The Angry Video Game Nerd

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Angry Video Game Nerd
Logo de The Angry Video Game Nerd
Logo de The Angry Video Game Nerd

Genre Critiques de jeux vidéo, Comédie
Création James D. Rolfe
Réalisation James D. Rolfe
Scénario James D. Rolfe, Mike Matei
Présentation James D. Rolfe
Narration James D. Rolfe
Musique Kyle Justin (musique)
James D. Rolfe (paroles)
Slogan He's gonna take you back to the past
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue Anglais
Nombre de saisons 7[1]
Nombre d’émissions 119 (liste)
Production
Lieu de tournage Newark, New Jersey (Saisons 1 à 3)
Philadelphie, Pennsylvanie (Saisons 3 à aujourd'hui)
Durée Varie entre 3 à 35 minutes par épisode
Production James D. Rolfe
Coproduction Mike Matei
Diffusion
Date de première diffusion 25 mai 2004
Date de dernière diffusion en cours
Site web cinemassacre.com/

The Angry Video Game Nerd (Le Nerd furieux du jeu vidéo, aussi connu sous les initiales AVGN) est une web-série de critiques humoristiques d'anciens jeux vidéo mettant en vedette et créé par James Duncan Rolfe. L'émission tourne autour des commentaires du personnage du Nerd à propos de vieux jeux qu'il considère de médiocre qualité, ayant parfois une difficulté exagéré ou ayant été mal conçu en général. Le personnage interprété par James, The nerd, est un fanatique de jeux vidéo colérique et grossier. Lors des critiques, le personnage consomme de l'alcool, souvent de la bière, et fait usage d'une panoplie de blasphèmes.

La série débute en 2004, et est publié à l'origine sur le site Cinemassacre. Plus tard en 2006, Mike Matei convainc James de publier les vidéos sur YouTube. Il devient peu après partenaire avec ScrewAttack, puis avec GameTrailers pour finalement redevenir exclusif à Cinemassacre. À la base nommé The Angry Nintendo Nerd, l'émission est renommé The Angry Video Game Nerd pour éviter d'avoir des problèmes de droit avec Nintendo, ainsi que pour diversifier davantage les jeux critiqués. Un long-métrage basé sur la série, nommé Angry Video Game Nerd: The Movie, sort en été 2014.

Historique[modifier | modifier le code]

The Angry Nintendo Nerd[modifier | modifier le code]

James Duncan Rolfe le 28 juin 2008.

La série débute en 2004 avec un court métrage nommé Bad NES Games dans lequel James Rolfe fait une courte critique de Castlevania II: Simon's Quest sur Nintendo Entertainment System. Il décide peu après de faire une suite, cette fois à propos du jeu Dr. Jekyll and Mr. Hyde sorti également sur Nintendo Entertainment System[2]. Avant d'être publié sur internet, les deux vidéos ne sont disponibles que dans une collection de quatre vidéocassettes appelé Cinemassacre Gold Collection, regroupant ses meilleurs films, qu'il partage avec ses amis[3],[2].

Comme l'a déclaré James Rolfe sur son site, ces deux vidéos étaient supposé n'être qu'une « simple plaisanterie » et il n'avait pas l'intention de les mettre public, ne les montrant qu'à ses amis[3]. Cependant, en 2006, Mike Matei lui suggère de publier les deux vidéos sur internet, ce qu'il fait au courant de cette même année en format QuickTime. Par la suite, Mike fait la découverte de YouTube. Il crée une chaîne pour James et publie ses vidéos[4].

Le 12 septembre 2006, la série se fait remarquer par le grand public lorsque sa critique de Teenage Mutant Ninja Turtles sur Nintendo Entertainment System devient virale sur YouTube. Le phénomène a été reporté sur la chaîne américaine MTV dans un segment intitulé Viral Videos Infect the Mainstream, soit en français « Les vidéos virales infectent le grand public »[5].

The Angry Video Game Nerd[modifier | modifier le code]

James décide plus tard de changer le titre de l'émission de The Angry Nintendo Nerd à The Angry Video Game Nerd pour éviter d'avoir des problèmes de droit d'auteur avec Nintendo[3]. Le changement se fait avec le quinzième épisode de la série, Chronologically Confused About Bad Movie and Video Game Sequel Titles, publié le 7 décembre 2006[6]. De plus, il commence à ce moment-là à diversifier ses critiques vers des jeux sur d'autres plates-formes, tel que l'Atari 2600, la Super Nintendo, la Sega Master System et la Sega Genesis. James commence également à faire des vidéos sur divers sujets liés au jeu vidéo. Il critique des accessoires, tel que le Power Glove et le U-Force (en), des films, comme L'Enfant génial, ainsi que le magazine Nintendo Power.

