Topiques (Aristote)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Topique.

Les Topiques est un ouvrage du philosophe grec Aristote. Il s’agit du cinquième livre de l’Organon, ensemble de traités.

Aristote expose des réflexions dans le domaine de la logique et du raisonnement à la dialectique. Aristote a dédié ses Topiques ainsi qu’une partie du livre Γ de sa Métaphysique. Il y définit le syllogisme, sorte de schéma logique menant à une conclusion à partir de la conjonction de deux propositions considérées comme vraies et aborde le cadre théorique de la dialectique.

Des Topiques, Aristote établit quatre classes de problèmes :

Son élève et successeur Théophraste les réduit à deux :

« On doit considérer Les Topiques comme une œuvre de la jeunesse d’Aristote. […] Contrairement à l’opinion de beaucoup d’interprètes anciens, la logique du probable n’est donc pas un complément de la logique du nécessaire ; elle n’est pas une seconde logique s’appliquant à un domaine où la vérité scientifique ne saurait être atteinte. Elle apparait plutôt comme une sorte d’exercice préparatoire à la théorie de la démonstration et de la science… »

— Traduction Jules Tricot, Les Topiques, introduction, Vrin, pages 8-9[7].

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. ὁρός
  2. γένος
  3. συμβεβηκός
  4. πρὸς ἰδιόν
  5. συμβεβηκός
  6. Essai sur la dialectique de Platon, de Paul Janet, 1855 (chapitre II, p. 121.)
  7. Aristote (trad. J. Tricot), Topiques : Organon V, Vrin, 368 p. (ISBN 2-7116-0019-X, lire en ligne), p. 8-9.