Thelonious Monk and Sonny Rollins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Thelonious Monk and Sonny Rollins

Album de Thelonious Monk
Sortie 1955
Enregistré 13 novembre 1953,
22 septembre 1954,
25 octobre 1954
Durée 33:49
Genre Jazz (Hard bop)
Producteur Bob Weinstock, Ira Gitler
Label Prestige Records
Critique

Albums de Thelonious Monk

Thelonious Monk and Sonny Rollins est un album du pianiste de jazz Thelonious Monk paru en 1955 sur le label Prestige. Monk propose sur cet album trois nouvelles compositions personnelles et interprète deux standards en sideman lors d'une séance d'enregistrement effectuée en octobre 1954 avec le saxophoniste ténor Sonny Rollins.

Contexte[modifier | modifier le code]

En 1953, Thelonious Monk éprouve des difficultés à décrocher des contrats pour jouer, sa musique est jugée à cette période trop originale. Bob Weinstock producteur au label Prestige propose cependant à Monk de venir faire un enregistrement au mois de novembre. Monk souhaite pour cette session s'entourer du ténor Sonny Rollins et du trompettiste Ray Copeland mais le jour de l'enregistrement, un vendredi 13, plusieurs évènements viennent perturber ses attentes et celles des producteurs[3]. Monk et Rollins arrivent au studio avec plus d'une heure de retard suite l'accrochage de leur taxi avec l'arrière d'une moto[4]. Copeland arrive ensuite avec une grosse grippe et doit être remplacé. Suivant la volonté de Monk c'est l'inattendu et assez inexpérimenté Julius Watkins (au cor d'harmonie) qui le remplace, alors qu'ils n'ont jamais enregistré ensemble auparavant[3],[5]. Pour la section rythmique, Weinstock propose d'associer Percy Heath un jeune contrebassiste membre du Modern Jazz Quartet et qui joue déjà pour le label. Monk souhaite aussi intégrer le jeune batteur de 24 ans nommé Willie Jones dont c'est le premier enregistrement[3].

Titres[modifier | modifier le code]

Friday the Thirteenth est un titre composé par Monk en ce vendredi 13 qui avait si mal commencé. Il est joué en fin de journée et dure finalement plus de 10 minutes sous la volonté d'Ira Gitler de faire prolonger le morceau. Bien que la structure du morceau soit simple (2 mesures de 4 accords descendants répétés inlassablement) la créativité musicale des musiciens de ce quintet est ici remarquablement valorisée[3],[5].

Work et Nutty sont deux morceaux énergiques enregistrés en septembre par un trio composé de Percy Heath et Art Blakey.

I Want to Be Happy et The Way You Look Tonight sont enregistrés un mois plus tard avec le quartet de Rollins. Rollins souhaite initialement la participation du pianiste Elmo Hope mais celui-ci se fait arrêter peu de temps avant l'enregistrement et Monk accepte d'intégrer le groupe en sideman. I Want to Be Happy est un ancien tube de Vincent Youmans avec un rythme plein d'entrain. The Way You Look Tonight est un autre standard également proposé ici par Rollins dont il modifie la ligne mélodique si bien que Gitler propose d'en changer le titre[3]. L'interprétation de Monk en tant qu'accompagnateur y est plus classique mais n'en est pas moins remarquable.

Titre Compositeur Durée
1. The Way You Look Tonight Dorothy Fields, Jerome Kern 5:13
2. I Want to Be Happy Irving Caesar, Vincent Youmans 7:43
3. Work Thelonious Monk 5:18
4. Nutty Thelonious Monk 5:16
5. Friday the Thirteenth Thelonious Monk 10:32

Enregistrements[modifier | modifier le code]

Les sessions d'enregistrements se déroulent le 13 novembre 1953 (titre 5), le 22 septembre 1954 (titres 3 et 4) et le 25 octobre de la même année pour les titres 1 et 2. Les morceaux sont enregistrés au studio Rudy Van Gelder situé à Hackensack dans le New Jersey sauf le titre 5 enregistré aux studios WOR à New York[4],[6].

Musicien Instrument Titre Équipe technique
Thelonious Monk piano 1 - 5 Bob Weinstock (titre 1-4)
Ira Gitler (titre 5)
Producteur
Sonny Rollins saxophone ténor 1, 2, 5 Rudy Van Gelder Ingénieur du son
Tommy Potter contrebasse 1, 2 Ira Gitler Liner notes d'origine
Percy Heath 3, 4, 5
Julius Watkins cor d'harmonie 5
Art Taylor batterie 1, 2
Art Blakey 3, 4
Willie Jones 5

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Thelonious Monk and Sonny Rollins », sur allmusic.com (consulté le 18 décembre 2011).
  2. (en) « Thelonious Monk and Sonny Rollins », sur acclaimedmusic.net (consulté le 18 décembre 2011).
  3. a, b, c, d et e p. 164-165;180 (en) Robin D. G. Kelley, Thelonious Monk: The Life and Times of an American Original, Simon and Schuster,‎ 2009, 588 p. (ISBN 0684831902).
  4. a et b (en) Liner notes, Ira Gitler, Thelonious Monk and Sonny Rollins.
  5. a et b p. 41-42;49 (en) Chris Sheridan, Brilliant corners: a bio-discography of Thelonious Monk, Greenwood Publishing Group,‎ 2001, 510 p. (ISBN 0313302391).
  6. (en) « Thelonious Monk And Sonny Rollins (Prestige PRLP 7075) », sur jazzdisco.com (consulté en aout 2010).