Hypovolémie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hypovolémie
Classification et ressources externes
CIM-10 E86, R57.1, T81.1
CIM-9 276.52
MeSH D020896
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

En médecine, l'hypovolémie désigne un déficit de sang, plus précisément du plasma sanguin, dans le système circulatoire. Il se traduit par une baisse de la pression artérielle et peut mener au collapsus cardio-vasculaire ou choc hypovolémique, qui peut entraîner rapidement la mort si aucun traitement n'est pratiqué.

Symptômes[modifier | modifier le code]

Outre la baisse de la pression artérielle, l'hypovolémie se traduit par une tachycardie, une pâleur de la peau et notamment des lèvres. Le patient se sent également nauséeux, est pris de vertige, a soif et peut perdre connaissance. Les symptômes cliniques peuvent ne pas apparaître jusqu'à une perte de 10 à 20 % du volume sanguin.

Causes[modifier | modifier le code]

Les cas typiques d'hypovolémie sont :

Traitement[modifier | modifier le code]

La rapidité d'intervention est très importante lors d'un choc hypovolémique. En premier lieu il est primordial de remplacer la perte volumique intravasculaire selon la cause. Si le choc hypovolémique est d'origine hémorragique (choc hémorragique donc) il faut essayer d'arrêter au plus vite la perte de sang et compenser la perte sanguine par des liquides intraveineux et si nécessaire par une transfusion sanguine.

Les solutés de remplissage[modifier | modifier le code]

En premier choix, les cristalloïdes comme le sérum physiologique (NaCl 0,9 %) et le liquide de Ringer. Les avantages sont la correction de la perte de liquide, leurs faible coût et la sécurité par l'absence de réaction anaphylactoïde et doit être administré dans un ratio de 3:1 dans le remplacement du volume sanguin perdu. Les inconvénients sont la quantité nécessaire importante si hyper-perméabilité capillaire et risque de désordre métabolique. Le normal salin (sérum physiologique) peut entrainer une acidose métabolique (à cause des chlorures (Cl-))

En second choix, les colloïdes comme l'albumine, la solution d'hydroxyéthylamidon ou solution de Poly (0-2-hydroxyéthyl)amidon. Les avantages sont une augmentation de la pression colloïdale osmotique intravasculaire. Cela doit être administré dans un ratio de 1:1 dans le volume sanguin perdu. Les inconvénients sont qu'ils sont coûteux avec des effets secondaires à surveiller (réaction anaphylactique, insuffisance rénale, anomalie de l'hémostase).

Enfin il peut être nécessaire de transfuser selon l'hémoglobine du patient. Si inférieur à 7 g d'Hb/Dl ou PRN si Hb entre 7 et 10 G/Dl (selon antécédent et clinique du patient).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]