The War on Errorism

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The War on Errorism

Album de NOFX
Sortie mai 2003
Enregistré 2003
Durée 36:16
Genre Skate punk
Producteur Ryan Greene ; Fat Mike
Label Fat Wreck Chords

Albums de NOFX

Premier album de NOFX sur le label de Fat Mike, Fat Wreck Chords, The War on Errorism contient la chanson de leur premier vidéo clip depuis près de 10 ans (Franco Un-American).

Cet album critique George W. Bush et sa politique de « guerre contre le terrorisme » (War on terrorism en anglais), notamment concernant la guerre en Irak, que le groupe considère comme une énorme erreur (d'où le jeu de mot « errorism »). On peut signaler notamment la diversité des instruments utilisés comme un xylophone (Mattersville), un saxophone et un synthé pour la chanson aux influences ska Anarchy Camp ou encore la désormais célèbre trompette de El Hefe (Medio-core, 13 Stiches).

Liste des chansons[modifier | modifier le code]

  1. The Separation of Church and Skate - 3:09
  2. The Irrationality of Rationality - 2:32
  3. Franco Un-American - 2:25
  4. Idiots Are Taking Over - 3:22
  5. She’s Nubs - 2:05
  6. Mattersville - 2:28
  7. Decom-posuer - 2:54
  8. Medio-core - 3:05
  9. Anarchy Camp - 2:53
  10. American Errorist (I Hate Hate Haters) - 1:51
  11. We Got Two Jealous Agains - 2:03
  12. 13 Stitches - 1:55
  13. Re-gaining Unconciousness - 2:39
  14. Whoops, I OD’d - 2:51


En plus[modifier | modifier le code]

Ce disque contient la première plage CD-Rom/multimédia de l'histoire du groupe. Y figurent le documentaire The Unprecedented (en) sur l'élection de George W. Bush en 2000, le clip de Franco Un-American, et Idiot Son Of An Asshole enregistré en live lors du festival Vans Warped Tour à Vancouver en 2002.

Références musicales[modifier | modifier le code]

Les textes de l'album regorgent de références à d'autres groupes. C'est de très loin l'album comportant le plus de ces références dans la discographie de NOFX. Les références sont dispersées dans plusieurs morceaux bien que majoritairement présentes dans le morceau ""We Got Two Jealous Again"", le titre lui-même étant une référence à Black Flag.

The separation of church and Skate[modifier | modifier le code]

Franco Un-American[modifier | modifier le code]

Mattersville[modifier | modifier le code]

We Got Two Jealous Agains[modifier | modifier le code]

13 Stitches[modifier | modifier le code]