Theodore Roszak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Theodor Roszak (né à Chicago le , et décédé le ), est un professeur d'histoire à l'Université de Californie, un sociologue et un écrivain. Sa lecture du monde peut être qualifiée d'holistique. Il a popularisé la notion de contreculture en 1968 dans Vers une contre-culture (The making of Counter Culture) et la notion d'écopsychologie en 1995.

Il est l'auteur de plusieurs essais consacrés à l'information, la science et la culture. Il collaborait également au New York Times.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  • Vers une contre-culture (The making of Counter Culture), 1970, Stock, 2001
  • Où finit le désert : politique et transcendance dans la société post-industrielle (Where the wastelands ends), 1972, Stock, 1973
  • L'homme planète (Person/Planet: The Creative Disintegration of Industrial Society), 1979
  • Ecopsychology : Restoring the Earth, Healing the Mind, 1995
  • La menace américaine. Le triomphalisme américain à l’âge du terrorisme (World Beware! American Triumphalism in an Age of Terror), Paris, éd. le cherche midi, 2006

Romans[modifier | modifier le code]

  • Puces (Bugs), 1981, Robert Laffont, 1982
  • La conspiration des ténèbres (Flicker), 1991
  • Les Mémoires d'Elizabeth Frankenstein (The Memoirs of Elizabeth Frankenstein), 1995, traduit de l'anglais (États-Unis) par Édith Ochs - éditions Le Cherche Midi - collection Néo (2007)
  • Le diable et Daniel Silverman (The Devil and Daniel Silverman), 2003, éditions Le cherche midi, collection Néo
  • L’Enfant de cristal (2008) éditions Le cherche midi
  • L'Enfer des rêves (2009) éditions Le cherche midi