Description[modifier | modifier le code]

La série se concentre sur des critiques agressives de vieux jeux vidéo et vieilles consoles datant généralement de la fin des années 1970 jusqu'au milieu des années 1990, de qualité médiocre et mal conçus, souvent des jeux à licence.

La série a commencé sur YouTube, puis les épisodes ont continué à voir le jour sur le site GameTrailers. Au début, la série s'appelait The Angry Nintendo Nerd, mais le nom fut changé en The Angry Video Game Nerd pour éviter des problèmes de droit d'auteur sur le nom de Nintendo et parce que des critiques de jeux sur d'autres consoles ont commencé à être réalisées.

La chanson d'ouverture de la série est chantée par Kyle Justin et les paroles sont de Justin et de Rolfe, et sont principalement constitués de citations cultes des premiers épisodes de la série. Les écrans-titres sont dessinés par Mike Matei qui joue aussi fréquemment, déguisé, des personnages aux côtés du Nerd (dont Jason Voorhees, Bugs Bunny ou le Joker).

Le Nerd (joué par James Rolfe) est un fana de jeu vidéo acariâtre et grossier. L'humour de la série procède souvent de la tendance du Nerd à proférer des gros mots composés pour exprimer sa frustration et sa colère pour un jeu : il emploie des actes répugnants et pénibles, souvent scatologiques, pour décrire ce qu'il ressent ; ainsi, par exemple, la chanson d'ouverture dit qu'il « préfèrerait qu'un bison lâche une diarrhée dans son oreille ». Il y a aussi de nombreux gags visuels, qui impliquent parfois de la violence.

Popularité[modifier | modifier le code]

Cette popularité a entraîné de nombreux joueurs de jeux vidéo à imiter l'AVGN et à placer eux-mêmes leurs critiques filmées de jeux vidéo qui leur déplaisent, en accentuant les côtés négatifs. Très peu se sont fait remarquer, manquant souvent des ressources du Nerd [réf. nécessaire].

La célébrité du Nerd est telle qu'il est devenu très courant pour toute personne faisant une critique vidéo de se faire systématiquement comparer avec Rolfe ; ce fut le cas avec The Nostalgia Critic, de son vrai nom Doug Walker, qui fait des critiques filmées de films et dessins animés des années 1980 ou 1990, souvent à caractère négatif. Walker et Rolfe ont simulé une rivalité violente et haineuse, se sont lancés le défi de critiquer un titre dans le domaine de l'autre puis ont finalement décidé d'en venir aux mains dans un combat « épique » très attendu, qui s'est soldé par la victoire du Nerd (aidé par son « ami » le Super Mega Death Christ). Le Nerd a fini par devenir un associé du Critic, mais des tensions subsistent (chez les personnages, pas chez leurs créateurs).

Il a notamment influencé en France le Joueur du Grenier. La filiation est directement reconnue des deux côtés de l'Atlantique. Le Joueur du Grenier a ainsi endossé un court instant le costume traditionnel du Nerd lors de l'intro de l'épisode 19 de la série (Barbie). Mike Matei (l'assistant de Rolfe) a quant à lui invité Joueur du Grenier à faire un cameo dans l'une des video, NES Reproductions by Mike. Le Joueur du Grenier y est dépeint en stéréotype de Français, testant le jeu Les Chevaliers du Zodiaque : La Légende d'or sur NES à la place du Nerd (ce qui est une référence au deuxième test réalisé par Joueur du Grenier).

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]

AVGN : Le film[modifier | modifier le code]

Le 23 septembre 2010, une vidéo annonçant la préparation d'un film est postée par James Rolfe sur son site officiel. Cette annonce n'était pas une surprise, car AVGN en avait déjà parlé, mais de manière assez discrète.

À la suite de cette annonce, plusieurs articles ont été postés par James pour rechercher des acteurs et des techniciens pour aider à la concrétisation de son projet.

