Tzatzíki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tzatziki
Le cacik turc

Le tzatzíki ou concombre à la grecque (en grec τζατζίκι, prononcé dzadzíki, parfois écrit jajiki) est un mezzé grec (le tzatzíki) et turc (il se nomme alors djadjik) qui peut être utilisé comme sauce ou comme entrée. Le mot serait dérivé du turc cacık qui désigne une sorte de condiment. La recette turque est souvent plus liquide que la recette grecque. A Chypre, le tzatziki est aussi appelé "talatouri" par les Chypriotes grecs.

Le tzatziki est composé de yaourt épais (de chèvre ou de brebis en Grèce et en Turquie), de concombres (râpé, en purée, ou en fines tranches) préalablement dégorgé de son eau, d'oignons et d'ail (parfois toute une tête d'ail pour un grand bol de tzatziki).

Le tzatziki est généralement assaisonné avec de l'huile d'olive et des herbes telles que la menthe, l'aneth ou le fenouil, auxquels on peut ajouter une cuillerée de vinaigre. On le sert souvent comme entrée, sur un pain pita, accompagné d'olives.

Un plat similaire, appelé djadjik, existe en Irak et en Arménie. On trouve une autre variante, appelée ovdukh, dans le Caucase, où le kéfir remplace le yaourt. Celle-ci peut servir de boisson rafraîchissante en été ou bien être versée sur un mélange de légumes, d'œufs et de jambon, ce qui donne une variante de la soupe russe, okroška.

Le tzatziki peut être comparé à la raïta indienne, qui sert également d'accompagnement à d'autres plats.

Le nom juif sépharade de cette sauce est, du moins en Grèce et en Bulgarie, tarator.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]