Teenage Mutant Hero Turtles (jeu vidéo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour le jeu de type beat them all sorti sur borne d'arcade la même année, voir Teenage Mutant Hero Turtles (jeu vidéo, arcade).
Teenage Mutant Hero Turtles
Éditeur Konami
Développeur Konami

Date de sortie 12 mai 1989
(+ voir § versions)
Genre Action / Plates-formes
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme
Arcade
Ordinateur(s)
Console(s)
Média Cartouche, cassette, disquette,téléchargement
Contrôle Manette, Joystick

Teenage Mutant Hero Turtles est un jeu vidéo d'action/plates-formes développé et édité par Konami. Il est sorti sur Nintendo Entertainment System le 12 mai 1989 au Japon sous le titre Gekikame Ninja Den, en juin 1989 en Amérique du Nord sous le titre Teenage Mutant Ninja Turtles et le 17 août 1990 en Europe. Porté sur divers micro-ordinateurs, il connaît un immense succès sur NES, se vendant à 4 millions d'exemplaires.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le gameplay du jeu alterne parcours extérieur en vue de dessus et exploration de bâtiments ou d'égouts en défilement parallaxe. Le joueur dirige une des tortues ninja, qu'il peut changer à n'importe quelle moment, chacune possédant son arme associée, ses vies et les armes secondaires qu'elle a collectées. Ces dernières sont des armes à distance à utilisation limitée, comme les shurikens ou les boomerangs, et se récupèrent en tuant des monstres ou en explorant les niveaux[1]. Si une tortue perd toutes ses vies, elle est capturée, le jeu étant fini quand le joueur perd les quatre tortues. Une tortue peut être délivrée par niveau à partir du troisième. Les phases de jeu en vue de dessus servent principalement à trouver des lieux à visiter, bien que des ennemis y soient présents. Il est possible de se déplacer dans le van des tortues, qui est armé d'une mitrailleuse, d'un lance-missiles, et qui rend le protagoniste insensible aux soldats du clan des Foot. Les missiles doivent être trouvés dans les bâtiments et permettent de détruire les barricades sur le chemin. La deuxième partie du deuxième niveau se déroule sous l'eau, où les tortues nagent pour désamorcer des bombes en temps limité, tout en évitant les nombreux pièges présents.

Scénario[modifier | modifier le code]

April O'Neil a été capturée par Shredder. Les tortues ninja partent à sa recherche et combattent Bebop et Rocksteady pour la délivrer. Elle leur apprend que Shredder a placé des bombes dans le fleuve Hudson pour détruire le barrage et ensevelir la ville[2]. Après avoir désamorcé les bombes, les tortues ninja rentrent dans leur repaire, saccagé par Shredder qui a enlevé leur maître Splinter. Ils partent dans les rues de New-York, et retrouvent leur maître sur le toit d'un immeuble, gardé par le robot tortue. Ils vont ensuite à l'aéroport pour récupérer leur dirigeable, puis infiltrent la base de Shredder, détruisent le technodrome et vainquent finalement Shredder.

Versions[modifier | modifier le code]

Toutes les versions éditées en Europe sont renommées Teenage Mutant Hero Turtles au lieu du nom d'origine, Teenage Mutant Ninja Turtles, à cause d'une censure anglaise jugeant le terme « ninja » peu adapté à un jeune public. Image Works a édité toutes les versions micro-ordinateurs en Europe, sorties courant l'année 1990.

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues

Presse papier
Média Note
Joystick (FR) 77% (NES)[3]
75% (CPC)[4]
60% (Amiga,ST)[5]
Player One (FR) 85%[2]
Tilt (FR) 16/20[6]
Presse numérique
Média Note
Jeuxvideo.com (FR) 16/20[7]

Teenage Mutant Hero Turtles reçoit de bonnes critiques à sa sortie sur Nintendo et connaît un immense succès, se vendant à 4 millions d'exemplaires[8]. Il reçoit le prix du jeu de l'année par Nintendo Power en 1989.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Yvan Elbaz, « Tortues Express », Joystick, no 10,‎ , p. 10-14
  2. a et b Matt Murdock, « Test de Teenage Mutant Hero Turtles sur Nintendo », Player One, no 2,‎ , p. 32-33
  3. J.M Destroy, « Test de Teenage Mutant Hero Turtles sur Nintendo », Joystick, no 8,‎ , p. 108
  4. Seb, « Test de Teenage Mutant Hero Turtles sur Amstrad CPC », Joystick, no 11,‎ , p. 250
  5. Ka, « Test de Teenage Mutant Hero Turtles sur Amiga et Atari ST », Joystick, no 12,‎ , p. 164
  6. Alain Huyghues-Lacour, « Test de Teenage Mutant Hero Turtles sur Nintendo », Tilt, no 82,‎ , p. 98
  7. Kisara, « Test de la version NES de Teenage Mutant Ninja Turtles », sur Jeuxvideo.com,‎
  8. (en) David Sheff, Game Over: How Nintendo Zapped an American Industry, Captured Your Dollars, and Enslaved Your Children, Cyber Active,‎ (ISBN 0-9669617-0-6)