Le 17 octobre 2011, une nouvelle vidéo annonce l'ajout du projet de film sur le site IndieGogo, qui permet des dons venant de fans. Après seulement quelques jours, le but initial de 75 000 $ est atteint. Le montant final atteint est de 325 927 $, le 3 février 2012. La bande-annonce du film peut être visionné sur le site de partage de vidéo YouTube.

James Rolfe a annonçé par le biais d'une vidéo sortie le 13 juin 2014, que la première du film sera le 21 juillet au Grauman's Egyptian Theatre, à Hollywood.

Autres séries de l'auteur[modifier | modifier le code]

You Know What's Bullshit?[modifier | modifier le code]

Rolfe a aussi une autre série de critiques-vidéos : You Know What's Bullshit? où il critique des éléments de la vie quotidienne qu'il trouve particulièrement frustrants et insensés. Il s'y fait appeler « The Bullshit Man ». Les épisodes y sont généralement beaucoup plus courts que The Angry Video Game Nerd.

Liste des épisodes de You Know What's Bullshit?[modifier | modifier le code]

Épisode Thème Durée Date de sortie
1 Les emballages de DVD 1:05
2 Les pièces d'un centime 1:04
3 Les lacets de chaussures 1:16
4 Les films mettant en scène des manchots 0:50
5 Les stylos dans les bureaux de poste 1:03
6 Les toilettes payantes 1:11
7 La température 1:20
8 Les imprimantes 1:22
9 Les jours après Noël 1:48 10 janvier 2009
10 Les télévisions dans les hôtels 2:02 24 février 2009
11 Les DVD 6:22 25 mars 2009
12 Les titres de films 1:57 22 juin 2009
13 L'excès de crème de fromage dans les beignets 2:02 12 juillet 2009
14 Les matériaux de protection dans les emballages de livraison 1:49 25 avril 2011
15 Les boîtes de DVD et Blu-ray 3:31 21 mai 2011

Board James[modifier | modifier le code]

Rolfe a également commencé une autre série de critiques filmées, Board James, où il critique des jeux de société. C'est une deuxième série du AVGN, les épisodes sont plus longs que You Know What's Bullshit?, mais sont peu abondants.

Liste des épisodes de Board James[modifier | modifier le code]

Épisode Titre Durée Date de sortie
1 Mouse Trap 2:37 14 avril 2009
2 Dragonstrike 8:23 27 mai 2009
3 Crossfire 4:21 27 juillet 2009
4 Weapons and Warriors 5:57 7 septembre 2009
5 Fireball Island 2:42 3 février 2010
6 Deadly Danger Dungeon 6:22 26 mars 2010
7 Hero Quest 4:08 14 avril 2010
8 Mr. Bucket 11:54 11 mai 2010
9 Tornado Rex 3:54 15 septembre 2010
10 TMNT 7:47 24 mai 2011
11 Key to the Kingdom 3:59 10 juin 2011
12 Donut Disaster 4:04 17 aout 2011
13 Loopin' Louie 5:03 09 septembre 2011
14 Monster Madness 4:22 23 septembre 2011
15 Battle Masters 8:15 24 novembre 2011
16 Splat! 4:45 13 décembre 2011

Il fait aussi un petit caméo ("bien obligé", selon lui) dans Kickassia, le long-métrage du Nostalgia Critic et de l'équipe de That Guy With The Glasses, dans lequel il explique brièvement les règles du Risk[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) James Rolfe, « AVGN series – Accurate season list », Cinemassacre,‎ 2 septembre 2013 (consulté le 21 juillet 2014)
  2. a et b (en) [vidéo] James Rolfe, « AVGN: What Was I Thinking (2006) », Cinemassacre,‎ 23 février 2012 (consulté le 21 juillet 2014)
  3. a, b et c (en) « Cinemassacre FAQ », Cinemassacre (consulté le 21 juillet 2014)
  4. (en) Ben Stegner, « Interview With Mike Matei Of Cinemassacre Part 1 – The Early Years », makeuseof.com,‎ 15 juillet 2014 (consulté le 21 juillet 2014)
  5. (en) [vidéo] « Viral Videos Infect the Mainstream », MTV,‎ 12 septembre 2006 (consulté le 21 juillet 2014)
  6. (en) Mike Matei, « AVGN: Chronologically Confused about Bad Movie and Video Game Sequel Titles », Cinemassacre,‎ 7 décembre 2006 (consulté le 22 juillet 2014)
  7. Kickassia Part 05: The Fall of the Risen

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]