Thiazide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Benzothiadiazine, plus simple des thiazides.

Un thiazide ou benzothiadiazine est un composé organique bicyclique consitué par la fusion entre un noyau de benzène et un noyau de thiadiazine[1]. Les thazides sont considérés en pharmacologie comme une classe de diurétiques[2] souvent utilisés dans le traitement de l'hypertension et des œdèmes

Diurétiques thiazidiques[modifier | modifier le code]

Les diurétiques thiazidiques comme tous les diurétiques ont pour effet d'augmenter la diurèse c'est-à-dire l'élimination de l'eau via les urines.

Le produit de référence est l'hydrochlorothiazide (Esidrex).

À l'origine, les thiazidiques ont été développés pour leur propriété d'inhibition de l'anhydrase carbonique en alternative à l'acétazolamide mais leur effet diurétique s'est révélé supérieur.

Ce sont tous des dérivés sulfamidés.

Produits (DCI et spécialités correspondantes)[modifier | modifier le code]

Mécanisme d'action[modifier | modifier le code]

Après une rapide absorption par voie orale, les thiazidiques sont sécrétés au niveau du tube contourné proximal où ils entrent en compétition avec l'acide urique.

Ils inhibent le cotransporteur Na+/Cl- situé dans la partie initiale du tube contourné distal. À ce niveau, 15 % du Na+ filtré par le glomérule est réabsorbé.

Ainsi, ils augmentent l'excrétion urinaire du sodium et des chlorures et, à un moindre degré, l'excrétion du potassium et du magnésium, accroissant de la sorte la diurèse et exerçant une action antihypertensive.

Le délai de l'apparition de l'activité diurétique est d'environ 2 heures. Cette activité est maximale au bout de 4 heures et se maintient de 6 à 12 heures et jusqu'à 24 heures pour l'indapamide. Leur durée d'action supérieure aux diurétiques de l'anse les rend plus intéressants dans le traitement de l'hypertension artérielle.

L'effet thérapeutique des diurétiques thiazidiques est proportionnel à la dose et la puissance de chacun des produits. Mais au-delà d'une certaine dose, l'effet maximal est le même pour tous les produits. En revanche les effets indésirables continuent d'augmenter : en cas d'inefficacité du traitement, il n'est pas utile, et souvent mal toléré, d'augmenter les doses au-delà des posologies recommandées.

Effets indésirables[modifier | modifier le code]

Ils sont proches de ceux des diurétiques de l'anse qui sont aussi des dérivés sulfamidés.

Indications[modifier | modifier le code]

Contre-indications[modifier | modifier le code]

Utilisation déconseillée[modifier | modifier le code]

  • Grossesse et allaitement
  • Lithium (risque de surdosage car l'excrétion urinaire du Li est diminuée)
  • Sultopride et autres médicaments donnant des torsades de pointe (risque majorée par l'hypokaliémie)
  • AINS (diminution de l'effet diurétique par réduction de la filtration glomérulaire)
  • Digitalique (risque de toxicité majorée par l'hypokaliémie)

Précautions d’emploi[modifier | modifier le code]

L'équilibre hydroélectrolytique et la fonction rénale doivent être surveillés.

  • Fonction rénale : les diurétiques thiazidiques ne sont pleinement efficaces que lorsque la fonction rénale est normale ou peu altérée.(évaluée par la clairance de la créatinine corrigée par la formule de Cockroft pour le sujet âgé)
  • Hyponatrémie : la natrémie doit être contrôlée avant la mise en route du traitement, puis à intervalles réguliers par la suite
  • Hypokaliémie : la déplétion potassique avec hypokaliémie constitue le risque majeur des diurétiques thiazidiques et apparentés
  • Atteinte hépatique : risque d'encéphalopathie hépatique chez l'insuffisant hépatique et le cirrhotique, dans ce cas l'arrêt doit être immédiat.

Divers[modifier | modifier le code]

Le thiazide fait partie de la liste des médicaments essentiels de l'Organisation mondiale de la santé (liste mise à jour en avril 2013)[3].== Notes et références ==