chef des opérations navales. Il fut armé au chantier naval de Norfolk le 23 janvier 1965.

blason de lUSS America

Histoire[modifier | modifier le code]

Des avions de combat se préparant à décoller du USS America au cours de l'Opération El Dorado Canyon.

L'aviation navale embarqué par ce navire à participé l'Opération El Dorado Canyon de bombardement de cibles en Libye le 15 avril 1986.

Désarmement et fin[modifier | modifier le code]

Initialement prévu pour subir un programme de prolongation de sa durée de service dans les années 1990, l'USS America fut victime de coupes budgétaires et placé en retraite anticipée par l'US Navy. Il fut désarmé lors d'une cérémonie au chantier naval de Norfolk à Portsmouth (Virginie), le 9 août 1996. Il fut rayé du registre des navires de la marine et fut transféré à la flotte de réserve au Naval Inactive Ship Maintenance Facility (en) de Philadelphie.

L'USS America fut prévu pour être vendu pour démolition. Toutefois, en 2005, il fut choisi pour être la cible d'un exercice de tir réel et une plateforme d'évaluation pour aider à la conception de futurs porte-avions. Il y eut des objections à ce qu'un navire ayant le nom du pays soit délibérément coulé en mer, et un comité d'anciens membres d'équipage et d'autres sympathisants tentèrent, en vain, de sauver le navire comme bateau-musée[2].

l'USS America de retour de son déploiement final le 28 janvier 1996

Le 25 février 2005, une cérémonie pour saluer l' USS America et son équipage eut lieu, en présence d'anciens membres de l'équipage et divers dignitaires. Il quitta Philadelphie le 19 avril 2005 pour effectuer des expériences qui durèrent environ quatre semaines. L'US Navy frappa le porte-avion avec des explosifs conçus pour simuler des attaques de torpilles, de missiles de croisière et une petite attaque à l'embarcation piégée comme celle qui endommagea le destroyer Cole au Yémen en 2000. Après l'achèvement des essais, l'USS America fut sabordé le 14 mai 2005, même si cela ne fut rendu public que six jours plus tard. À l'intérieur du navire se trouvaient encore plus de 200 kg de PCB[3].

En réponse à une requête d'anciens membres d'équipage, en vertu du Freedom of Information Act, l’US Navy publia l'endroit exact où l' USS America a été coulé: 33° 09′ 09″ N 71° 39′ 07″ O / 33.1525, -71.65194, à environ 400 km au sud-est du cap Hatteras. L'épave repose en position verticale en une seule pièce 5 140 m en dessous de la surface de l'Atlantique[4].

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « USS America (CV-66) », sur navysite.de (consulté le 24 mai 2012)
  2. a et b (en) « A Brief history of Aircraft carriers : USS America (CV-66) », sur navy.mil,‎ 2009 (consulté le 24 mai 2012)
  3. (en) Jason Dearen, « Navy's practice of sinking ships raises red flags », sur hamptonroads.com,‎ 2012 (consulté le 25 mai 2012)
  4. (en) « rapport de communication de l'USS Trenton », sur cvn78.com,‎ 2005 (consulté le 25 mai 2012)